Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Everest Sky Race – départ Lundi de Lukla

Altius, Altius, Altuis… est la devise de Everest Sky Race. Derrière ce nom, s’élève la course de montagne la plus haute du Monde. La devise de Everest Sky Race est un véritable challenge, tant l’adversaire fut impressionnant. Face à l’altitude et à l’hypoxie, la course prend à chaque fois la forme d’une épreuve expérimentale. Adapter l’effort au quotidien est le mot d’ordre de l’organisation, car jamais l’esprit de compétition, version course à pied, n’est engagé aussi haut, aussi longtemps. Une erreur pour certains, une vérité pour d’autres…
Organisé tous les deux ans depuis 2003, le nouveau parcours de cette cinquième édition va permettre aux Everest Sky-racers de remonter la Vallée du Nangpa La (5.716), le point culminant de la course, jusqu’à la frontière tibétaine. Un tracé 2009 balisé par les sites qui ont fait la renommée de l’épreuve : le Renjo La (5.340 m), Gokyo Lake (4.750 m), Gokyo Ri (5.350 m), le Cho La (5.420 m), le Kala Pattar (5.540 m) et l’Ama Dablam Base Camp (4.700 m).
Cette année, vingt coureurs, dont cinq femmes, prendront le départ de Lukla (2800 m), lundi prochain, le 9 novembre, pour un périple de 250 km (+/-14.000 m) en dix étapes en semi-autonomie durant l’effort. Le Népalais Jorbir Khaling Rai et la Népalaise Yaangdi Lama Sherpa, vainqueur en 2008, seront au départ. À l’issue de la course, le 19 novembre à Namche Bazar (3.440 m), cinq coureurs deviendront alpinistes. Ils resteront une semaine supplémentaire pour tenter de gravir l’Island Peak (Imja Tse) qui culmine à 6.189 m.
L’Everest Sky Race est organisé par Base Camp Trek & Expéditions, agence basée à Kathamandu, et Pure Gurung est le directeur de course. Vous pourrez suivre la cinquième édition de l’Everest Sky Race sur le site www.endurance-mag.com, lorsque nous pourrons recevoir des informations du Toit du Monde.
 
Liste des coureurs
 
Douï (2). Jorbir Khaling Rai (Népal)
Tine (3). Deepak Raj Rai (Népal)
Tchar (4). Bhimsen Awale (Népal)
Pantche (5). Jaganath Bista (Népal)
Chha (6). Yaangdi Lama Sherpa (Femme, Népal)
Sate (7). Pascal Beaury Sherpa (France/Népal)
Athe (8). Dawa Yangzum Sherpa (Femme, Népal)
Nau (9). Christophe Doucet (France)
Dasse (10). Amerigo Puntelli (Italie)
Egera (11). Ludovic Chorgnon (France)
Bara (12). Frédéric Doyen (France)
Tchauda (14). Cédric Charvin (France)
Pandra (15). Christophe Sergé (France)
Sora (16). Eliseo Bertuccelli (Italie)
Satra (17). Jean-Marc Wojcik (Guyane)
Athara (18). Virginie Duterme (Femme, France)
Ounaïs (19). Philippe Pias (France)
Bisse (20). Marie Sergé (Femme, La Réunion)
Ecktisse (31). Robin Meyer (France)
Batisse (32). Maryse Dupré (Femme, France)
 
Le parcours de l’Everest Sky Race V 2009 en dix étapes
 
Etape 1 : Lukla (2.800) – Surkhe (2.290) – Monjo (2.870).

Etape 2 : Monjo (2.870) – Sanasa (3.600) – Namche (3.440).
Marche d’acclimatation Namche (3.440) – Mong La (3.970) – Phortse (3.800).
 
Etape 3 : Phortse (3.800) – Na La (4.550) – Pangboche (4.250).
 
Etape 4 : Pangboche (4.250) – Amadablam B.C. (4.700) – Pheriche (4.280).

Etape 5 : Pheriche (4.280) – Chhukung Ri (5.450) – Pheriche (4.280).
Partie 1. Marche de liaison et d’acclimatation Pheriche – Chhukung Ri.
Partie 2. Chhukung Ri (5.450) – Pheriche (4.280) en contre-la-montre chrono.
 
Etape 6 : Pheriche (4.280) – Kala Pattar (5.540) – Dughla (4.600).
Partie 1. Marche de liaison de nuit Pheriche – Dughla.
Partie 2. Dughla (4.600) – Kala Pattar (5.540) – Dughla (4.600).
 
Etape 7  : Dughla (4.600) – Cho La (5.420) – Gokyo Ri (5.350).
Marche de liaison Gokyo Ri – Gokyo Village (4.750).

Etape 8 : Gokyo Village (4.750) – Renjo La (5.340) – Llunag (5.070)

Etape 9 : Llunag (5.090) – Nangpa La (5.716) – Langden (4.340).
Partie 1. Marche de liaison Llunag – Nangpa Glacier (5.150 m).
Partie 2. Nangpa Glacier – Dzasampa (5.270)
Partie 3. Dzasampa (5.270) – Nangpa La (5.716) – Langden (4.340).
 
Etape 10 : Langden (4.340) – Thame (3.800) – Namche (3.440).