Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Le Grand Raid de la Réunion 2013

Francois D'Haene, vainqueur du GRR 2013

Le Grand Raid de la Réunion aura une nouvelle fois été fidèle à sa réputation et à l’engouement populaire incroyable qu’il suscite.
Pendant près de 5 jours complets, l’île avec sa population, ses médias, ses acteurs économiques vit au rythme de la course avec un enthousiasme et une passion hors du commun.

Un départ à 23h du soir de Saint Pierre de la réunion devant sans doute plus de 15 000 personnes sur une avenue ou sur près de 4km, ce sera une véritable marée humaine en osmose avec « ses raideurs », une liesse qui va durer su les 160km du parcours, ou il y a toujours des coureurs, des enfants pour encourager les coureurs et même faire signer des autographes aux Champions.

PHOTOS DE LA RÉUNION 2013 ICI

VIDÉO DE L’ARRIVÉE DE FRANÇOIS D’HAENE

Une course en patron pour F. D’Haene
Dès le départ, le ton sera donné par François D’Haene, très décontracté les jours précédents et au moment du coup de fusil, il mènera le peloton des 2 200 coureurs pendant 1 bon kilomètre avant que le relais ne soit pris par Pascal Blanc qui prendra quelques minutes d’avance.
Les 2 grands favoris, F. D’Haene et K. Jornet font revenir sur le fuyard de la nuit au sommet de la première difficulté aux alentours du km 20 et dans la première descente, François d’Haene pour ne pas subir le rythme de K. Jornet et P. Blanc va allonger ses « longs compas » pour prendre quelques longueurs d’avance.

Il arrivera à Cilaos au lever du jour avec 10min d’avance sur Kilian Jornet et près de 20 sur Pascal Blanc, suivront 40min plus tard les Réunionnais Freddy Thévenin et Didier Mussard qui vont faire une course intelligent à 2.

Francois D'Haene

François D’Haene à Marla

Ensuite les positions vont rester inchangées ou presque, François D’Haene (palmarès ci-dessous) ne cessera de grapiller des minutes entre chaque ravitaillement par petites grappes pour atteindre d’abord à Ilet à Bourse 1h (km94), puis 2 h au Maido (km110) et finalement près de 3h à l’arrivée et savourer dans la ferveur réunionnaise ce succès :« J’avais de très bonnes jambes et l’envie, au fond de moi, de  tenter quelque chose. Je suis très heureux de ce résultat qui me comble au plus haut point. Le Grand Raid était un de mes gros objectifs de ma saison et je l’attendais avec impatience. Le rendez vous a été parfait. Pouvoir vivre ce genre de victoire est vraiment magique ! » et d’ajouter « des moments vraiment incroyables avec une succession d’émotions complémentaires. D’un côté des paysages somptueux, sentiers, pleine lune, lever de soleil, mer de nuages, cirque… De l’autre,  un public omniprésent chaleureux et dévoué au Grand Raid qui vous pousse à fond partout et à n’importe quelle heure forçant a tout donner du début à la fin…. On en oublie la douleur et on se laisse ainsi guider et porter. Merci à tout ce public Réunionnais pour cet accueil incroyable et aux organisateurs. »

Kilian Jornet sur une jambe et A. Guillon ponctuel
Kilian Jornet blessé lors du Grand Raid de La Réunion 2013Ses adversaires vont laisser filer le géant Savoyard, à l’image de Kilian Jornet, blessé au genou gauche (TFL) suite à la UROC, il souffrira tout le long de l’épreuve préférant jeter l’éponge pour la victoire mais faisant un point d’honneur à aller au bout de l’épreuve en compagnie de son amie Emelie Forsberg.
Pascal Blanc, longtemps second se fera reprendre à quelques kilomètres de l’arrivée par un Freddy Thévenin passé à l’attaque dans les 30 derniers kilomètres et qui aura du laisser son compagnon et ami Didier Mussard au bord du chemin, ce dernier abandonnant pour une douleur trop forte au genou aussi.
Antoine Guillon habitué des Top5, avec 6 places dans les 4 en 6 participations (dont 3 fois 2ème), rentre un peu plus dans la légende de la course avec une nouvelle 4ème place ex-aequo en compagnie de David Pasquio (7ème en 2012), auteur d’un final époustouflant sur un rythme effréné pendant 6h, obligeant A. Guillon à le tempérer par moments.
Le « métronome » (A. Guillon) termine en 25h58min40s et avait prévu sur son tableau de marche (voir photo) 25h57min !

Les places d’honneurs reviennent à Benoît Girondel qui réalise une course sage et rentre dans un beau Top 10 suivi de Seb Camus qui conclut de la plus belle manière un belle saison 2013, tout comme Sylvain Couchaud 8ème qui transforme positivement l’objectif de sa saison.
Nicolas Darmaillacq confirme qu’il est toujours là sur les ultra trails techniques et Sébastien Buffard complète le Top 10.

Nathalie Mauclair vainqueur GRR 2013

Nathalie Mauclair vainqueur GRR 2013

Le couronnement pour Nathalie Mauclair
Chez les dames, le duel entre les championnes du Monde de Skyrunning Ultra Emelie Forsberg et Nathalie Mauclair (IAU) à bien eu lieu pendant 100km.
Ce duel aurait pu être arbitré par Emilie Lecomte, vainqueur en 2012 ou Alexandra Clain, mais la première devra rendre les armes suite à des problèmes gastriques, malgré sa volonté de garder une troisième place provisoire, tout comme la locale victime d’une chute.
Pendant près de 80 km, Nathalie Mauclair va tenir sa jeune rivale à distance avec un écart oscillant entre 2 et 15 minutes de quoi maintenir le suspense.
Après Ilet à Bourse, Emelie va prendre les commandes et un petit capital de minutes, mais la Suédoise qui sort d’une grosse saison et qui n’avait jamais fait plus de 100km en compétition, va accuser le coup et laisser passer sa rivale pour lui concéder un peut plus de 2h30min sur le stade de La Redoute.
«Je suis arrivée une semaine avant la course pour bien repérer le parcours. Malgré cela, j’avais un peu d’appréhension au moment du départ, je n’avais jamais réalisé un trail aussi long, et avec des écarts de température de 30°C.  Mon objectif était de finir sans me blesser ! Mais tout s’est très bien passé !»

Nathalie Mauclair réalise une saison exemplaire avec une 4ème place à La Transvulcania, un titre de Championne du Monde et 2 victoires, TDS et GRR.
C’est la locale Christine Bénard qui montera finalement sur la troisième marche au petit matin.

© Fred Bousseau

*Le palmarès 2013 de François D’Haene
1er Grand Raid de la Réunion 2013, 1er UTMB® 2012, 1er  avec Michel Lanne 80 km du Mont-Blanc 2013, 1er 65 km trail de l’Etendard 2013, 2ème 65 km Ice Trail Tarentaise 2013, 6ème 73 km Transvulcania 2013….

Classement Grand Raid 2013
1/ François D’Haene (Salomon) : 22h58min
2/ Freddy Thévenin : 25h40min16s
3/ Pascal Blanc (Expertrun – Hoka) : 25h47min18s
4/ David Pasquio – Antoine Guillon : 25h58min44s
5/ Benoît Girondel : 26h25min32s

1/ Nathalie Mauclair (Lafuma) : 28h45min32s
2/ Emelie Forsberg (Salomon) : 31h29min05s
3/ Christine Bénard : 34h19min40s

Classement Mascareignes 2013
1/ Jean Eddy Lauret : 8h33min0S
2/ David Hauss : 9h00min13s
3/ Sébastien Parmentier : 9h02min46s

1/ Pierrette Perrault Modeste : 10h10min12s
2/ Hortense Begue : 10h29min14s
3/ Perrine Carsac : 11h13min17s

Classement Trail du Bourbon 2013
1/ Jannick Sery : 12h11min10S
2/ Hervé Giraud Sauveur : 13h08min33s
3/ Yannish Law-Ham-Tien : 13h32min53s

1/ PMarie Noelle Bourgeois : 16h35min59s
2/ Claire Baudis : 17h21min42s
3/ Heloise Brunot : 17h25min10s

Grand Raid Reunion 2013 - cirque de Mafate

Le Cirque de Mafate depuis le col des Boeufs