Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

La Traversée : 37h51min49s, premier temps de référence.

Le vendredi 15 juillet à 17h51mn39 s à Briançon, Michel Lanne a franchi en grimaçant la ligne d’arrivée de la Traversée entouré de ses équipiers François D’Haene et Thomas Véricel.
Partis 37 h 51mn 49 s plus tôt de Chamonix les trois trailers du Team Salomon France ont couru ou marché sur les sentiers de la Haute-Savoie, Savoie et Hautes-Alpes pendant 203 kilomètres, cumulant au passage 12900 mètres de dénivelé positif et 12630 mètres de négatif.
Avant de retrouver le soleil en fin de journée dans la montée du col de Palet, ils ont vécu un 14 juillet pluvieux. La nuit venue, les étoiles et la pleine lune ont été cachées par un brouillard épais rendant, malgré leur lampe frontale, la visibilité quasi nulle et leur évolution compliquée.
Pour couronner le tout vendredi en fin de matinée Michel Lanne a ressenti brutalement une douleur musculaire à la base de ses deux tibias. Disparue au bout de trois quarts d’heure elle est revenue encore plus violente après le ravitaillement. Une brève accalmie a suivi, avant un retour définitif. Une fin de course qui a ressemblé pour le Briançonnais à un chemin de croix. « A chaque pas le contact des pieds avec le sol me faisait très mal. Il m’était pourtant impossible d’imaginer que je pouvais abandonner. J’ai beaucoup pensé à mes deux équipiers, à Jean-Michel Faure-Vincent, aux amis qui nous ont soutenus dans ce projet. J’ai serré les dents avant de ressentir une énorme satisfaction en arrivant à Briançon. »
Le Savoyard François D’Haene, épargné par les problèmes musculaires ou articulaires a dû lutter contre le sommeil. « J’avais parfois beaucoup de mal à garder les yeux ouverts. Notre équipe a connu un gros coup de moins bien le premier jour après de longues heures sous la pluie, avant que l’arrivée tardive du soleil nous réchauffe le cœur et le corps. Notre cohésion a été totale et Michel Lanne m’a impressionné par son courage.»
Un courage également salué par le Drômois Thomas Véricel : « Physiquement diminué sur la fin du parcours, Michel Lanne a été mentalement très fort. Au départ nous savions tous les trois que la Traversée représentait un défi sportif difficile à relever avec des moments pénibles, d’autres très heureux. Vivre, partager et aller au bout d’une telle aventure est une belle satisfaction et un privilège. »
Jean-Michel Faure-Vincent, concepteur de cette aventure sportive évoque ses prochaines phases. « Dès le 15 juin 2012 des équipes de trois trailers représentant des teams, des entreprises ou des amateurs de course longues distances en montagne vont pouvoir s’engager sur le même tracé et en respectant des règles identiques. Certaines équipes auront pour priorité d’améliorer le chrono qui vient d’être établi, d’autres voudront tester leur potentiel ou vivre une belle aventure sportive et humaine. Toutes ont leur place dans la Traversée.»

Crédit photo la traversee/jmk consult

Contact : www.la-traversee.info