Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Les indiscrétions de l’équipe de France de Trail

Equipe de France de Trail 2015

A quelques jours des Championnats du Monde de Trails 2015 à Annecy sur le parcours de la Tecnica Maxi Race, nous avons posé 5 questions à chaque membre de l’équipe de France pour en connaître un peu plus sur leurs rituels, ce qu’ils font avant la course, leur lecture, etc…
Voir ICI la liste complète des principaux favoris, leur palmarès et les chances qu’ils ont dans ce Championnat du Monde 2015.

Un événement à suivre EN DIRECT ICI

Championnat du Monde de Trail -equipe de France de Trail 2015

VIDÉO 48h AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE DE TRAIL 2015

Place aux dames en premier, avec demain la suite avec les messieurs.

1/ Quel sera le contenu de ton dernier repas d’avant course et à quelle heure ?

Ludovic Pommeret=> Sylvaine Cussot : en sortant du lit, à 1h du matin ! Un p’tit dej à cette heure là, ça sera une première !!!
Donc, si ça passe bien : une tranche de jambon avec un morceau de pain, une banane et quelques flocons d’avoine dans du lait de soja. Un grand café par dessus et en route !
=> Juliette Benedicto : Je vais essayer de manger vers 1h du mat’ (comme l’an dernier) avec pain, yaourt et compote et un bout de gâteau énergétique made in Juju !
=> Maud Gobert : pancakes maison au blanc d’œuf et farine de maïs avec du jambon et yaourt de chèvre et un petit jus de pamplemousse.
=> Caroline Chaverot : du riz avec un peu de betteraves et un petit chocolat (quand même) à 18 heures, puis un petit déjeuner vers 2h du matin avec des gâteaux maisons sans gluten et du chocolat.
=> Nathalie Mauclair : un vrai repas le 29 au soir vers 18 heures poisson-riz et un collation au levée avec du gâteau sport et/ou des barres au chocolat.
=> Sarah Vieuille : ce qu’on voudra bien me servir…!
=> Aurélia Truel : pour moi ce sera riz, jambon, compote, boisson chaude entre minuit et 1h du matin.

=> Ludo Pommeret : Ca m’étonnerai qu’on mange une boite chaude…mais on s’accommodera du menu.
=> Xavier Thévenard : Quinoa, riz, jambon blanc, vers 23h30, minuit. Puis un verre de rouge pour bien dormir.
=> Patrick Bringer : tartines – œufs ou jambon – banane – café à moins que Nico (Martin) ne m’oblige à ingurgiter des flocons de sarrasin !!!
=> Benoît Cori : ce sera un petit déjeuner avec du pain et tout ce qui se trouvera sur la table ! (Chocolatine, pain nutella surtout !)
=> Sébastien Spehler : Ce sera un repas léger mais en compagnie de mon père qui a fait le déplacement de Bretagne, spécialement pour cet évènement.
=> Julien Rancon : juste un gâteau énergétique maison vers 2h du matin.
=> Fabien Antrolinos : habituellement c’est riz, lentilles, viande blanche ou poisson avec un fruit et parfois un petit morceau de gâteau de l’effort selon l’appétit.
=> Nicolas Martin : je vais manger de façon classique comme tous les matins. Des flocons de sarrasin, des oeufs et de la compote, vers 1h00 du matin.
=> Sylvain Court : un bol de muesli que je me fais maison, compote, jus d’orange, gâteau d’avant course Isostar, 2h avant le départ.

Maud Gobert : « ne pas oublier mes grigris »

 2/ As tu des superstitions ou des rituels d’avant courses, si oui lesquelles ?

=> Sylvaine Cussot : un départ léger, c’est au moins 4 « popos » après le petit déjeuner !
=> Juliette Benedicto : non, aucunes superstitions et aucuns rituels !!
=> Maud Gobert : oui, ne jamais oublier les « grigris » de mes filles, mes « Buff » et d’avoir les cheveux bien attachés et le dossard bien droit.
=> Caroline Chaverot : non, pas vraiment, juste rester calme, me coucher tôt et me détendre…
=> Nathalie Mauclair : « le bisou de la chance » que je fais à mes enfants et à mon mari.
=> Sarah Vieuille : Le pipi de la peur 🙂
=> Aurélia Truel : oui juste un, de bien préparer mes pieds.

Patrick Bringer : « j’aime bien avoir mon père dans le coin »

=> Ludo Pommeret : oui, une arrivée à la bourre juste avant le départ… c’est une habitude !
=> Xavier Thévenard : oui, j’aime bien visionner avant une course importante, les vidéos de mes quelques belle courses. Ca donne du Peps !
=> Patrick Bringer : rien de particulier, mais toutefois si c’est une très grosse course j’aime bien avoir mon père dans le coin, il ne dit rien – lol – mais j’aime bien….ça tombe bien il sera là…
=> Benoît Cori : aucuns
=> Sébastien Spehler : Non je n’ai pas réellement de superstition ou de rituels. Je préfère me changer les idées et penser à autre chose.
=> Julien Rancon : Pas spécialement, je ne suis pas superstitieux !
=> Fabien Antrolinos : non, juste des routines à l’échauffement.
=> Nicolas Martin : pas vraiment, juste quand c’est possible, j’aime bien préparer mes bidons à l’avance pour ne pas trop penser à la course.
=> Sylvain Court : j’écoute une playlist que je me suis créé, dans l’heure avant le départ et qui me mets de bonne humeur et me motive un max pour attaquer le sentier du bon pied !

3/ Quelle question ne veux tu pas qu’on te pose ?

=> Sylvaine Cussot : celle à laquelle je ne saurais pas répondre…
=> Juliette Benedicto : au départ : est-ce que tu as envie de courir ?….parce que la réponse est OUI bien-sûr sinon je serais pas au départ !
A l’arrivée : ne pas me demander si je suis contente ou non du résultat…déjà si je suis à l’arrivée je serais heureuse !!
Patrick Bringer, benoit Cori et nicolas Martin=> Maud Gobert : t’es là pour gagner ? car dans une course tout peu arriver.
=> Caroline Chaverot : là, tout de suite, je ne vois pas…
=> Nathalie Mauclair : vas tu garder ton titre de Championne du Monde ? une course réussit est celle où on n’a pas de regret à l’arrivée.
=> Sarah Vieuille : alors, heureuse ?
=> Aurélia Truel : es tu en forme ??? On sait jamais avant la course !!

=> Ludo Pommeret : Quel est ton objectif sur cette course ?….alors je réponds quand même : c’est faire la maxi comme d’hab et ne pas avoir de regrets.
=> Xavier Thévenard : quelle place tu vises ?
=> Patrick Bringer : t’es en forme ?…. ben oui si tu l’es pas, tu vas faire 85 pitons et 6000m D+.
=> Benoît Cori : quel est ton objectif en terme de place ?
=> Sébastien Spehler : Celle-ci …. 🙂
=> Julien Rancon : répondre à la question c’est déjà la poser! donc Joker!
=> Fabien Antrolinos : Quels sont tes objectifs ? Cette question sous-entend que je connais parfaitement la façon dont je vais courir sur 85km et 5300m de déniv, mes adversaire ainsi que leur forme du jour. Nous sommes toujours sur le fil du rasoir à l’entraînement et cette course commence à appartenir à la catégorie des ultras donc il y a davantage de paramètres qui entrent en jeu et donc plus d’aléas…nous verrons le jour J.
=> Nicolas Martin : Quel effet, ça fait de faire 2ème V1 ? Toutefois, ce n’est  pas improbable !
=> Sylvain Court : est ce que tu as bien fait le ménage avant de partir de la maison ?

Ludo Pommeret : « les docs sur les WC suspendus »

4/ quelle livre ou revue lis tu en ce moment ?

=> Sylvaine Cussot 
: le livre de Erwann Menthéour : « Et si on arrêtait de se mentir ».
=> Juliette Benedicto : rien à voir avec le trail … : « Médecin des neiges » de Charles Socquet !
=> Maud Gobert : « Marie d’en haut » d’Agnès Ledig, un roman.
=> Caroline Chaverot : en ce moment, je lis tous les livres de Joe Tropper. C’est génial !
=> Nathalie Mauclair : les revues de course à pied et un livre pour mon boulot sur la prise en charge de l’obésité.Xavier Thevenard et Sylvaine Cussot
=> Sarah Vieuille : dans les bras de Morphée…
=> Aurélia Truel : en ce moment je ne lis rien de particulier, des revues, le journal.

=> Ludo Pommeret : pas le temps de lire en ce moment, juste les docs sur les chauffe eau, chaudière, WC suspendus….je me suis fixé comme objectif après cette course de lire le livre de Lionel Bonnel « Des Foulées » !
=> Xavier Thévenard : la flore du Jura, pour l’Accompagnateur en Montagne.
=> Patrick Bringer : j’ai attaqué la biographie de Bernard Hinault sur les conseils de mes fils qui ont adoré, pas mal du tout et parfois savoureux. Aucune place à la caresse chez le Bernard !
=> Benoît Cori : pas de lecture en ce moment.
=> Sébastien Spehler : en ce moment je révise mes cours d’anatomie car les évaluations du BPJEPS en coaching arrivent à grands pas. Donc voici ma super lecture du moment  !
=> Julien Rancon : L’essentiel Cerveau & Psycho et Sport et Vie.
=> Fabien Antrolinos : je n’ai pas du tout le temps de lire.
=> Nicolas Martin : en ce moment, je lis « Central Park » de Guillaume Musso. Côté revue, le dernier numéro de Trails Endurance Mag.
=> Sylvain Court : « Tragédie à l’Everest », de John Krakauer.

Nathalie Mauclair : « se retrouver à l’apéro »

5/ De quoi rêves tu à ton arrivée ?

=> Sylvaine Cussot : déjà, je rêve de terminer avec le sourire et sans bobo (j’ai une cheville en moyenne forme en ce moment). Ensuite de retrouver une Équipe de France comblée et heureuse, puis mes proches, ma famille, qui auront passé une belle journée à vivre cet évènement de l’extérieur. J’espère qu’ils vont vibrer et qu’ils ne vont pas regretter d’avoir fait le déplacement, quelque soit le résultat.
=> Juliette Benedicto : je rêve déjà de passer la ligne…et de la passer avec mes enfants !
=> Maud Gobert : que mes parents (ils sont venus qu’une fois à la 6000 D) et mes filles soient là et ensuite de me jeter dans le lac….avec mes filles.
=> Caroline Chaverot : de franchir la ligne en ayant réalisé la course parfaite. Puis de me jeter dans le lac pour me rafraîchir!
Julien Rancon, Seb Spehler, Sylvain Court et Maud Gobert=> Nathalie Mauclair : de se retrouver à l’apéro entre filles pour célébrer notre médaille par équipe !
=> Sarah Vieuille : un bon massage, d’un bain bulles-sauna et d’une tarte au flan!
=> Aurélia Truel : une bonne bière !!!
Une belle arrivée, avec des gens heureux (spectateurs, coureurs…) d’être là, avec un bon résultat, la fête quoi !

=> Ludo Pommeret : être sur la plage d’Albigny signifiera déjà une course complète et de partager cela avec ma famille. Enfin j’espère que l’équipe, même si je ne fais partie du jeu pour cela, décrochera une belle médaille dorée. Coté plus gourmand je pense à une petite orgie de charcuterie, bonbons et chocolat !!
=> Xavier Thévenard : un bon moment de partage, des émotions, des frissons, des sourires, de la joie avec les collègues de l’équipe de France, la famille, les potes, quelque chose d’unique.
=> Patrick Bringer : tout simplement me dire que j’étais dans un bon jour et que j’ai fait de mon mieux, croiser le regard de ma famille et de tous les copains présents dans ces conditions, savoir qu’on a gagné par équipe serait le must !
=> Benoît Cori : de retrouver ma femme, ma famille et mes amis qui seront là et de fêter la fin de course comme il se doit avec un gros apéro et une grosse bouffe ! et ça c’est déjà prévu !
=> Sébastien Spehler : Je rêve d’être satisfait de ma course, de ne pas avoir de regrets et ensuite je profiterai de ma famille qui sera sur place.
=> Julien Rancon : de pouvoir m’asseoir tranquille sur une chaise et de me dire que j’ai réussi ma course entouré de mes proches.
=> Fabien Antrolinos : taper dans les mains de la foule, les femmes qui arrachent leurs vêtements sur mon passage (lol), lever les bras au ciel avec un grand sourire de satisfaction… Plus simplement franchir la ligne en étant satisfait de ma préparation et de ma course, sans regret en ayant l’impression d’avoir fait le maximum.
=> Nicolas Martin : si on parle d’un vrai rêve, c’est de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur. Sinon, une bonne bière avec les copains.
=> Sylvain Court : de plonger dans le lac et ensuite filer manger une bonne pizza accompagnée d’un bon demi pêche bien frais avec mes proches…

Par Fred Bousseau