Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Guadarun – entre sport et découverte des Antilles.

Destination la Guadeloupe pour cette 16e édition du Guadarun organisée du 4 au 12 avril dernier par Lucien DATIL et présidée par Daniel Déride, pour un parcours de 150 km en 6 étapes!
Avec pour panorama les îles des Antilles françaises de La Désirade, Marie-Galante, l’archipel des Saintes (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas) et pour finir la Guadeloupe, l’île papillon. Course, bateau, bivouac et découverte, les ingrédients quotidiens pour tisser des liens durant une semaine pour ces 45 participants venus de tous les horizons.

Pour cette 16e édition du Guadarun, RAMANICK Stelve (Martinique) a su donner le ton en se classant premier au classement général, devant Jean David JAVEGNY (Bouches-du-Rhône) et PINOT Emmanuel (Guyane), des athlètes aux qualités d’endurance incontestables.

     guadarun 1                   guadarun2

L’étape 1 a débuté comme prévu le dimanche de Pâques à la Désirade pour un tour de l’île sur un parcours de 27 km – 419 m D+. L’arrivée sur l’île s’est effectuée dès le samedi de Pâques avec l’installation du bivouac sur la « plage à Fanfan » et le temps de découvrir la « Fêt A Kabrit » pour un départ à 15 h 00 et une arrivée à « la plage à Fifi ». Direction le Souffleur pour la partie sable et le phare de la Pointe Doublé pour suer et souffrir sur 200 mètres vers le plateau de la Grande Montagne à 275 m d’altitude.

Etape 2 – Marie-Galante – Mardi 7 avril sur 22 km – 319 m D +, les Guadarunners ont connu une course jalonnée de sentiers, de collines à travers les forêts et les mangroves, un contact 100% nature et découverte avec des sites exceptionnels comme le sentier de l’Anse du Coq, le sentier des Falaises. Le départ a été donné à 7 h 30 de Saint-Louis à partir de la Chapelle Sainte Thérèse pour une arrivée à l’OMCS de Capesterre. Tradition de Guadarunners oblige : tout est propice pour mieux se connaître et s’apprécier. Le repas a été une fois de plus, l’occasion d’échanger et sur la difficulté de la course et sur les moments forts vécus par chacun. Et en route pour Terre-de-Bas pour installer le nouveau bivouac bien que la course se soit d’abord déroulée le lendemain à Terre-de-Haut.

Etape 3 – Terre-de-Haut (Les Saintes) 15 Km – 560 m D+, pour un trail urbain dans toute son originalité, au milieu des touristes et la population saintoise, et c’est parti pour l’escalade du fameux morne Morel et l’ascension du non moins légendaire morne Chameau ! Un parcours sportif exigeant durant lequel certains des Guadarunners n’ont pas pu s’empêcher de s’arrêter pour admirer la 3e plus belle baie du monde et les eaux turquoises de la mer des Caraïbes. Sans oublier la partie sable sur la plage de Grande Anse face à l’océan Atlantique, histoire de terminer en beauté avant de rejoindre l’arrivée à la mairie de Terre-de-Haut !

 

            12          14

Etape 4, Terre-de-Bas (Les Saintes) 14 km – 555 m D+ pour un tour complet de l’île en commençant par la route du sud en direction de Petites Anses. Aucun de nos raiders n’a pu admettre que la descente et la remontée du Port des Pêcheurs était un parcours aisé ! Le passage stratégique par excellence pour sélectionner déjà ceux qui assureront la route du Nord par la suite avec son exténuante montée, sous un soleil de plomb, connue pour ses faux plats qui cassent le rythme, en passant par la Trace de l’étang. Un parcours rocailleux sur pistes sèches mais néanmoins attractif parmi les cabris et les iguanes dans les sous-bois. Le tout se soldant par une longue descente et du plat sur route jusqu’à l’arrivée à Grand Baie pour une baignade salutaire pour nos trailers !

Etape 5 – Petit- Bourg / Goyave sur 22 Km – 1160 m D+ avec un départ à 7 h 30 à Vernou. Jardin d’Eau de Blonzac GOYAVE (Parc paysager et aquatique) Un changement de décor total pour une étape de montagne, déjà qualifiée la veille par le champion de l’étape RAMANICK Stelve de « terrain un peu plus lourd, encore plus technique et montagneux » Cela a été « chaud » après l’entrée de la Trace Merwart pour l’ascension du Morne Frébault sur 9 km. Le tout ponctué par la traversée de la rivière et l’escalade de l’emblématique Morne Moustique. Un sympathique cocktail de difficultés tout en montée, agrémenté de boue, de racines traitres et d’une végétation dense. Après 9,5 km de course en direction de Sarcelles, l’arrivée a commencé à se profiler dans la douleur pour un parcours difficile et mémorable jusqu’au Jardin d’eau.

Etape 6 sur Grande Terre – Saint-François / Le Moule sur 28 Km. Un départ en douceur pour amorcer une course complétement différente des autres, dès 8 h 00 après un petit-déjeuner consistant pour clôturer en beauté cette aventure exotique sous les tropiques. Partis du parking de la Pointe des Châteaux (grand site national le plus visité de l’archipel des îles de Guadeloupe) sur la pointe de Grande Terre, les Guadarunners ont contourné l’extrémité de la pointe du littoral pour entamer la course sur route en direction de la Croix. Sentiers rocailleux, sable, histoire de « se mettre dans le bain » et d’amorcer un long parcours en perspective jusqu’aux Salines, Tarare, l’Anse de la Gourde, pour poursuivre par la plage de l’Anse à l’Eau, la Cuve. Nos raiders ont ainsi continué leur parcours sur sentiers tout le long du littoral jusqu’à la ligne d’arrivée sur la plage de l’Autre Bord (Le Moule).

OGF

Plus d’infos sur:

L’archipel des Saintes: www.lessaintes-resa.fr

Le Guadarun : www.guadarun.com

VIDÉO DU GUADARUN 2015