Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Grand Raid de La Réunion : ITW de Michel Lanne

On connaissait peu Michel Lanne avant ses victoires cette année, il s’est imposé de fort belle manière sur les courses où il était engagé cette avec notamment une victoire à la Sainte Victoire en début de saison, puis un succès au Vialateatrail, au trail du Galibier en août et au trail des Aiguilles Rouges en septembre.
Il a également réalisé le temps de référence de «LA TRAVERSÉE » Chamonix – Briançon avec François D’Haene et Thomas Véricel.
Il sera un outsider de la course et candidat à un Top 5 s’il gère parfaitement la durée et la distance de l’épreuve.
1/ Peux tu te présenter en quelques lignes ?
J’ai 26 ans et je suis gendarme au PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne) de Briançon.
Je viens du monde de l’alpinisme (escalade, randonnée…).
J’ai commencé la course à pied octobre 2010 (il y a tout juste 1 an), avant je ne courai quasiment jamais.
La première course à laquelle j’ai participé était le Vialateatrail en décembre 2010 avec une victoire.
Je montes petit à petit en distance et je suis de plus en plus attiré par les longues distances.
2/ Comment as-tu préparé cette course ?
J’ai préparé cette course en participant à « LA TRAVERSÉE » au mois de juillet.
Ce périple m’a permis de voir comment j’allais gérer un effort de plus de 7 heures mais aussi d’optimiser la préparation au niveau du matériel, de l’alimentation et de la gestion de l’effort.
Je me suis ensuite accordé un break de 15 jours avant de reprendre un travail de vitesse puis un bloc de rando – course avec 2 sorties d’environ 6h chaque semaine en montagne
3/ Tu t’engages pour la première fois en course sur une épreuve aussi longue, que redoutes-tu ?
Je crains le plus les changements climatiques entre les vallées et les sommets ainsi que les problèmes liés à la digestion.
Je sais que le parcours est dur et technique, je m’y suis bien préparé, je suis prêt à l’affronter…
4/ Tu réalises une belle saison, quel est ton meilleur souvenir cette année ?
Mon succès à la Sainte-Victoire cette année reste mon meilleur souvenir pour 2 raisons, la première en raison du plateau de coureurs présents mais surtout parce que cette course s’est bien passée avec de supers sensations.
Courir en étant bien pendant 6 heures, ou l’on ne souffre pas est une sensation de plaisir unique….mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas !!!
5/ Quel sera ton programme pour la fin de l’année ?
Je rangerai les chaussures de Trail après cette course pour chausser les skis de randonnée.
Mon métier me permet la pratique de cette activité et j’ai envie de réaliser quelques courses de ski alpinisme cet hiver, peut-être la Pierra Menta.
Cette activité est un excellent moyen de préparation pour le Trait sans traumatiser le corps et les articulations.