Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Les Gendarmes et les Voleurs 2015.

Gendarmes et Voleurs 2015 - Victoire de T. Breuil - C. Rochotte - 12 sur 12

Cette épreuve des Gendarmes et des Voleurs constituait la 5e étape du TTN Court et a été le théâtre d’un imbroglio, dont le public a été la victime.
En effet, alors qu’ils ne possédaient que 60 secondes d’avance au 20e km sur les poursuivants, Geoffroy Sarran et David Gosse possédaient un avantage de 20 minutes 5 km plus loin, alors que ces derniers n’avaient pas accéléré et que leurs adversaires ne s’étaient pas écroulés.

Gendarmes et Voleurs 2015 - C. RochotteQuelque chose ne tournait pas rond au royaume de l’esprit du trail.

D’après Jean-Luc Monge, l’organisateur, les VTT et la moto ouvreuses n’ont pas été autorisés à pénétrer sur la propriété d’un individu grincheux. Or les hommes de tête ont suivi les deux roues ayant emprunté un raccourci.

Pendant ce temps, les autres athlètes non précédés par un véhicule ont eu l’autorisation de passer par le parcours prévu et se sont retrouvés face à écart incommensurable en un court espace.

Malheureusement, Ambazac a été prévenue trop tard de cette méprise et Geoffroy Sarran a battu au sprint David Gosse….pour rien !

Conformément au règlement, le duo a été disqualifié. Outre son dépit, cette décision a inspiré cette réflexion au vainqueur du TTN Court en 2014 Geoffroy Sarran, « Je suis vraiment déçu. J’étais venu pour marquer des points pour le TTN. J’espère que ce sera annulé »
Pas évident, comme l’a précisé Jean-Luc Monge : « On ne peut revenir en arrière »…sous-entendu : « Le résultat ne sera pas modifié»

Laurent Vicente : « je suis un homme heureux« 

En effet, qui sait si dans conditions normales de compétition Laurent Vicente et Romuald de Paepe n’auraient pas recollé forts de leur expérience.

Gendarmes et Voleurs 2015 - C. RochotteComme l’a confirmé le spécialiste du marathon de montagne : « On a pris un départ sage. Avec Romuald on a fait une course à deux et on était à peine dans les 50 au passage de la première boucle au 5e km. Deux heures d’effort, ça se gère en négativ split. On rattrapé ceux qui étaient devant nous. Les 2 premiers se sont perdus, mais ça fait partie de la course. Il faut tenir compte de tous les paramètres. Il faut savoir affronter l’adversité. En ce qui me concerne j’ai réalisé une course parfaite. Je reviendrai en 2015. Maintenant je vais préparer les mondiaux de marathon de montagne à Zermatt. Je souhaite être le premier Français. Sinon, je vais viser le TTN. Je suis en tête suite à 3 épreuves et 3 victoires. Voilà, je suis un homme heureux. »

Quant à Romuald De Paepe il a reconnu sa défaite, mais son propos ne se limite pas au trail court « Avec Laurent on est parti assez lentement. Et au fil des kilomètres, on est revenu devant. Même les deux premiers se sont perdus, mais on aurait fini ensemble. Laurent était plus fort et mérite la victoire. Cette année, j’ai commencé par une première partie de saison sur le court pour travailler la vitesse et ne pas dilapider trop de jus, avant de préparer la CCC ®»

Plus loin les 3 premières femmes ont terminé dans le Top 100 au scratch. Cette manche du TTN a connu un beau succès avec 2400 partants et une météo parfaite.

Gendarmes et Voleurs 2015 - C. RochottePodium 32km
Laurent Vincente : 2h10’28’’
Romuald de Paepe : 2h11’01 »
Cédric Fournel (2h12’55’’).

Laura Bel Fransquesa : 2h36’02’’
Laurence Nogue : 2h41’09’’
Clara Gutherz : 2h47’32’’

Le Grand Trail du Limousin 2015 :
Thierry Breuil et Stéphanie Aucuit vainqueurs

Habitué par ce tracé limousin de 58 km et présentant 2 400 mètres de dénivelé positif, le Corrézien a attendu son heure avant d’attaquer : « Au fond j’essayais de me dire que ça n’allait pas arriver cette victoire, parce que je n’ai pas les moyens de gagner une course. Maintenant, c’est la passion qui me guide. J’ai 43 ans. J’ai travaillé sur la collection Kalenji 2016 et je n’ai fait que 2 séances de 40 km de km. Avec ça, je ne voyais pas courir 58 km et vaincre un mec qui a été champion du monde et qui m’a toujours battu. Mais aujourd’hui, je me suis obligé à rester derrière. Et au 40e km, comme j’ai vu qu’il n’y avait que 2’ d’écart avec lui, je suis revenu sur Erik et j’ai fait 4 km à ses côtés. Je ne sais quel mental il avait, mais j’ai fini par partir et à gagner une seconde fois le long ».

Fairplay Erik Clavery a reconnu : « Il a été meilleur. Il me connait bien, parce qu’il a temporisé derrière moi et il accéléré. Il a été super tactique. Bon, je me suis quand même satisfait. Je voulais terminer en moins de 5 heures et je finis en 4h47’. Donc mon contrat est rempli. Maintenant je vais aller au Lavaredo Ultra Trail, avant l’UTMB® et la Réunion »

Quant à Stéphane Vinot, il n’en est pas revenu de prendre la 3e position : « Je ne parviens pas à y croire. Quand j’ai vu qui il avait devant moi, je me suis contenté de gérer »

Gendarmes et Voleurs 2015 - C. RochottePodium 58km
Thierry Breuil : 4h40’40’’
Erik Clavery : 4h47’28’’
Stéphane Vinot : 4h59’49’’

Stéphanie Aucuit : 7h05’22’’
Catherine Capdevila : 7h23’32’’
Christine Guillaume : 7h24’52’’

Texte et photos Christophe Rochotte

Gendarmes et Voleurs 2015 - C. Rochotte Gendarmes et Voleurs 2015 - C. Rochotte Gendarmes et Voleurs 2015 - C. Rochotte Gendarmes et Voleurs 2015 - C. Rochotte Gendarmes et Voleurs 2015 - C. Rochotte Gendarmes et Voleurs 2015 - C. Rochotte Gendarmes et Voleurs 2015 - C. Rochotte