Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Garonna Trail – 400 concurrents et des glissades !

Les membres du Cap Trail de Gagnac avaient de quoi sourire, juste après l’épreuve, en dégustant la soupe à l’ognon, la galette des rois et le verre de vin chaud offert à tous les concurrents. En effet pour une première édition de leur Garonna Trail, ils ont accueilli en effet pas moins de 420 partants, répartis entre les deux distances proposées : un 10 et un 23 km. Evidemment, tout le monde l’aura bien compris, l’épreuve a surtout été rendue dure de part toute la pluie qui n’a cessé de tomber sur Toulouse et sa région durant toute la semaine. Bref le parcours, à la base hyper roulant et sans grande difficulté était devenu piégeux à souhaits et plus vraiment aussi facile.

Sur le 10km, Nicolas Perrier, le vainqueur de la Nocturne du Cassoulet l’an passé, est parti en tête d’emblée. Après cinq kilomètres, il a toujours une cinquantaine de mètres d’avance. Pourtant il voit revenir sur lui vers le 8ème kilo, la grande foulée de Romain Anglade. Celui-ci essaye de prendre le large mais Nicolas s’accroche. Bref ça se joue presque au sprint. Et les quelques marches qui mènent à l’intérieur de l’Espace Garonne se montent au sprint. Derrière Pierre Renon est une nouvelle fois sur le podium après sa deuxième place de Villemur. Nora Bouillet est lauréate en féminines…

Sur le 23km, David Lorain, notre pote montalbanais toujours entrainé par David Etienne, a profité de ses qualités de routard pour creuser l’écart au bon moment sur son poursuivant du jour, Rémy Jégard. Celui-ci aura tout donné pour essayer de rester au contact, mais le parcours roulant ne lui aura pas permis de combler le retard. Une trentaine de secondes les séparent à l’arrivée. Samie Hijazi est troisième et Corinne Degeois gagne encore et toujours. Même si Delphine Weisslinger n’est pas si loin, elle la spécialiste des raids multisports… En tout cas ce dut un beau succès du côté de Gagnac pour ce Garonna Trail. Vivement la deuxième édition !