Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

La Transtica survit à sa première édition

Durant une semaine bien humide en raison d’une tempête tropicale qui a paralysé non seulement une grande partie du Costa Rica mais également d’autres pays d’Amérique Centrale comme le Nicaragua ou le Panama, 23 coureurs en provenance de France, d’Espagne, du Danemark, du Canada et de la Martinique se sont mesurés avec quelques Ticos aux profils très hétérogènes du pays à l’occasion de la Transtica.

Cette première édition aura marqué les esprits, à la fois des organisateurs mais également des participants. Par son caractère humanitaire bien ancrée, la Transtica se démarque de toutes les courses aventures inventées cette dernière décennie dans le paysage de la course à pied amateur. Même si le programme de course à pied réalisé est loin de ressembler à son penchant théorique, la réactivité de l’équipe d’organisation franco-costa-ricienne est à souligner. Chaque jour, un événement contradictoire est venu contrarier le programme imaginé par Cédric, Vincent, Bernard ou Hervé. Entre les nombreuses inondations, les routes coupées et les ponts emportés par les eaux, il aura fallu s’armer de patience et faire preuve d’humilité face à une nature peu conciliante. Certes, seulement cent-dix kilomètres – au lieu du double – ont pu être parcourus. Mais tous les sourires d’enfants dans les écoles ou les communautés visitées ont largement suffi à redonner le sourire aux concurrents, le soir à la fin de l’étape. Et les nombreuses donations effectuées à Londres, Tinamu, San Pablo ou Esperanza  – qui seront complétées lorsque le container humanitaire bloqué au port de Limon se libérera de son sceau administratif – seront une belle récompense pour CG Sport Event, Authentic Tour et El Nino, les trois structures porteuses de ce projet sportif et humanitaire.

Sur le plan sportif, il ne faudrait pas occulter la belle empoignade à laquelle se sont livrés les trois meilleurs coureurs de cette épreuve, le Français Dominique Bordet, l’Espagnol Salvador Calvado Redondo et le Costa-Ricien Roini Villegas Jimenez, même si le premier nommé était un ton au-dessus de ses deux adversaires directs.

Placée sous l’autorité bienveillante de l’ambassade de France au Costa, la Transtica a reçu les encouragements flatteurs et sincères de Mr Fabrice Delloye, nouvellement nommé ambassadeur de France dans ce pays d’Amérique centrale reconnu pour être un des rares panthéons mondiaux du tourisme vert. C’est un bien bel éloge pour cette première édition qui devrait logiquement trouver sa place dans le paysage des courses aventures internationales.
Didier POMMEY