Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Le Swiss Iron Trail n’a pas dépassé ses limites…

" Beyond the limit ", tel est le slogan du Swiss Iron Trail, le dernier né dans la famille de l’ultra-mountain : 200 km +11000 m et ses trois autres courses satellites (21, 72, 140). Mais aucune d’entre elles n’a pu arriver à son terme. Les deux plus longues (200 et 140) ont été arrêtées en pleine nuit à cause des conditions météorologiques (pluies, froid et brouillard). Et la mobilisation des bénévoles pour rapatrier les 600 coureurs dans la nature a condamné les deux autres. " Il n’était pas responsable de laisser partir les autres, car nous manquions de ressources humaines pour assurer la sécurité des coureurs ", expliquait laconiquement Andréas Tuffli, le directeur de course et organisateur de la Swiss Alpine Marathon, tout en reconnaissant certaines lacunes, notamment dans le balisage nocturne. Un classement officieux a été fait et dans celui qui aura été le plus loin, avant l’arrêt de la course, c’est le Suisse Marco Gazzola qui était en tête au km 62, avec plus de 45 minutes sur ses poursuivants…
Bruno Poirier