Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

La Réunion – Jornet intouchable

Pour sa première participation au Grand Raid, Kilian Jornet (Salomon) remporte la 18e édition de la Diagonale des Fous, en 23h17 de course. En tête dés le passage à Hell Bourg, dans le Cirque de Salazie en compagnie de Pascal Blanc, Kilian a porté une première attaque dans la plus grosse difficulté du parcours, le Cap Anglais. Cette portion était en effet la nouveauté de l’édition 2010 et représentait une montée de 1500 m D+ en quelques kilomètres. Du pain béni pour le champion Catalan puisqu’il arrivait au Gîte du Piton des neiges avec 5 minutes d’avance sur Pascal Blanc, 11′ sur Dawa Sherpa. La descente extrêmement technique sur Cilaos permettait au Catalan de conforter son avance. Derrière, Dawa malgré ses qualités de descendeur, se faisait reprendre par  le local Thierry Techer avant l’entrée à Cilaos. Sur la deuxième partie du parcours, Kilian continuait de gérer son avance, se permettant même de signer quelques autographes à certains ravitos, et seuls les hélicoptères de la télévision arrivaient à suivre sa foulée dans le Cirque de Mafate. Au cours de son épopée, Kilian a battu plusieurs records d’ascension – sa spécialité – montant notamment le col du Taïbit en 51 minutes, et le Dos d’Ane en 56 minutes. A la Grand Chaloupe, c’est toujours une foule en délire qui accueillait le catalan. Antoine Guillon y laisse Thierry Técher au bord de la défaillance. Le Réunionnais, quand à lui, profite de l’arrêt de Dawa Sherpa, épuisé par la chaleur une nouvelle fois.

« Le Grand Raid est sans doute la compétition que j’ai courue qui comporte le plus de difficultés" assuraot à l’arrivée Kilian Jornet. "Au départ son format est déjà impressionnant avec 163 kilomètres et 9600 mètres de dénivelé et en prime on n’est jamais certain de franchir la ligne d’arrivée tellement le final est difficile. La course est d’entrée très technique avec de grandes montées et descentes sur des terrains difficiles et un sol toujours bien rocailleux, Les trente derniers kilomètres sont les plus durs, à cause de l’accumulation de la fatigue et d’un enchainement de trois  montées et descentes qui exigent beaucoup d’attention. J’ai vécu intensément la dernière ligne droite. Un concentré d’émotion forte où défile en quelques instants les moments de plaisir et de souffrance de toute la course. » Jamais inquiété par ses adversaires, Kilian Jornet Burgada est parti prudemment, toujours au contact des premiers avant de creuser des écarts de plus en plus importants. « Cette course est magique, au-delà des paysages somptueux je vais longtemps garder en mémoire ma rencontre avec les Réunionnais. Pendant tout le parcours, le nombreux public a tout donné pour encourager les participants. C’est l’ambiance la plus folle que j’ai trouvée sur une course. Elle fait honneur à son nom : la Diagonale des Fous. On sent que la Réunion est une île qui vit 100% pour le trail. Presque tous ses habitants étaient au Grand Raid. »

Antoine Guillon (Lafuma) pour sa part progresse d’une marche sur le podium, terminant à une superbe 2e place, à 1h20 de Jornet. Fidèle à sa stratégie de course, Antoine Guillon a effectué une remontée fantastique tout au long des 163km de course (9500m D+) pour finir second, après avoir longtemps été 7e.

Le local Thierry Técher, en proie à un genou récalcitrant, a repris Dawa Sherpa (Quechua) au niveau de la Grande Chaloupe avec comme enjeu la 3e place du général. Le Réunionnais parvenait à conserver sa 3e place jusqu’au Stade de la Redoute, site d’arrivée, alors que le Népalais ne parvenait pas visiblement à vaincre sa malédiction réunionnaise, puisque Pascal Blanc (Lafuma) lui reprenait même la 4e place, et que Dawa devait se contenter de la 5e.

Chez les dames, la reine Marcelle Puy a remporté son 5e titre "à la maison". Cathy Dubois (Asics) finissait pour sa part à la 3e place finale.

La video de l’arrivée ici

Les résultats Partiels dans notre rubrique Résultats

Avec Co-Medias, Robert Goin et Thomas Micoud