Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Grand Raid du Mercantour – Chaigneau-Darmailacq inséparabales

Pour cette cinquième édition du Grand Raid du Mercantour – l’épreuve a lieu tous les deux ans depuis 2001 – Thierry Fadini a proposé un parcours dans la démesure. Car si à cause des conditions d’enneigement (il y avait encore 4 m de neige dans la Vallée des Merveilles), il a réduit le parcours de 102 à 82 km, le dénivelé n’a pas connu le même sort : +5.700 m au lieu de 6.600. Bref, vous ajoutez 84 km, et seulement 2.300 m, et vous avez le parcours de l’UTMB 2009. La difficulté du parcours 2009 du GRM – l’ultra-mountain le plus difficile de France en rapport km/dénivelé et par la nature rocheuse des sols, après la Montagn’Hard (115 km, +10.000 m), dont la première édition aura lieu le 4 juillet prochain – explique la relative moyenne (7,15 km/h) du duo vainqueur. « Avec Nicolas, nous avons quand même couru sur 60% du parcours, explique Sébastien Chaigneau. Jusqu’à la Baisse des Cinq Lacs, nous étions ensemble avec Guillaume (Millet). Sur un parcours aussi exigeant et dans un milieu qui peut devenir hostile, l’union fait la force. Lorsque Guillaume a arrêté, nous sommes restés tous les deux. Nous étions complémentaires. Nicolas levait un peu le pied dans les montées, car j’étais moins bien. Et dans les descentes, c’était l’inverse… Au final, ce fut un réel plaisir que courir avec Nicolas. » Nicolas Darmaillacq découvrait le Massif du Mercantour. Il n’a pas été déçu : « Avec ce que j’avais vu dans les magazines, cette course me faisait rêver, révèle le Basque. La montagne est vraiment magnifique. Elle est très sauvage et j’aimé les paysages. Tout comme le parcours. Avec les cailloux, il était technique. Avec les montées, il était physique. »

Classement. Messieurs : 1. Sébastien Chaigneau (11 h 11’43) et Nicolas Darmaillacq (11 h 11’43), 3. Dominique Tondini (11 h 30’22), 4. Adrian Brennwald (12 h 07’51), 5. Bruno Durand (12 h 09’02), 6. Guillaume Bernard et Daniel Levy (12 h 43’51), 8. Jérôme Pezet (12 h 43’52), 9. Benjamin Mauriès (12 h 54’05), 10. Arnaud Sindou (13 h 03’20), 11. Jean-Marie Mathian (13 h 06’40), 12. Pascal Tondini (13 h 20’38), 13. Jean-Marc Zaugg et Olivier Janin (13 h 20’47), 15. Michel Grillo (13 h 21’45)…

Dames : 1 (58e au général). Francesca Gualco (15 h 42’05), 2. Muriel Batifoulier (16 h 08’24), 3. Géraldine Leroy (16 h 37’43), 4. Margrit Hirtzy (17 h 06’35), 5. Sophie Boissont (17 h 23’18)… Par équipes : 1. Les Chevaliers du Vent (B. Durand 5e, J. Juchereau 18e et B. Poirier 43e)… Challenge GRM (2001 à 2009) : 1. Thierry Sessegolo…

520 partants, 343 arrivants.