Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Emilie Lecomte – Un record et deux Ultra-Trails sinon rien…

Le rendez-vous était fixé avec Emilie à la Brasserie des Barjots, située aux abords du « Phare », arêne du club de hanball de Chambéry. Bel espace pour une belle rencontre avec la pétillante Ultra traileuse aux yeux bleux azur, vainqueur de la Diagonale des Fous 2009 et de l’Ultra Andorre 2011 qui nous fait part de sa saison 2012, « ultra » dense. Ca va piquer les cuisses !
Après une bonne partie de l’hiver passée sur les planches de skating, Emilie a commencé la saison trail par une 2ème place au Trail de la Sainte Baume avant d’enchaîner avec le le trail du Ventoux. Puis les mois d’avril/Mai seront composés de raids aventure avec son équipe Quechua : Raid de Vallon Pont D’arc, Réunion d’Aventure et le Raid Edhec.
Place alors au premier grand objectif de la saison : la tentative de record féminin du GR20 en Corse le 21 juin prochain.
Le record actuel détenu par la traileuse corse Stéphanie Samper est de 50h52′. « La barre est déjà bien haute, l’objectif sera de passer sous les 50 heures et de partager cette aventure avec mes proches, mes intimes et notamment les membres du Marseille Trail Club, rencontrés justement sur le GR 20 en 2009 » explique Emilie. « Stéphanie est adorable, généreuse, elle me fait partager son aventure sans retenue » poursuit-elle. « J’aime la Corse, j’aime les corses » et ils le lui rendent bien, car tous les échanges qu’Emilie a pu nouer avec les locaux sont très positifs même si elle n’habite pas l’île ; ils sont passionnés, amoureux de leur « pays » et souhaitent le faire partager à des gens passionnés, natures, comme notre Emy.
Pour tenter un record, il faut également une homologation et donc des officiels pour contrôler la traversée de l’île. C’est avec la FFME (Fédération Française Montagne et Escalade) que tout se règle et se cale (finances, contrôleurs, cahier des charges), tout doit se faire dans les règles de l’art.

Pourquoi ce record? « Pour le défi », répondra Emilie. « C’est une aventure spéciale, pas contre les autres mais contre soi-même, pas de dossard à porter, pas de lutte entre filles, ils s’agit juste d’un défi personnel que je souhaite partager avec mes proches. Une tentative de record, c’est une ambiance à part, un autre univers, une autre aventure quasiment intime ».

Si seulement ce record pouvait rassasier l’athlète Quechua ? Si seulement… Et bien non, car notre traileuse a décidé d’enchaîner les deux Ultras les plus prestigieux de la fin de saison ! L’UTMB et le Diagonale des Fous, tout simplement !
« L’UTMB, je n’ai pas pu le terminer en 2010 à cause de l’arrêt de la course par l’organisation pour raisons de sécurité aux Contamines, ce sera donc une première. Du moins je le souhaite ! » Et dans la foulée, il y a la Diagonale des Fous, qui concrétisa Emy en 2009 comme une des meilleurs Ultra-traileuses françaises. « Une des plus belles courses du monde, je ne peux pas rater le 20ème anniversaire quand même! » me dira t’elle accompagné d’un regard rêveur qui en dit long sur ce lien fort qui unit Emy à cette course devenue « légende ».
Mais ce ne sera pas si simple ! En effet, à l’époque, les deux Ultras étaient moins longs en distance et également en dénivelé positif. Ils étaient également espacés dans le temps de 8 semaines, ce qui laissait une petite place à la récupération. Alors que maintenant, les deux formats sont identiques (même distance, même dénivelée : 166km pour 9600m de Déniv+) et seulement espacés de 6 semaines. L’enchaînement devient ainsi très difficile à réaliser. Il est quasiment impossible de performer sur les deux courses de nos jours.

Mais « impossible » ne fait plus partie du vocabulaire d’Emilie. Les défis 2012 restent accessibles même si actuellement, Emy ne veut penser qu’à celui du mois de Juin, « Le record »…. et quel record !

Le blog d’Emilie : www.myraidunivers.com Laurent Valette