Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Grand Raid Réunion 2017, B. Girondel déjoue les pronostics

Grand Raid Réunion 2017

Grand Raid Réunion 2017 - finisher "j'ai survécu"1 830 raiders sur 2 510 partants auront franchi la ligne d’arrivée du stade de La Redoute à Saint Denis, un taux d’abandons de 27% (680 coureurs), dont la principale raison est liée à des barrières horaires très larges.
Benoit Girondel et Andréa Huser ont remporté cette 25ème édition du Grand Raid de La Réunion.
Le dernier, Willy Bortzmeyer terminant après 66h10’09’’, soir 3 jours et 3 nuits à sillonner les chemins escarpés de l’île de La Réunion.
LIRE LA PREVIEW DES FAVORIS ICI

LA VIDÉO DU GRAND RAID DE LA RÉUNION 2017


La surprise Benoit Girondel

Benoit Girondel aura donc déjoué les pronostics, s’imposant au nez et à la barbe des favoris qui auront tour à tour lâché prise.
Grand Raid Réunion 2017 - Xavier Thévenard et Benoit GirondelIls étaient bien peu à avoir misé sur le Drômois du Team Asics, les projecteurs étant tournés vers Xavier Thévenard.
Plutôt discret, réservé et peu adepte de l’exposition médiatique il était pourtant le premier à faire remarquer qu’il n’avait pas fait partie des coureurs conviés à monter sur la scène lors de la présentation des élites la veille et que personne ne l’avait cité parmi les favoris, son dernier grand résultat datant de sa victoire 1 an jour pour jour à l’Ultra Endurance des Templiers.
Xavier Thévenard était d’ailleurs bien le seul après l’annonce de son forfait à mettre une pièce sur son coéquipier.

Après un départ dans une grande confusion et dans une ambiance de feu, quelques éclaireurs ouvraient la route sur les 15 premiers kilomètres accompagnés par des quads et des motos perturbant même la tête de course dans sa progression et également par l’émission des gaz d’échappement (voir la vidéo).

Une bonne partie du peloton tire tout droit

Les premiers kilomètres dans la nuit se passent sans trop d’encombres, c’est après le ravitaillement de Nez de Bœufs (km 38) Grand Raid Réunion 2017 - Jim Walmsleyque le 1er fait de course va intervenir. A la sortie, un déficit de balisage et l’absence de signaleurs sur une piste carrossable va envoyer une bonne partie du peloton tout droit jusqu’à ce que la tête de course fasse demi tour pour perdre environ 10’ et croiser d’autres coureurs engagés sur la même voie.

Au passage à Cilaos (km 65), au lever du jour, le Top 10 est quelque peu chamboulé et quelques favoris pointent aux abonnés absents, Sylvain Camus, en tête au 32ème km, arrive en 20ème position (en tête au km 32) et Julien Chorier va emprunter un autre parcours (balisé) qu’il aura rejoint après s’être égaré.

Maxime Cazajous, parti sans doute un peu vite passe en tête dans la cité de la lentille, suivi de Jim Walmsley à 4’, Ludo Pommeret à 13’, Benoit Girondel à 21’, Sylvain Camus à 23’, suivi de Antoine Guillon à 25’ et de Sangé Sherpa, Diego PAzos, Urs Jenzer et Guillaume Beauxis à 30’.

Chamboulements dans Mafate et après.

Les coureurs attaquent alors la montée vers le Col du Taïbit, sous la chaleur pour entrer dans le somptueux cirque de Mafate, pour la seconde partie de course.
La chaleur et un terrain technique les attendent et vont faire souffrir les organismes , mais surtout quand on rentre dans Mafate, on ne peut qu’en sortir à pied par le Maïdo….il n’y a pas de route.
Grand Raid Réunion 2017 - Abandons de Ludo Pommeret et Maxime CazajousMafate va d’ailleurs être comme souvent sur ce Grand Raid, le juge de paix qui va faire la sélection.
Jim Walmsley rentre le 1er et passe à Marla avec plus de 9’ d’avance sur Maxime Cazajous suivi de Ludo Pommeret à 12’, Benoit Girondel à 20’, Antoine Guillon à 30’, Sylvain Camus à 32’, le trio Urs Jenzer, Diego Pazos, Guillaume Beauxis à 36’ et Freddy Thévenin.

Au km 93 (Ilet à Bourse), Maxime Cazajous arrive très fatigué et a été victime de plusieurs chutes, il abandonnera quelques kilomètres plus loin, Ludo Pommeret connaît le même sort il repart du ravitaillement avec une forte douleur au genou, il rebroussera chemin pour rendre son dossard.

Au Maido (km 113), Jim Walmsley qui connaît un passage à vide (arrêt de 10’ au ravitaillement) possède toujours 25’ d’avance sur Benoit Girondel et plus de 50‘ sur Antoine Guillon.

Mais dans la descente vers Sans Souci, l’Américain va lui aussi abdiquer, il n’arrive plus à s’alimenter depuis Marla, après une longue pause il décide de ne pas repartir.
Benoit Girondel se retrouve, lui le 1er surpris, en tête suivi à 30’ de Antoine Guillon et le duo Suisse D. Pazos / U. Jenzer, des coureurs à ses trousses qui ont l’expérience du long.

Benoit Girondel : « ça ne va pas durer »

Au passage à Chemin Ratineau (km 136), il reste 30 km, la nuit fait sont apparition même s’il est que 18h, les conditions de courses redeviennent supportables.
Les organismes sont tout de même affectés, à l’image du leader B. Girondel, que peu de gens connaissent, apprenant son nom (parfois erroné) au travers de la radio ou de la télévision qui est en direct.
Il arrive très marqué et avec un peu d’inquiétude « je suis en tête, mais je sais que ça va pas durer, c’est dur ».
Grand Raid Réunion 2017 - Antoine GuillonUn ravitaillement express de 3 minutes le temps de refaire le plein avec entre autre des noix de cajou et sur boosté par son assistance in repart le regard agar.
Antoine Guillon arrive 26’ après, très lucide, même si un peu en retard sur son tableau de marche, il n’arrive pas à reprendre du temps « j’essaie d’accélérer mais Benoit est très fort, il fait une très belle course ».
Derrière la place sur le podium semble promise au duo Suisse intercalé 30’ derrière Antoine Guillon et 30’ devant Guillaume Beauxis.

Le Pyrénéen passe au point de contrôle serein, s’arrête juste pour refaire le plein d’eau le temps de lâcher « j’ai eu un passage à vide, mais là les jambes sont bien revenues ».

A 12 km de l’arrivée, après le terrible Sentier des Anglais entre Possession et Grande Chaloupe, Benoit Girondel s’est refait une santé, il est ovationné par le public et son staff qui le ravitaille en 1’ et de nombreux journalistes.
Les poursuivants sont encore dans le même ordre derrière, seul Guillaume Beauxis réduit l’écart et peut venir chambouler le podium.

A 21h53’, après 23h53’53’’, Benoit Girondel franchit la ligne d’arrivée au stade de la Délivrance ovationné par un public admiratif de la performance et accueilli par son pote Xavier Thévenard et le champagne (voir vidéo).
Antoine Guillon termine second, en 11 participation consécutive, il entre pour la 10ème fois dans le Top 4, avec 1 victoire, 5 places de 2nd, 1 place de 3ème et 3 places de 4ème…un monument sur l’île, sans doute le plus grand coureur de ces 25 éditions.
Guillaume Beauxis auteur d’un retour exceptionnel, le meilleur chrono sur les 30 derniers kilomètres en 4h18’ (contre 4h34’ à B. Girondel et 4h38’ à A. Guillon) où il reprend 1’ au kilo à Diego Pazos vient prendre une superbe 3ème place.
Le Suisse échoue au pied du podium s’inclinant avec beaucoup de respect « Guillaume m’a doublé dans la montée du Colorado, il restait 200 m de dénivelé, je n’ai pas pu m’accrocher, il était plus fort ».
Son compatriote Urs Jenzer vient prendre une belle 5ème place au terme d’une course régulière.

Andréa Huser écrase la course

Chez les dames, Andréa Huser réalise le doublé après sa victoire en 2016, mais elle aura surtout marqué les esprits par la facilité avec laquelle elle s’est imposée, avec une 8ème place au scratch et un chrono record.
Grand Raid Réunion 2017 - Emilie LecomteMême si le parcours était légèrement différent de l’an passé avec une modification au niveau du Piton Textor diminuant le temps de course d’environ 20’.

Emilie Lecomte avait pourtant pris les commandes s’intégrant dans le Top 15 au terme des premiers kilomètres de course.
Pendant près de 30 kilomètres elle va contrôler la course, suivie de La Suissesse puis on retrouve Fernanda Maciel, Maud Gobert, Mélanie Rousset, Marcelle Puy
A Cilaos, Emilie Lecomte qui s’est aussi égarée arrive avec plus de 12’ de retard mais ne semble pas s’affoler elle connaît la course qu’elle a déjà remporté 2 fois.
Mais la Suissesse, qui vient pourtant d’enchaîner 380 km en compétition depuis début septembre (2nde de UTMB, 5ème au 40 km de l’Ultra Pirineu, vainqueur du 70 km de Glencöe et du 105 km de l’UTAT) va confirmer qu’elle est bien la meilleure et la plus régulière de cette saison 2017.

Andréa Huser : « j’étais en avance sur mes temps ».

Elle va régulièrement accentuer son avance sur la Française, 20’ puis 30’, puis 1 h, passant même à Sans Souci en prenant à peine le temps de se ravitailler et repartant comme si elle venait de prendre le départ.
Elle déclarera à l’arrivée « je pensais toute la course que Emilie était à 5 minutes derrière moi, j’avais mes temps de passages de l’an passé, j’étais en avance et j’étais bien ».
Elle franchira la ligne d’arrivée 2h41’ après Benoit Girondel, et avec presque le même écart sur la seconde dame (Emilie Lecomte à 2h28’), à peine marqué par 26h34’52’’ d’effort et 550 km en compétition en 7 semaines.

Grand Raid Réunion 2017 - Maud GobertDerrière la bataille pour le podium animera la course, la Brésilienne Fernanda Maciel passe 3ème au 100ème kilomètre suivie de la réunionnaise Gilberte Libel et de l’Anglaise Beth Pascal, Maud Gobert contrainte par un genou douloureux a retrogradé à la 13ème place.
C’est finalement l’expérience des terrains Réunionnais qui va dessiner le Top 5, Marcelle Puy, la Reine des Fous, 5 fois vainqueur va venir décrocher la 3ème place pour son dernier Grand Raid, une belle récompense.
Gilberte Libel et Perrine Tramoni terminent ensemble à la 4ème place, l’Anglaise Beth Pascal venant compléter le TOP 5.

Maud Gobert qui avait fait de cette 25ème édition du Grand Raid la dernière course de sa carrière, termine 19ème en 39h52’, contrainte par un genou douloureux et aussi rattrapé par le sommeil « je suis sortie du mode compétition après 70km, pour être plus dans l’aventure et rejoindre l’arrivée, j’ai partagé ce moment avec Laurie Atzeni, je suis contente de finir comme cela».

LE REPORTAGE DE STADE 2

Grand Raid Réunion 2017 - Benoit GirondelPar Fred Bousseau – ©Fred Bousseau

🏆VICTOIRE DE BENOIT GIRONDEL EN 23h53’53’’ 🏆
2/ Antoine Guillon en 24h26’12’’
3/ Guillaume Beauxis en 25h09’58’’
4/ Diego Pazos « Zpeedy » en 25h18’44’’
5/ Urs Jenzer en 25h31’02’’
6/ Anthony Gay en 26h09’55 »
7/ Jean Pierre Grondin en 26h25’32 »
8/ Andréa Huser en 26h34’52 »
9/ Renaud Rouanet en 26h40’00 »
Grand Raid Réunion 2017 - Andréa Huser10/ Shunsuke Okunomiya en 26h52’34 »

🏆VICTOIRE DE ANDREA HUSER EN 26h34’52’’🏆
2/ Emilie Lecomte en 29h02’26’’
3/ Marcelle Puy en 30h58’58’’
4/ Gilberte Libel et Perrine Tramoni en 31h17’20’’
5/ Beth Pascal en 32h08’13’’

Grand Raid Réunion 2017 - podium dames Grand Raid Réunion 2017 - podium hommes

Grand Raid Réunion 2017 - cirque de Mafate