Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

La Salicorne – C’est très mou?

Adeptes du terrain humide, la côte picarde et le littoral calaisien ont des merveilles sous le sabot. Vous connaissez la Transbaie, bien sûr, mais avez-vous goûté de la Salicorne (13 mai) ? Cette épreuve, sur l’estuaire de la Canche, est un modèle du genre. Cinq kilomètres de sable dur, histoire de décanter, et les difficultés commencent. De l’avis des connaisseurs, cette bouillasse est un top, plus exigeante encore que sa cousine de la Somme. L’occasion d’une course (réjouissante), et d’un spectacle qui l’est tout autant. Pour preuve la foule massée sur le parcours. Et cette popularité a donné des idées aux organisateurs. A l’image de ce qui se passe sur la Toughguys (GB), ou la StrongmanRun (All), nos joyeux calaisiens mettent sur pied un 12 bornes carrément dantesque. « Ce concept de course, explique Marc Evins, multiplie les ateliers. Tu auras des franchissements de douves, des passages dans la vase, des « barrières de feu », de la progression en rampant… Forcément, ça se fait dans le très humide, et il vaut mieux avoir des copains autour qui pourront te sortir d’un trou d’eau… » La Frapadingue Opale Xtrême est prévue le 10 octobre prochain. Au meilleur de la saison nordique, dépression d’ouest garantie. Attendez-vous au pire !
Infos : Marc Devins (06 14 60 54 13) et www.salicorne.net
J-L Mayé