Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Kilian Jornet Burgada signe un nouvel exploit…en alpinisme !

Kilian Jornet Burgada connu et reconnu dans le monde du Trail Running avec des victoires sur toutes les courses et de nombreux records, mais aussi dans celui du ski alpinisme avec de nombreux titres de Champions du Monde et des victoires sur les courses les plus prestigieuses, est en train d’écrire une nouvelle page de sa vie avec le projet Summits of my Life dont il vient de signer un nouvel exploit de très haut niveau.

Le projet « Summits of my Life »
Il avait annoncé en mai dernier son projet de gravir les plus beaux sommets du Monde dans les 4 années à venir avec en 2015 l’Everest en ligne de mire.
Le premier opus de ce projet se dessinait en 2012 dans le massif du Mont Blanc avec en Juin la traversée Les Contamines – Champex à ski et en septembre la traversée Courmayeur – Chamonix à pied, avec comme dénominateur commun le sommet du Mont-Blanc.
La première traversée s’est tristement terminée avec la disparition accidentelle de son compagnon de cordée Stéphane Brosse le 21 juin à l’aiguille d’Argentière, le deuxième jour de leur tentative.
Après une période difficile, Kilian a repris le chemin des cîmes, et soutenu dans son projet par la famille de Stéphane il voulait mener à bien ses objectifs 2012 et les suivants.
Hier matin, il s’est élancé un peu avant 4h de l’église de Courmayeur pour affronter la difficile arrête Innominata qui le menait 6h15min plus tard au sommet du Mont-Blanc avant de redescendre par la voie Normale (Goûter), rejoindre les Houches puis l’église de Chamonix en courant et ainsi boucler cet exploit en 8h42min.

Un authentique exploit d’alpiniste.
La voie Innominata qu’il avait choisit d’emprunter pour le mener au sommet du Mont Blanc est cotée (pour les spécialistes) D+ avec des passages à 60° et des pas d’escalade en V+.
Un exploit réalisé en solitaire et sans assistance dans des conditions météos de regel idéales, alors que le temps se gâtait dans l’après midi sur le massif.
Kilian Jornet veut désormais inscrire son nom, avec son style minimaliste, dans la lignée des grands alpinistes qui ont écrit les plus belles pages de l’évolution de la discipline, avec bien sûr Walter Bonnati dans les années 50, Jean Affanasief en Himalaya, puis dans les années 90 des alpinistes qui enchaînaient les grandes voies alpines à l’image de Christophe Profit, Jean Marc Boivin, Eric Escoffier ou encore Marc Batard et Patrick Berhault, puis plus tard Lionel Daudet et aujourd’hui des grimpeurs comme Philippe Batoux, Aymeric Clouet, Christophe Dumarest, Yann Borgnet… et l’extra terrestre Uli Steck.

Pas une improvisation !
Kilian Jornet avait minutieusement et méthodiquement préparé cette traversée.
Il évolue en montagne depuis qu’il y est né et la sillonne à pied, en courant, à ski en escalade quasiment tous les jours….ce n’est donc pas une nouveauté.
Depuis près de 4 mois il s’entraîne en escalade, il a réalisé de nombreuses voies dans les aiguilles rouges avec ses amis Chamoniards ou Espagnols, dont l’Index il y a quelques jours ou encore la « Frison Roche » au Brévent mais aussi plusieurs sommets techniques du massif du Mont-Blanc.
Mais il est surtout allé repérer les passages de l’Innominata, puisqu’il l’a fait la semaine passé avec Dakota Jones, il était prêt physiquement et mentalement…
Initialement il avait prévu de faire l’arrête de Peuterey, mais les conditions étant mauvaises, il s’était replié sur l’arête du brouillard ou l’Innominata qu’il a retenu au final.
Cette voie représente un véritable exploit et démontre tout le talent, la maîtrise et la connaissance à la fois de ses capacités mais aussi du milieu dans lequel il évolue.
Avant de reprendre les projets Summits of my Life en 2013, avec sans doute un autre beau projet en tête…, on le verra à la Cavalls Del Vent fin septembre, à Kinabalu en Octobre et à La Réunion ensuite.
Puis il prendra des vacances avant de rechausser les skis pour une nouvelle saison de ski alpinisme.

Fred Bousseau – © photos Seb Montaz.