Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Forest Trail – Jorro et Cazajous, ou quand les favoris gagnent !

Le Forest Trail a réuni près de 850 coureurs pour sa deuxième édition et il est certain qu’il fallait vraiment être courageux pour aller braver le froid, surtout en pleine nuit. -3°C au moment du départ du côté de la Base de Loisirs de Bouconne, c’était vraiment limite, d’autant plus que le vent qui soufflait en abondance, surtout dans les parties dégagées du parcours, était vraiment glacial. Pourtant les 80 bénévoles sur le pont ont eux aussi passé une nuit "inoubliable" et le club des Vélocyraptors de Pibrac a mis tout en oeuvre pour que tout se déroule au mieux avec toujours les boissons chaudes et le sandwich à l’arrivée pour retaper tout son monde.

Le petit souci en fait est venu d’ailleurs. Une fois n’est pas coutume, quelques personnes auront sans doute pensé que débaliser le parcours ici ou là était une belle idée. Aussi pas mal de coureurs ont "raffûté" plus que de coutume. Et chacun demandait à l’autre par où il avait regagné la ligne d’arrivée… Pas facile donc dans ces conditions de savoir où l’on est. Vive le GPS et sa réalité implaccable.

Niveau compétition, trois épreuves étaient donc au menu. Sur la Comète, longue donc de 12 km, et intéressant près de 250 coureurs, Rémy Jégard et Rodolphe Brenot sont arrivés main dans la main. Chacun cherchant son chemin à tour de rôle, ils auront préféré unir leur effort pour rejoindre au plus vite la ligne. Carine Roussel gagne elle toute seule chez les féminines.

Sur le 22km, appelé donc Nébuleuse, Maxime Cazajous, le Tarbais, était au-dessus du lot. D’abord parti en tête avec son copain de chez Brooks Quéginer, il se détachera pour l’emporter. Nicolas Miquel et Benoît Sentostfinissent ensemble après une belle remontée et quelques baisses de régime d’autres hommes devant comme Ennebeck et Sarda… Gwnaëlle Harscoêt gagne chez les féminines. et devance de quelques encablures Florence Blay du SC Blagnac. Presque 500 coureurs ont pris le départ de cette distance.

Sur le long enfin, la Supernova de 46 km, Julien Jorro, que l’on avait quitté deuxième au Pastel quinze jours plus tôt, a bien tenu son rôle de favori. Il gagne avec 5′ d’avance sur Xavier Geay….Et Guillaume Thisse réussit la belle perf de prendre la troisième marche du podium derrière un beau duo composé de Stéphane Pélissier, l’utraman, et Sébastien Perrier qui avait gagné l’an passé on s’en souvient main dans la main avec Geay et Rivoire ! Célia Trévisan, wondewoman pour l’occasion, l’emporte chez les femmes !

Rémy Jégard