Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Grand Raid 2012, état des lieux à quelques heures du départ

Du Cap Méchant, à l’extrême sud de l’île de la Réunion, sera donné jeudi soir à 22H00 (20H00 métropole), la 20ème édition du Grand Raid de la Réunion : La diagonale des fous !
Un millésime anniversaire qui célèbre le plus grand événement sportif de l’océan indien.

Plus de 27OO “fous” sont attendus au pied du Volcan de la Fournaise pour une grande messe qui sera dite sur des terrains parmi les plus exigeants de l’endurance.
Cette année, ce sont 170 kms de sentiers escarpés et 11 000 m de dénivelé (un record !) qui seront au menu d’une épreuve qui s’annonce aussi comme la plus relevée de l’histoire.

Du beau monde chez les hommes…..
La présence de Kilian JORNET (Salomon) annonce une médiatisation hors norme pour une course de trail, elle n’annonce pas forcément un cavalier seul de l’extra terrestre catalan tout fraîchement arrivé ce mardi soir de Malaysie où il a pu disputer victorieusement la dernière épreuve de coupe du monde de SkyRunning®.
La présence de son compatriote espagnol, Iker Karrera (Salomon) mais aussi celle de l’américain, Joe Grant (Arc’Téryx), très attendu ici, ne seront pas là pour lui faciliter la tâche.
Le clan “français de métropole” sera particulièrement fourni cette année avec les présences des membres du team LAFUMA (14 podiums lors des 10 dernières années et championne par équipe en titre sur l’épreuve), Antoine Guillon toujours abonné aux meilleures places, mais aussi Pascal Blanc, 2ème l’an dernier et de Lionel Trivel (6ème en 2011), sans oublier la venue sur l’île pour la première fois du jurassien François Faivre, 7ème du dernier UTMB®.
Ce contingent français pourra compter aussi sur la présence du champion du monde de trail en titre, Erik Clavery (Asics) et de Michel Lanne (Salomon).
D’autres “outsiders” tel que Vincent Delebarre, ancien vainqueur, & Guillaume Lenormand (Quechua), Christophe Le Saux et Arnaud Lejeune (Hoka), Sébastien Cornette, Pascal Giguet (Scott) ou même Bruno Bareilles (Tecnica) pourront avoir également leur mot à dire dans l’aventure…
Au niveau des coureurs “gazelles” réunionnais, tous les espoirs se portent évidemment sur deux hommes: Didier Mussard, 3ème en 2011 et Freddy Thévenin 5ème.
Des coureurs locaux qui seront véritablement portés par toute l’île Bourbon particulièrement en ébullition en cette mi octobre.
…..et chez les dames

Côté filles, là aussi, le plateau proposé s’annonce comme le plus étoffé de l’histoire et la course n’en sera forcément que plus palpitante.
Nombre de celles ayant eu l‘honneur d’arriver par le passé en tête au stade de la Redoute de Saint Denis seront présentes à l’invitation de l’organisation.
Citons, entre autres, la Luxembourgeoise Simone Kayser, la française Emilie Lecomte du team Quechua et Alexandra Rousset.
Parmi les plus redoutables combattantes de cette édition 2012, l’espagnole Néréa Martinez (Salomon) est probablement celle qui fait figure de favorite; la coureuse Salomon a déjà décroché deux gros titres cette saison en ultra trail: la Ronda Del Cimes 170 km et le Mont-Fuji au Japon. Mais Les françaises du Team Lafuma, Corinne Favre et Karine Herry (6 victoires à elles deux !) pourront se valoir d’être des adversaires à sa hauteur !
Cette dernière, vient de gagner facilement le Grand Trail du Saint Jacques et semble avoir oublié son abandon par hypothermie à l’Ultra Trail du Mont-Blanc®.
Arrivée il y a déjà quelques jours sur place, elle a pu sérieusement repérer et se familiariser avec les principales difficultés de l’édition et devrait pouvoir être en mesure de défendre son titre 2011.

La bagarre devrait donc faire rage sur les sentiers de Mafate ou du cirque de Cilaos, d’autant plus que d’autres "nouveautés" s’invitent à la fête: Maud Combarieu (Hoka), qui a déjà remporté le Trail de Bourbon (et le semi raid), a décidé de passer à l’étape supérieure. Installée depuis l’an dernier en métropole, elle ne cesse de progresser :fin aout, elle a terminé 2ème de la CCC® au Mont Blanc.
La météo annoncée n’est pas spécialement bonne et il devrait pleuvoir sur le début de l’épreuve car même si le Cyclone Anaïs semble s’être transformé en tempête tropicale, sa proximité avec l’île pourrait redistribuer les cartes.

Côté médias, tous les records sont déjà battus par la diffusion en intégralité de l’épreuve sur la chaine 77 du bouquet Canal + ainsi que localement par la chaîne publique Réunion Première.
Le GRAND RAID en live sur http://grandraid.sfr.re
©Bruno Tomozyk
Et un jeu concours de pronostiques ICI dès ce mercredi soir 20h.