Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Endurance Ultra Trail – St Girons devant Rouanet

Pour la seconde année consécutive, Thomas Saint Girons (ASics) a remporté l’Endurance Ultra trail disputé dans le cadre du Festival des Templiers. Cet après-midi sur les coups de 15h45, le Rodézien a bouclé victorisuement les 111km du parcours en 11h40:57, avec plus de 50 minutes sur Renaud Rouanet (Lafuma).

Parti à 4h ce matin du centre ville de Millau sous les gelées matinales, Saint Girons aura fait la majeure partie du parcours en tête, connaisant un seul gros coup de barre entre Les Douzes et Saint André de Vézines. "J’étais parti relativement serein ce matin, mais sur ce genre de format de course, on n’est jamais sur de rein" notait Thomas. "Aux Douzes, je n’étais pas très bien, j’ai vraiment douté alors de la suite. Je n’avançais plus. J’ai laissé passé l’orage durant une heure, et les sensations sont revenues petit à petit" expliquait l’Aveyronnais. Le sociétaire du team Asics engrange sa première belle victoire de l’année, sur un rendez-vous qui lui tient particulièrement à coeur, après une seconde place sur les Citadelles, une seconde sur le Merrell Oxygen Challenge.

Surprise derrière lui, avec la belle seconde place de Renaud Rouanet, pas attendu à pareille fête sous un soleil généreux présent tout au long de la journée. Le pompier drômois avouait avant la course un certain manque de volume à l’entraînement, sa saison ayant été plus particulièrement consacrée à la construction de sa maison plutôt qu’au trail. "J’avais axé ma saison sur l’UTMB, et j’ai été évidemment déçu par la tournure prise par les événements à Chamonix cette année. Le parcours raccourci ne m’avait pas permis de m’exprimer pleinement, et j’avais donc décidé un peu en dernière minute de m’inscrire sur cet Ultra." Sans avoir reconnu le parcours, Rouanet est progressivement remonté dans le classement. Pointé à la 11e position un temps, Rouanet a terminé en boulet de canon, revenant dans les derniers kilomètres sur le Nordiste Michel Veraeghe. "Jamais je n’aurais pensé finir sur le podium d’une course des Templiers" souriait l’intéressé. Mais aujourd’hui, pour une des rares fois de ma carrière, je n’ai connu aucun souci gastrique, tout s’est déroulé de la meilleure façon".
Côté filles, la locale Véronique Chastel pointait en tête avec plus d’une heure d’avance sur sa poursuivante immédiate.