Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Festival des Templiers – Ca plane pour eux…

Hier matin à quatre heures, les quelque 700 coureurs inscrits sur l’Endurance Trail (106km / 4700m D+) ont ouvert l’édition 2011 du Festival des Templiers. La ville de Millau accueille pour la seconde année consécutive la course pionnière du trail en France, sur un nouveau site situé près du Domaine Saint Estève, là où atterrissent d’habitude les parapentes s’élançant des reliefs voisins.

Pour la première épreuve du week-end, Xavier Thévenard a plané sur le parcours de l’Ultra. Le jeune jurassien (23 ans), dont on connaissait les qualités sur les parcours techniques, a prouvé hier qu’il savait également dompter les tracés plus roulants comme celui qui lui était proposé à travers les Causses. Sous des températures parfois hivernales (-4°C aux premières heures du jour), Thévenard aura effectué un cavalier seul, pour l’emporter en moins de 11h (10h58). Sylvain Couchaud, son principal concurrent, abdiquera assez rapidement dans l’optique d’une victoire (2e en 11h26). Thomas Saint Girons, double tenant du titre parvenait, lui, à sauvegarder sa place sur le podium (3e), devant l’inusable Christophe Le Saux (4e).
Chez les filles, un quatuor aura lutté tout au long de la journée, et jusqu’au début de soirée, pour se disputer les places sur le podium. Juliette Blanchet, Sylvie Boitte, Irina Malejonock et Josiane Piccolet ne seront séparées que de quinze minutes pendant un long moment, avant qu’Irina ne craque dans la partie finale, pour laisser la 3e place à l’expérimentée Josiane Piccolet. La victoire revenait à la franco-suisse Juliette Blanchet, devant Sylvie Boitte, déjà 2e l’an dernier.

Alors que la nuit était tombée sur le majestueux viaduc de Millau éclairé de mille feux, un nouveau peloton se formait au pied du Château de Saint Beauzély, pour le Trail du Viaduc, hier soir à 19h30. Au programme, environ 26km et 700m D+ en autonomie totale (pas de ravitaillement, donc), et dans une nuit fraîche et ventée. Un tracé rectiligne Nord-Sud qui allait faire évoluer les concurrents sous les hautes piles du célèbre pont autoroutier le plus haut du monde (243m). Un duo se partageait finalement la victoire. Les deux Sylvain, Mallet et Camus, franchissaient en effet la ligne d’arrivée les premiers, main dans la main, dans un bel "esprit trail", après 1h53 d’effort commun. Chez les filles, Sophie Mazenc l’emportait en 2h11, en finissant à une excellente 10e place du scratch. Tout au long d’une belle nuit, le peloton des finishers s’étirait sous l’arche d’arrivée de Millau. Le dernier des concurrents a été accueilli à 2h45 du matin….