Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Le Trail des Aiguilles Rouges pour M. Ranchin & M. Gobert.

Le rendez vous est désormais ancré dans la vallée de Chamonix pour ce dernier week-end de septembre, aux couleurs automnales mais aussi à la météo capricieuse puisqu’en 6 ans, la course n’a jamais connu le grand bleu.
Mais qu’importe, la neige, le brouillard, les nuages et parfois les éclaircies, ces éléments durcissent la course et font partie du charme de la saison et de la réputation de l’épreuve.
En l’absence des 2 vainqueurs sortant, Michel Lanne, d’astreinte au PGHM de Briançon et Corinne Favre en préparation de la Diagonale des Fous, la succession était ouverte ; les regards se tournaient alors vers Nicolas Pianet chez les hommes et le duo Maud Gobert et Séverine Pont-Combe chez les dames.
Une course dynamique
Un départ matinal (4h30) dans le brouillard  de Chamonix pour rejoindre le Col des Glières puis Planpraz ou Nico Pianet passait en tête avec dans « sa roue » le local et entraîneur du club organisateur (CMBM) Manu Ranchin.
On retrouvait derrière les jeunes pousses du trail, Matthieu Brignon, Aurélien Dunand Pallaz, Bastien Fleury  et Florian Mairy qui faisaient une course d’attente à leur rythme.
Chez les dames sans surprise, Maud Gobert et Séverine Pont Combe avaient creusé les écarts et la première passait au Brévent avec 7 min d’avance.
La course allait se décanter après Servoz, Manu Ranchin arrivait 1min après Nico Pianet mais avec un arrêt digne d’un grand prix de Formule 1 (moins de 20s) il repartait le premier, avec Nico Pianet qui lui emboitait le pas.
Sébastien Talotti, qui accrochait un moment le Top 5 fut victime d’une sévère chute le contraignant à l’abandon (points de sutures au genou), tout comme de nombreux coureurs (B. Fleury, N. Darmaillacq…).
Dans la montée du Prarion, Manu Ranchin creusait l’écart sans vraiment croire que la victoire était possible, lui qui avait terminé 2 fois 4ème d’une course qu’il connaît par cœur pour avoir travaillé à l’entretien des sentiers.
Il basculait avec 10 min d’avance au sommet, et au moment ou il franchissait la ligne en vainqueur, après 6h41min d’efforts humides, sous l’ovation et la "OLA" des Chamoniards présents, Nico Pianet se trouvait de l’autre côté des barrières, ayant abandonné au dernier sommet (déshydratation).
Derrière la jeune garde du Trail en profitait pour monter sur le podium, Matthieu Brignon 2ème et Aurélien Dunand-Pallaz 3ème, une place déjà acquise une semaine auparavant à Albertville.
Les places d’honneurs revenaient à Mathieu Girard et Pascal Giguet.
Chez les dames, Maud Gobert aura fait un cavalier seul pour s’imposer en 7h40min avec 12 minutes de la souriante Suissesse Séverine Pont Combe (déjà seconde en 2011) suivie de Juliette Blanchet.
Maud Gobert s’offre un second succès en 4 participations après celui de 2009 et ses 2 secondes places en 2007 et 2008.
Rendez vous est pris pour 2013, avec peut-être le soleil mais une chose est sûre le parcours sera lui encore différent et tout aussi beau au cœur de ce massif des Aiguilles Rouges.
Fred Bousseau