Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

ITT J-1, les dernières news et ITW de F. D’Haene

Dimanche 14 juillet, Val d’Isère accueille l’Ice Trail Tarentaise. Une deuxième édition taille XXL puisque ce trail compte pour troisième étape des Skyrunner World Series catégorie Ultra. L’ITT est la course des superlatifs avec ses 65 km et 5000 mètres de dénivelé positif, son parcours uniquement en haute altitude, son départ et retour à Val d’Isère; 1850 m, avec entre temps l’ascension de la Grande Motte jusqu’à 3653 m.

60% du parcours enneigé.

L’enneigement actuel important est plutôt une bonne nouvelle pour l’ascension de la Grande Motte et tout est mis en œuvre jusqu’au samedi 13 juillet, pour préparer le tracé. Les organisateurs sont relativement confiants pour offrir aux trailers l’intégralité du parcours. Le cheminement sur le glacier de la Grande Motte est mis en place dès la fin de l’hiver par les pisteurs de Tignes sous la direction d’Arnaud Trinquier. L’ascension finale de la Grande Motte demande une semaine de préparation à une dizaine de bénévoles qualifiés sous la conduite de Yannick Ponson , guide de haute-montagne du bureau de Tignes.

Côté météo la matinée devrait être ensoleillée avec le développement de cumulus en altitude pouvant donner des orages.

Un plateau moins dense que prévu.

L’ITT étant Skyrunning, on s’attendait à avoir un plateau avec les meilleurs mondiaux mais on devrait se trourner vers une confrontation E.Forsberg / N. Picas chez les dames et K. Jornet / F. D’Haene chez les hommes.

Les raisons sont sans doute liés à une densité importante de course en Juillet avec il y a 3 semaines La Ronda Del Cimes, puis il y a 15 jours le marathon du Mont Blanc mais aussi avec les Championnats d’Europe de Skyrunning dans 15 jours (KV et Sky) suivis de l’Ultra 1 semaine plus tard.

Une concentration de course qui ne permet pas de rassembler sur une date tous les meilleurs du moments, raison à laquelle il faut ajouter également les déplacements coûteux et fatiguant de l’étranger pour venir faire une épreuve.

=> Dames : Francesca Canepa (Vibram), Christel Dewalle (Terre de running-Ronhill), Emelie Forsberg (Salomon), Anna Frost (Salomon), Lauréline Gaussens, forfaits de Nuria Picas (Buff), Emilie Lecomte (Quechua), Nathalie White (Inov8)…

=> Hommes : François D’Haene (Salomon),  Kilian Jornet (Salomon), Philip Reiter, (Salomon), Rickey Gates (Salomon), Nicolas Pianet (New Balance), Vincent Delebarre (Quechua), Jordi Bes, forfait de l’Australien Brendan Davies sera forfeit.

Trois questions à François D’Haene

Ta forme et ton programme depuis le 80 km du Mont-Blanc ?

Je pense avoir récupéré et même emmagasiné une belle dose d’entraînement. Ce 80 km placé 15 jours avant l’Ice Trail Tarentaise, m’a permis de me remettre sur la voie des sorties longues et du dénivelé et de faire le point sur mon état de forme. De ce côté-là je suis rassuré. J’espère que le très bon souvenir que j’en garde et ma victoire partagée avec Michel Lanne, me propulseront pendant l’ITT ! Après un court retour dans le Beaujolais j’ai passé la première semaine de juillet dans les Pyrénées pour la Kilian’s Classik. J’ai enchaîné, avec les athlètes des teams Salomon, quelques sorties longues en montagne. Ces derniers jours, je peaufine ma préparation entre les rangées de vigne !

Quels souvenirs gardes-tu de ta victoire à l’ITT en 2012 et du parcours ?

J’ai conservé dans ma mémoire un début de course très amical en groupe, un passage sur le glacier rafraîchissant, puis une longue échappée solitaire dans des paysages grandioses, le tout avec une victoire au bout… Le top ! Le parcours, avec plusieurs incursions au cœur du Parc National de la Vanoise, est varié, ludique et intense. Il alterne parties techniques et roulantes. L’originalité de l’ITT réside dans le fait de courir à une altitude élevée qui permet de traverser et même gravir un glacier.

Pourquoi as-tu fait de l’ITT l’un des gros objectifs de ta saison 2013 ?

Je suis resté en contact avec Laurent Vinner qui a bien compris que la course m’avait séduit par son environnement, tracé, ambiance et je suis devenu ambassadeur de l’Ice Trail Tarentaise. Lorsque j’ai su que le plateau, cette année, serait encore davantage étoffé avec l’inscription de l’ITT au calendrier des Skyrunner World Series, mon envie de revenir a doublé. La course devrait être palpitante et très intense. Je suis plutôt de nature pessimiste à l’approche de ce genre de rendez-vous, mais j’espère pouvoir jouer un peu avec la tête de course et tirer une belle épingle de ce jeu en décrochant un podium… A voir  selon les forces en présence !

Autres courses au programme, le 32 km de l’Altispeed et le 12,5 km de la rando marche la Montagnarde.
Plus de 500 coureurs sont attendus sur l’ITT et 950 sur l’ensemble des courses.

Crédit photos : http://www.photogone.net et organisation ITT

ITT