Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Les Salles Trail en Haut-Forez : un trail convivial pas si facile

Pour leur 5ème édition Les Salles Trail en Haut-Forez ont attiré pour la première fois plus de 200 coureurs répartis sur les trois courses proposées sur 15 km, 25 km et 45 km dans ce petit coin de nature de la Loire, entre St Étienne et Montbrison
Les Salles 2Un ciel parfois légèrement voilé mais sans pluie accueillait ainsi les compétiteurs venus de 25 départements différents dimanche matin.
Les parcours emmenaient les coureurs à la découverte de la campagne très vallonnée du pays d’Urfe.
De très nombreuses buttes, montées et descentes agrémentaient les épreuves. Différents points d’intérêts touristiques et naturels venaient également participaient de l’intérêt de ces tracés, beaux pour les yeux mais difficiles pour les mollets avec ces multiples relances, changements de rythmes et des terrains très variés.
Si l’ambiance était  des plus conviales et détendue, la compétition pour les victoires et les places d’honneur fut néanmoins présente et de bon niveau.

=> On notera la victoire de Thomas Demoly sur le 15km où la première féminine, la lyonnaise Géraldine Simbola, prend la 3e place du scratch à quelques encablures du vainqueur masculin.

=> Sur le 25 km c’est le vétéran Christophe Faure qui l’emporte devant Jérôme Michon et le revenant Jérôme Trottet, qui possède un des plus beaux palmarès de la discipline mais fut gêné par des blessures à répétition ces dernières années. Carole Dechamp l’emporte chez les dames.

=> Enfin sur l’épreuve « reine » du jour comptant 45 km pour un dénivelé de 1740 m cumulé, Cyril Rabier prenait vite les commandes pour creuser un écart assez conséquent sur ces poursuivants. Il résistait sur la fin au retour d’Emmanuel Verrière pour l’emporter en 4h19min sur ce nouveau parcours très exigeant.
Un peu plus loin Pierre Chalandon et Sylvain Bazin terminaient main dans la main pour compléter le podium.
Chez les filles c’est Françoise Cousseau qui se montrait la plus à l’aise pour l’emporter après 6h04min d’effort.

Tous les coureurs et les bénévoles pouvaient ensuite se retrouver autour d’un repas convivial où les sourires étaient de mise après cette belle matinée de sport et de partage dans la belle campagne du Haut-Forez.
Le plaisir simple de participer à une belle épreuve à l’organisation irréprochable, à la découverte d’un petit coin de France rural pas bien connu, loin des grandes épreuves mais pour un trail « authentique » et savoureux.

Sylvain Bazin