Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Les Coursières des Hauts du Lyonnais cherchent place au soleil…

Prouver que les Monts du Lyonnais n’ont rien à envier aux Alpes ; que ses sentiers n’ont rien des "chemins à vache" comme le sous-entendent certains détracteurs. Que les Coursières des Hauts du Lyonnais peuvent s’encrer durablement dans le paysage de l’ultra en France. Autant d’arguments qu’a voulu développer Jean-Pierre Molinari en proposant, le 9 mai prochain, un 100km en individuel ou en relais à trois (33/29/39), bien vallonné (4200m D+), ainsi qu’un 43km (1600m D+).

Dans le calendrier surchargé de l’ultra, difficile de faire sa place; "Il est difficile de ne pas être en concurrence avec une autre épreuve, quelle que soit la date choisie" explique l’organisateur, lui même coureur d’ultra, qui a cette année dépalcé la date de son épreuve phare. Et organsié son petit parcours (15km, 500m D+) à la mi-janvier (196 concurrents). Mais Tiranges, ou le 100km de la Drôme, restent en face des Coursières. "J’attends quand même une centaine de participants sur l’Ultra, sur un parcours certes plus roulant que ceux des Alpes, mais où l’on va plus vite, donc où les jambes font plus mal à la fin. Il ne faut pas croire que ce parcours sera simple" prévient JP Molinari. L’organisation joindra le geste sportif à l’action solidaire, puisqu’une partie des bénéfices des inscriptions ira au Centre Adélaïde Perrin de Lyon (un centre pour jeunes handicapés mentaux) et servira à organiser des week-end de rando pour ces jeunes adultes.

Infos : www.coursieresdeshautsdulyonnais.org