Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Grand Raid de la Réunion 2015, favoris, outsiders et enjeux

Grand Raid de la Reunion 2015

Cette semaine du mois d’octobre marque un grand moment dans la saison de Trail, puisque c’est la seamine du Grand Raid, dernière manche de l’Ultra Trail World Tour 2015 et aussi la semaine des Templiers qui fêtent leur 20ème anniversaire.
Trails Endurance Mag se penche sur les favoris et les enjeux de ce grand rendez-vous au niveau du classement mondial UTWT.
Le Grand Raid de la Réunion est devenu un mythe et sur les 2 500 coureurs au départ, seuls 70% verront l’arrivée, le vainqueur mettra environ 24h, tandis que les plus lents auront 64 heures pour venir à bout des 164 km – 10 000 m D+ (départ le jeudi 22 octobre à 22h00).

SUIVEZ LA COURSE EN LIVE ICI

Les favoris du Grand Raid Réunion 2015

Chez les hommes, l’un des grands favoris sera incontestablement Antoine Guillon, 7 fois dans les 4 premiers dont 3 fois Antoine Guillon - GRR 2ème, il s’est spécialement préparé sans trop en faire et a mis tous les atouts de son côté avec le perfectionnisme qu’on lui connaît. Il ne lui manque que la victoire sur « sa course fétiche », serait-ce l’année du métronome ?
Erik Clavery peut aussi prétendre à « faire un truc », il a déjà terminé 2 fois 4ème de la course (2009 et 2012), semble bien remis de sa 6ème place àl l’UTMB 2015 et tous les voyants sont au vert.
Ryan Sandes (forfait), le Sud Africain traversera l’océan indien pour participer à son premier GRR, vainqueur de la Transgrancanaria 2014 et de l’Ultra Trail du Mont Fuji, il n’a pas brillé en cette année 2015.
Gediminas Grinius, il vient de s’imposer à l’Ultra Trail du Mont Fuji, il a abandonné à l’UTMB et s’est lancé dans ce défi fou d’enchaîner ses 3 ultra, s’il a suffisamment récupéré, il sera un candidat sérieux au podium – lire son interview ICI
L’Espagnol Iker Karrera, vainqueur du Tor des Géants 2013, 3ème de l’UTMB 2014 semble en retrait cette année, pourra t-il venir à bout de ce défi qui ne lui a pour le moment pas réussi.
Son compatriote Pau Bartolo, lauréat de la TDS 2015 après avoir remporté la CCC 2014, il découvrira pour la première fois un 100 iles et pas le plus facile, il pourrait être un outsider pour le podium s’il passe la distance.
Du côté des Réunionnais, toujours très attendus sur leur île, la pression médiatique et sociale est très forte, Freddy Thévenin (5ème en 2011 et 2ème en 2013) semble parfaitement armé pour réaliser une belle course, il sera soutenu par l’ensemble de l’île tout comme Jannick Séry, Gisley Félicité ,Thierry Chambry et Jean Hugo Hoarau.
Michel Lanne,
7ème en 2011 et contraint à l’abandon en 2012, s’est engagé il y a quelques jours et s’est préparé dans les Aravis, il sera à suivre de près sur un terrain de jeu qui lui convient.
Parmi les outsiders de premier rang, on citera Lionel Trivel (6ème en 2011 et 4ème de la TDS 2015), Lionel Bonnel, le savoyard peut surprendre, il n’a jamais participé au GRR mais connaît l’île pour avoir participé à des Raids Aventures, la distance et le terrain technique sont des paramètres en sa faveur, Pascal Blanc, il connaît tous les recoins par cœur, aura-t-il récupéré de son record sur la traversée des Alpes (à lire ICI) pour renouveler ses exploits de 2011 (2ème) et 2013 (3ème).

Les autres candidats à un Top 20 seront Michael Wardian (USA) , sans doute un peu trop technique pour ce coureur Américain, Thomas Lorblanchet, qui y va sans pression pour découvrir l’île, la course et se faire plaisir, Christophe Le Saux et Cyril Cointre toujours placés, les canadiens Florent Bouguin et Jeff Gosselin, les Frenchies, Damien Trivel, David Pasquio, Maxime Cazajous, Stéphane Brogniart, Sylvain Couchaud, Sébastien Buffard, les frères Camus Seb et Sylvain, Renaud Rouanet et René Rovera, mais aussi côté étrangers Sangé Sherpa (NEP), Kenichi Yamamoto (JAP), Stefano Ruzza (ITA), et Diego Pazos (SUI).

Chez les dames, la liste et moins longue, Nathalie Mauclair semble « indestructible » et rien ne semble l’arrêter en cette Nathalie Mauclair - GRR 2015saison 2015, ce n’est pas elle qui aura le plus de pression tant sa saison est déjà réussi.
Elle a ciblé ses objectifs et les a parfaitement accompli, Championne du Monde de Trail en juin, vainqueur de l’UTMB en août, elle sera en lice pour le grand Chelem sur l’île après ses victoires en 2013 et 2014.
Caroline Chaverot se rend pour la première fois au GRR, après un UTMB difficile ou elle a été contrainte à l’abandon, elle a eu du mal à récupérer et a enchainé avec le Trail des Aiguilles Rouges (2nde), aura t-elle récupéré pour passer les 100 miles de cette course difficile ?
Nuria Picas, l’Espagnole terminera sa saison à La réunion, elle est imprévisible, sur le papier, elle est candidate à la victoire, si tout se passe bien elle sera à la bagarre mais parfois elle est contrainte à l’abandon rapidement comme à l’UTMB 2015.
Emilie Lecomte, double vainqueur de l’épreuve en 2009 et 2012 sera peut-être la surprise 2015, elle connaît la course, sait se préparer, à remporté l’Echappée Belle 2015 mais sera t-elle compétitive pour un podium ?
Andrea Huser, la Suissesse étonne tout le monde en cette fin de saison, elle vient de s’imposer à la TDS, aux Aiguilles Rouges et au 100 km de l’UTAT, un gros enchainement, mais si elle a récupéré de ces efforts elle sera à surveiller de près.

Parmi les candidates au TOP 10, on nommera l’Américaine Candice Burt, l’anglaise Zoé Salt, la Néo Zélandaise Sophie Grant, les réunionnaises Claire Nedelec, Alexandra Clain et la multiple lauréate Marcelle Puy et les Françaises Christine Benard, Véronique Chastel, Alexandra Rousset et Sandrine Beranger.

Les enjeux de l’Ultra Trail World Tour 2015

Le suspense est total ! La dernière étape du circuit 2015 de l’UTWT, du côté des hommes on sait que le vainqueur devrait marqué 250 points tandis que chez les dames ce sera 220 points (un coefficient bonus en fonction du niveau de la course en fonction du niveau élite)

Il faudra attendre l’arrivée des 5 premiers hommes et sortir les calculettes pour connaître le vainqueur 2015 qui succèdera à François D’Haene.
Gediminas Grinius garde une belle longueur d’avance et devrait, sans surprise, courir vers la victoire… tout peut encore arriver. Antoine Guillon toujours en embuscade peut aussi y prétendre en cas de défaillance du Lithuanien tout comme Eric Clavery qui, avec seulement deux courses à son actif (il en faut a minima trois pour être éligible au titre) peut encore prétendre au titre ou à défaut au podium tout comme Cyril Cointre.

Idem chez les dames, Caroline Chaverot annonce clairement sa volonté de remporter l’UTWT, mais elles sont 2 autres à pouvoir y prétendre en cas de victoire Nathalie Mauclair et Nuria Picas, quant-à Andrea Huser elle ne pourrait dans le meilleur des cas, s’offrir qu’une 3ème place sur le podium.

Par Fred Bousseau – © photos Fred Bousseau

GRR 2015 - cirque de Mafate