Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

La nuit de la SaintéLyon

Dans le monde de la course à pied, la SaintéLyon occupe décidément une place
à part. Evénement nocturne unique, la grande classique et doyenne de l’ultra a
survécu à toutes les modes et est devenue le rendez-vous culte de fin de saison.
Cette épreuve mythique connaît un véritable renouveau depuis 5 ans et voit sa
participation augmenter de 15 % chaque année. Mi-course nature, mi-course sur
route, course d’endurance par excellence, la Saintélyon et son parcours mythique
de près de 70 Km entre deux grandes métroples régionales (Saint-Etienne et
Lyon) est d’abord une véritable aventure à vivre personnellement ou en équipe.
La Saintélyon envoûte tous ceux qui y participent. Courir la nuit, sur routes et
chemins, au sein d’un immense ballet de frontales, avec des conditions
hivernales souvent difficiles, est toujours synonyme de dépassement et de magie.
En 2005, près de 6 000 audacieux venus de toute la France, mais aussi d’Europe
(Suisse, Italie, Allemagne, Belgique?), ont défié la distance, le froid, la boue et
le brouillard. Un record ! Comme chaque année, la Saintélyon couronne des
équipes ou des coureurs ou complets, alliant la technique et l’endurance du
"trailer", habitué aux conditions difficiles et aux reliefs exigeants, et la pointe
de vitesse du "rouleur". Jérôme Trottet, quintuple vainqueur et "trailer" bien
connu a néanmoins eu raison de la pointe de vitesse du marathonien Philippe
Rémond en 2005. Ce dernier entend bien prendre sa revanche en 2006.
Plus de 6 500 coureurs de tous niveaux sont attendus le 3 décembre prochain
pour une 53ème édition qui doit faire face à son succès et sera donc encore
améliorée. De nouveaux aménagements (Points relais, gestion des véhicules
d’accompagnement, ravitaillements spécifiques, couloirs…) seront mis en place
pour améliorer le confort de course des participants.
Enfin, c’est désormais une tradition, SaintéLyon rime avec Téléthon et une partie
des recettes de l’épreuve sera reversée à l’AFM.

EN BREF
LA SAINTÉLYON 2006 – DIMANCHE 3 DÉCEMBRE
ACCUEIL À LYON
samedi 2 décembre de 10 heures à 15 heures
ACCUEIL À SAINT-ÉTIENNE
samedi 2 décembre de 19 heures à 23 heures
DÉPART
à 0h00 de Saint-Étienne (ParcExpo – Hall B)
ARRIVÉE
à Lyon, au Palais des Sports de Gerland
? 68 km entre Saint-Étienne et Lyon, via les Monts du Lyonnais,
? 1300 m de dénivelé, routes (55%) et chemins (45%) avec un passage à 850 m d’altitude.
? 4 formules solo ou relais de 2, 3 ou 4 personnes.
? 9 ravitaillements (dont départ et arrivée) et repas chaud à l’arrivée.
? Stand assistance lampes Petzl au km 30.
? Rapatriement abandons km 30 et 45.
? Transfert à Saint-Étienne en autocar et rapatriement des bagages à Lyon.