Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Julien Chorier sans rivaux sur le Salomon Zugspitz Ultratrail

Julien Chorier a remporté hier (samedi) la deuxième édition du Salomon Zugspitz Ultratrail. Le parcours long de 100 kilomètres et d’un dénivelé total de 5630 mètres était tracé autour de la Zugspitze, point culminant de l’Allemagne à 2962 mètres d’altitude.
Cette victoire est le deuxième exploit marquant 2012 pour le Savoyard qui avait déjà le 19 mai terminé premier au Japon du 156 km de l’Ultra-trail du Mont Fuji et confirme son statut, depuis plusieurs saisons, de grosse pointure internationale en ultra trail. « Ma récupération après cet ultra trail me semblait bonne et j’étais confiant. Je me suis reposé et j’ai fait quelques sorties pour reprendre un peu de rythme. Je n’avais jamais disputé d’ultra trail en Allemagne et ne connaissais pas bien cette région. J’avais juste eu l’occasion l’an passé d’effleurer cette partie des Alpes les premiers jours de la Transalpine. Sur le Salomon Zugspitz Ultratrail, je savais qu’il fallait être vigilant et que j’allais avoir des passages difficiles sur ce tracé très exigeant et technique avec quatre grosses ascensions. »
95 km seul en tête
Julien Chorier, team Salomon, est parti définitivement seul en tête dès le 5ème kilomètre, au train. « J’aurais bien aimé être longtemps avec un petit groupe mais je n’aime pas courir sur un rythme qui n’est pas le mien. »
Au 17ème kilomètre, l’Autrichien Thomas Wagner pointait avec 46s de retard et l’Allemand Constantin Pade à un peu plus d’une minute. Au kilomètre 37, deuxième chrono intermédiaire, le Savoyard devançait Constantin Pade d’environ 4 minutes et Thomas Wagner de 17 minutes. Un podium qui ne va plus bouger jusqu’à l’arrivée avec simplement des écarts de plus en plus importants. « J’ai déjà vécu cette situation sur la Hardrock où j’étais déjà devant après 10 ou 15 km sur les 160 à parcourir. L’avantage est de pouvoir choisir son allure en fonction de la forme et de l’envie du moment et l’inconvénient de risquer de trop ralentir. Jamais, je n’ai connu mon avance. Je ne l’ai apprise qu’à l’arrivée et c’est préférable d’ailleurs. Cela permet de ne pas se relâcher à l’idée que le deuxième puisse être juste derrière. Pendant ces heures en solitaire j’ai beaucoup pensé à ma famille et à ce que l’on allait faire à mon retour. J’ai apprécié aussi les magnifiques paysages de cette région qui mérite vraiment d’être découverte avec par exemple le passage sur deux cols magnifiques, qui faisaient penser à de la haute montagne alors qu’ils culminaient juste à 2000 m d’altitude. J’ai ressenti un coup de mou vers le 20ème km et sur les 15 derniers qui sont toujours difficiles. L’organisation très pro a su créer un bel événement. Je suis fier et heureux d’être l’un des vainqueurs."
Chez les dames Ildikó Wermescher, H-Budapest, précède Andrea Calmbach, Donzdorf.
Repos et oxygénation
Le Salomon Zugspitz Ultratrail marque la fin de la première partie de la saison de Julien Chorier avant qu’il s’oriente vers son prochain gros objectif de l’année, l’UTMB, le 31 août à Chamonix. Une préparation ponctuée par des entraînements à Val-Thorens début août.
Sur le 68,8 km victoire de Philipp Reiter et Simone Philipp, tous deux du team Salomon Allemagne.
Top 5 homme 100 km
1 Julien Chorier, Saint Thibaud de Couz, team Salomon, 11h55mn37 s.
2 Constantin Pade, Petersthal, team Dynafit, 12h41mn17s.
3 Thomas Wagner, Autriche, Université Graz, 13h07mn54s. ‘
4 Javier Rodrigo, E.A Madrid, GR10Trail-FugitiveTT, 13h24mn41 s.
5 Marcus Puttlitz, Munich, 13h40mn51s.
Top 3 dames
1 Ildikó Wermescher, H-Budapest, 14h09 mn3 s.
2 Andrea Calmbach, Donzdorf, 14h18 mn36 s.
3 Antje Schuhaj, Kempten, 16h27mn50 s.
Résultats complets www.zugspitz-ultratrail.com
Crédit photos : Julien Chorier arrivée photo Klaus Fengler