Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

G. Grinius : « c’est du bonus »

Gediminas Grinius

Quatrième en 2014, Gediminas Grinius est de retour à la Réunion et compte parmi les favoris d’un plateau aussi ouvert qu’homogène. Le Lituanien vise aussi la victoire finale de l’Ultra-Trail World Tour.

Il y a tout juste un an, Gediminas Grinius faisait quasiment figure de novice en ultra-trail. Dans la foulée d’une épatante cinquième place à l’UTMB, il  s’était classé quatrième du Grand Raid de la Réunion à quelques secondes seulement d’Aurélien Collet et du podium. Cette année, avec l’absence des vainqueurs des six dernières éditions (François D’Haene, Kilian Jornet et Julien Chorier), la porte est grande ouverte.
Le Lituanien, vainqueur de l’Ultra-Trail du Mont-Fuji en septembre compte bien en profiter.

« Un coup de coeur pour l’île » : G. Grinius

Enchaîner l’Ultra-Trail du Mont-Fuji et ce Grand Raid, avec moins de quatre semaines de récupération, est-ce bien raisonnable ?
Je ne sais pas… Mais j’avais tellement envie de revenir à la Réunion. L’année dernière, j’avais eu un vrai coup de coeur pour cette course et pour l’île en général. Alors, on verra… Je dois avouer que la saison a été longue. J’ai beaucoup couru, j’ai beaucoup voyagé. Cela reste dans les jambes. Je mentirai si je disais que j’arrive ici dans une forme optimale.

Avec déjà deux victoires sur le World-Tour, la Trans Grancanaria (A LIRE ICI) et l’Ultra-Trail du Mont-Fuji, vous avez été un des grands animateurs de la saison…
Oui, et je suis le premier surpris. J’ai enchainé les bons résultats, c’est une belle récompense. Mais franchement, je prends les choses avec beaucoup de recul. La priorité, c’est toujours le plaisir. Je ne suis pas professionnel. Je m’amuse. Et les victoires ne me changeront pas.

Vous êtes tout près de remporter l’Ultra-Trail du World Tour. C’est une belle motivation supplémentaire ?
Bien sûr ! Je suis tout près de la victoire. Ce serait dommage de ne pas aller au bout. On fera les comptes à l’arrivée. Ma priorité, c’est de finir. Reste à savoir si je peux faire la course en tête… Je me dis que ça doit être fantastique de gagner une course comme le Grand Raid. Mais je ne mets aucune pression. Ce Grand Raid, c’est du bonus ! Je suis vraiment là pour le fun. Car quoi qu’il arrive j’aurai fait une belle saison. Bien au delà de ce que je pouvais imaginer » .

Par Luka Garcia – texte et photo

Lire son INTERVIEW avant les Championnats du Monde de Trail 2015