Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Le Team Asics en stage de cohésion à Gap

Pour lancer la saison et surtout mieux se connaître l’encadrement et les athlètes du team Asics se sont regroupés pour quelques jours à Gap. Un moment important pour la vie du groupe, où tous les membres échangent pour préparer au mieux la saison qui s’annonce et pour lancer une dynamique de groupe conduisant à la performance de chacun.

Laurent Ardito, le manager du team qualifie ces quelques jours passés dans la ville du futur championnat de France de « regroupement de lancement ».
"Nous ne sommes pas là pour un stage d’entraînement mais plutôt pour organiser un premier temps de vie commune au nouveau groupe. Nous échangeons, définissons le calendrier de course, validons les programmes. C’est aussi un temps de rencontre entre les athlètes et l’encadrement"
.

Même si les « cadres » du team sont les mêmes depuis six ans, il y a tout de même quelques nouveautés, à commencer par l’arrivée de Thomas Lorblanchet, et ce regroupement de début de saison est important pour unir le groupe. Cela passe par des moments de convivialité, par la discussion sur la saison à venir mais également par le fait de fixer tous ensemble les chaînes au roues du camion qui ne pouvait plus monter la pente hier soir, à cause de la neige! Enfin ces quelques jours permettent aussi de rencontrer une bonne partie des partenaires, comme Isostar ou Sigvaris, qui viennent exposer aux athlètes leurs visions. ».

Concernant les courses et les objectifs du team et de chacun des sept coureurs qui le composent, Laurent Ardito présente la volonté d’Asics de placer des hommes sur les principales épreuves de référence du calendrier: « Même si il règne un certain flou dans ce que l’on peut définir comme épreuve de référence, car chacun y va de son challenge ou de son championnat, nous pensons que certaines épreuves comme l’UTMB®, les Templiers, l’Eco-trail de Paris ainsi que les différents TTN et le nouveau championnat de France FFA sont les courses les plus représentatives, et nous serons également présent sur quelques courses à l’étranger, la Transvulcania, le Lavaredo. Chaque athlète définit ses objectifs, nous veillons à une certaine cohérence mais n’imposons rien. Il faut que chaque coureur s’accomplisse dans sa propre recherche et réalisation. Nous essayons de mettre en place les moyens pour un encadrement le plus performant possible, en terme d’entraînement, de logistique, de soins et de nutrition. Cette année, nos coureurs seront souvent en « paire » sur les gros objectifs, ce qui permettra des entraînement et des reconnaissances en commun. Par exemple, nous aurons nos deux « rapides » Fontaine et Meyssat sur Sierre Zinal, Thomas Lorblanchet, Emmanuel Gault et Xavier Thévenard seront souvent sur les mêmes courses, Thomas St Girons et Franck Bussière aussi. ».

Enfin, si la structure du Team et son sérieux s’en rapproche, Laurent tient à souligner que le Team Asics n’est pas une équipe professionnelle: « Nos coureurs ont tous un travail à côté de leur activité de trailer. Même si notre démarche s’inscrit dans la recherche de la performance et du haut-niveau, nous restons dans ce cadre là. C’est parfois difficile à gérer, auprès de partenaires qui ont des exigences professionnelles, mais nous restons dans ce cadre là. Certes, nous pouvons essayer d’être compétitif face à des athlètes à temps plein, nous finançons les déplacements, la logistique, l’équipement de nos athlètes, nous pouvons même compenser des temps de travail aménagés, mais cela reste leur passion et pas leur gagne-pain. Nous essayons d’optimiser le facteur performance dans ce cadre là. »

Une recherche qui reste cependant dans le respect d’une certaine vision de l’activité: « J’ai souvent une image un peu trop sérieuse, peut-être à cause de cette recherche de performance. Mais je considère le trail avant tout pour ce qu’il est, le plaisir d’évoluer dans la nature, un sport qui reste tourné vers la montagne et l’échange. Notre team ne veut surtout pas se couper des pratiquants. » rappelle aussi Laurent Ardito. Un team manager qui envisage aussi des évolutions pour les années futures: « Idéalement, nous nous dirigeons vers un team de six athlètes pour les prochaines années, et nous souhaiterions intégrer une fille. Cela ne s’est pas fait cette année. Notre recrutement se fait par confiance et envie de travailler ensemble. J’ai eu plus de trente demandes d’intégration, mais nous n’avons pris que Thomas, avec qui nos échanges étaient très bons depuis des années. ».

Coté coureurs: prise de marque et bonne humeur.

Nous avons également interviewé deux figures du Team Asics, présents sur ce stage de lancement:

Emmanuel Gault, sans doute le « cadre » le plus en vue du groupe ces derniers mois, avec notamment sa victoire sur la Saintélyon:

« L’ambiance est bonne et ces quelques jours sont bienvenus pour lancer la dynamique de groupe et définir les grands axes de la saison. Pour moi, les principaux objectifs sportifs seront l’Eco-Trail, le Tour du Mont Fuji, puis le Lavaredo, l’UTMB. Actuellement, je suis en phase de travail hivernal, je bosse bien mais les sensations ne sont évidemment pas encore géniales. Mais rien d’inquiétant, tout s’enchaîne comme prévu. La première échéance sera l’Eco-Trail, mais je pense déjà beaucoup au Fuji. Ensuite, j’espère vraiment que l’UTMB se courra sous une météo compatible cette année. Je vais à nouveau beaucoup m’investir dans la préparation de cet objectif. J’ai de plus en plus envie de courir en montagne et sur des parcours plus pentus, après avoir plus ou moins fait le tour des trails « roulants ». C’est un challenge qui me motive beaucoup. »

Thomas Lorblanchet, le nouveau venu, de retour sur les chemins de l’entraînement après son opération aux adducteurs:

« Je connaissais plus ou moins tout le monde, mais c’est bien intéressant et sympa de passer quelques jours ensemble pour mieux échanger. Le groupe est assez homogène en âge, nous avons tous une vie à côté du trail, ce qui est appréciable et permet une réelle cohésion. On s’entend bien. Sur le plan personnel, je récupère bien de mon opération et j’ai repris l’entraînement. Je suis encore sur une phase de reprise. Cette année sera un peu une année de transition, je vais m’adapter à un nouvel encadrement. Le premier objectif sera la Transvulcania. Sans doute quelques courses de préparation avant mais rien de bien fixé. Ensuite je préparerai la CCC, le championnat de France et les Templiers. J’essaie d’être le plus polyvalent possible, en adaptant mon entraînement à chaque objectif, mais je pense que sur l’ensemble d’une saison et d’une carrière en trail, la polyvalence fait la différence. Cette année va être une année de changement et d’adaptation. Mais j’espère qu’elle me permettra de construire de bonnes bases pour la suite. Je change pas mal de choses".


Sylvain Bazin

Le Team Asics Trail:

Coureurs : Emmanuel Gault, Thomas Lorblanchet, Thomas St Girons, Xavier Thévenard, Raymond Fontaine, Franck Bussières, Emmanuel Meyssat.

Entraîneur : Eric Lacroix

Osthéopathe : Benoit Nave

Médecin : Arnaud Gautier

Manager général : Laurent Ardito

Manager logistique : Cathy Ardito