Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

LIBYAN CHALLENGE : TRIPLÉ GAGNANT

Sébastien Chaigneau et Guillaume Le Normand 1ers ex-aequo, Alexandra Rousset s’impose magistralement chez les féminines
Ils avaient décidé de la faire ensemble, ils l’ont gagnée ensemble. Sébastien et Guillaume ont formé une équipe de choc, en tête du début à la fin de la course. Mais c’est Alexandra Rousset qui crée l’événement en prenant la 3e place, à moins d’une heure et demi derrière les deux premiers hommes. Une performance remarquable !
Un duo invincible
Il n’aura fallu que 29 heures 54 minutes et 46 secondes aux deux premiers pour parcourir les 206 kilomètres de cette course hors normes. Un temps record. Sébastien Chaigneau – 37 ans, 7 ans de trail et désormais 3 victoires pour 3 participations au Libyan Challenge – , Guillaume Le Normand – 33 ans, 8 ans de trail et 1ère participation au Libyan Challenge – ont réalisé une course sans faute. Tels deux moteurs bien huilés, ils ont avalé les kilomètres de sable et de pierres sans jamais faillir. « Paradoxalement, cette année, malgré un parcours plus long et un peu plus dur, cela a été plus facile. Un sable portant et des conditions météos supportables, nous ont permis, entre autre, de battre mon record 2008» constate Sébastien.
« Notre force a été également sans conteste d’être deux, ajoute Guillaume. Moralement c’est primordial. Surtout pour moi qui participais pour la première fois. J’ai profité de l’expérience de Seb. Et puis c’est deux paires d’yeux, des choix tactiques plus faciles à prendre, des lectures du terrain qui se complètent et un soutien psychologique réciproque.» D’où l’admiration pour leur poursuivante qui a réalisé la quasi-totalité du parcours en solitaire.
Une belle revanche
2e femme l’an dernier, Alexandra Rousset était venue pour remporter  le classement féminin.  Avec toute la ténacité qui la caractérise, elle a bouclé ce challenge en 31 heures, 21 minutes et 44 secondes. « Je suis restée tout le temps très concentrée. Cette course tu la gagnes avec ta tête pas avec tes jambes » explique la traileuse. « Préférant adopter dès le départ une vitesse raisonnable mais constante, j’ai dépassé des wagons entiers de coureurs dès le deuxième PC. Le plus fort moment a été quand j’ai compris que j’étais 4e en lisant les traces dans le sable. Cela m’a galvanisé. Je n’ai plus rien lâché. » Remontant rapidement à la troisième place, elle croise régulièrement l’équipe de tête aux différents PC. En franchissant la ligne d’arrivée en 2e position, Alexandra bluffe organisateurs et coureurs.

Le Libyan Challenge confirme sa notoriété de course hors norme.
Avec ses décors étonnants, son terrain de jeu unique, son ambiance chaleureuse, elle aura une fois de plus allié les amoureux du désert, de la course à pied, de l’effort et du partage. Beaucoup d’émotions et un résultats sportif toujours très impressionnant… Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine.