Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Kimbia Kenya – C’est parti !

Le Kimbia Kenya est un nouveau trail qui se déroule jusqu’au au 16 Février prochain, au cœur de la Vallée du Rift au Kenya. Au programme, cinq jours de course avec deux distances au choix : 100 km (20 kilomètres par jour environ) et 50 km (10 km par jour en moyenne). Et une tonalité humanitaire pour ce trail organisé par France Kenya Sports Solidarité, qui vise à promouvoir les échanges entre la France et le Kenya et à soutenir le développement au Kenya, à travers le sport.

La première étape s’est déroulée dimanche sur des distances un peu raccourcies, car les pluies diluviennes ont quelque peu humidifié les bords du lac : 15km et 6 km. Le départ de la distance longue a lieu à 8h avec 20 coureurs. Les paysages sont somptueux avec un panorama à 360°c sur le lac Elementaita, ses rives bleutées, ses montagnes aux roches volcaniques et sa végétation faite parfois d’acacias, parfois de cactus. Les 14 coureurs qui font la distance courte sont transférés par truck-bus à 10km de là… mais le truck-bus s’embourbe à 1 km de la zone de départ et les coureurs doivent rejoindre à pied le bord du lac où résident les flamands roses. Grégory les y emmène en petite foulée pour prendre le départ à 8h30. L’équipe des bénévoles s’est affairée pour monter le ravitaillement de la distance longue au fief des flamants, celui étant situé 9km après la ligne de départ. A ce passage, 3 coureurs sont en tête : Patrick Havas, Stephan Vernay et Dominique Chauvelier.
 
Avec l’altitude (1800m), les coureurs sentent leur souffle plus court que d’habitude, même si les conditions sont bonnes pour courir avec une petite brise et un soleil encore peu expressif. Pas de vraies difficultés, à part quelques petites bosses à passer et une vraie côte à l’arrivée. Les zones traversées hésitent entre espaces marécageux, bords du lac où sont massés pélicans, hérons et flamands roses, roche volcanique… Nous avons aperçu aussi des gazelles de Thomson et quelques babouins !
 
L’après-midi est aussi très riche en émotion, avec une visite à Murindu Highway Primary School, première école soutenue par Kimbia Kenya. Nous sommes accueillis par Francis, le directeur de l’école, les parents d’élèves et les enfants venus spécialement à l’école un dimanche après-midi pour nous rencontrer. Nous nous asseyons dans une classe du siècle dernier avec un tableau noir et des pupitres où les parents d’élèves nous rejoignent. Après un mot d’accueil par Francis, les enfants nous chantent et dansent sur 2 chansons qu’ils ont préparées pour nous : ces élèves âgés de 7 à 14 ans portent leur uniforme et nous font un très bel accueil folklorique. Puis nous partageons ensemble thé ou soda et pain accompagné de confiture. Les coureurs donnent au directeur les cahiers, crayons, ballons qu’ils ont apportés. Ils lui donnent aussi quelques paires de chaussures qui serviront aux enfants qui viennent pieds nus à l’école. Les coureurs remettent aux parents des tee-shirts, aux enfants des bonbons et petits jeux. Les enfants se ruent littéralement sur eux pour glaner quelque chose, avant de partir pour une partie de foot endiablée grâce au nouveau ballon apporté par les runners : un bon exercice de décrassage pour les runners, qui jouent ainsi contre 70 enfants …
 
Puis Dominique Chauvelier improvise un sprint avec les enfants, avant de partir voir les maisons alentours. Quelques runners découvrent la maison d’une famille, où on les reçoit dans un salon accueillant. La maison semble petite pour accueillir 8 enfants qui dorment en fait tous dans la même chambre. Retour à l’école où les 30 pupitres neufs financés grâce à Kimbia Kenya sont remis officiellement au directeur : un signe fort pour marquer le lancement de notre programme solidaire, qui s’inscrit dans la durée. Nous disons donc à l’année prochaine à Francis, ses enseignants et les enfants avant de les quitter par des "Kwaheri" ("au revoir" en swahili).
Départ très matinal pour la seconde étape hier pour permettre aux coureurs de changer de campement et de rejoindre Crescent Island, pour courir avant que le soleil ne soit trop fort. Les tentes sont vite pliées grâce à l’aide de notre équipe de volontaires et nous quittons les bords du Lac Elementaita pour le Lac Naivasha.
Les deux groupes de coureurs prennent le départ ensemble à 8h, tout près de l’école de Kongoni, soutenue par le programme solidaire de Kimbia Kenya. La distance courte de 10km ce jour fait entrer les 14 coureurs directement dans le sanctuaire d’animaux de Crescent Island, superbe site qui a servi de décor au film « Out of Africa ». Les coureurs du 20 km eux font une plus grande boucle dans le village, encouragés par les enfants dont certains les accompagnent en courant, avant de découvrir à leur tour tous les animaux qu’abrite le sanctuaire : girafes, buffles, zèbres, babouins, gazelles, antilopes et des milliers d’oiseaux font partie de cette zone protégée. Après avoir serpenté dans la ferme, les coureurs arrivent sur la presqu’île avant d’arriver sur le promontoire de cette presqu’île en forme de croissant de lune qui offre un panorama éblouissant et époustouflant sur le Lake Naivasha. Il a fait chaud aujourd’hui encore et les chronos sont assez serrés :
 
Sur le 20km :
1.     Stephan Vernay – 1h 24 03
2.     Pascale Rotsaert – 1h 30 01
3.     Didier Stein – 1h30 29
4.     Patrick Havas
5.     Dominique Chauvelier
6.     Emmanuel Stiegler
7.     Manuela Moreau
8.     Romuald Thénaud
9.     Alain Berry
10. Loïc Le Biavant
11. Jean-Michel Thébault
12. Frédéric Uhl
13. Roxane Hibon
14. Ludovic Romanens
15. Sophie Nauze
16. Caroline Ferchaud
17. Sophie Savage
18. Joël Lesoif
19. Derek Savage
20. Maud Rapinel
 
 
Sur le 10 Km :
1.     Xavier Jacquel – 56mn 35
2.     Claude Zoppardo – 57 mn 25
3.     Olivier Sordet – 1h 03 06
4.     Valérie Compain-Duchet
5.     Paul Coisnard
6.     Constance Lambert
7.     Laura Peterschmitt
8.     Aude Thessier
9.     Samuel Chevret
10. Jean-Marc Héroult
11. Reine Page
12. Arnaud Héroult
13. Sophie Héroult
14. Corinne Leroy
 

Une petite sieste réparatrice et le groupe se scinde en deux avec un premier groupe qui part faire une sortie à cheval dans le sanctuaire pour approcher les animaux de près … et de haut ! L’autre groupe s’engage pour une promenade en bateau sur le Lac Naivasha, pour aller voir hippopotames, pélicans et autres ibis sur le lac scintillant. Un orage éclate pour rafraichir l’air, avant que nous ne rejoignions notre nouveau campement basé au Fish Eagle Lodge. Retour lors du debrief-apéritif sur l’étape du jour avant de fournir quelques infos sur l’étape de demain à Hell’s Gate National Park.