Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Lozère Trail 09 – les impressions de C. Basson

La 7ème éditions du LOZERE TRAIL a accueilli près de 400 coureurs. La concurrence était rude comme en témoigne le podium du 45 km : 1er David Laget en 3h56 suivi à 13 minutes par François D’haene, Guillaume Lenormand, Sylvain Mallet et Christophe Basson. Du côté des féminines, la victoire revient à Martine Vollay en très grande forme, devant Françoise Barrière et Dunaud Nathalie. Sur le 21 km, le lozérien Albert Ezzehar gagne en 1h58 suivi de Franck Naumann et Grégory Vignal. Chez les filles, la victoire revient à l’enfant du pays Karen Bertin suivie de Christine Quagiotto et Sandra Dubois.

Christophe Basson, nous livre ses impression d’une course qu’il découvrait :

Pourquoi avoir choisit le Lozère Trail ?
Cela faisait plusieurs années que les organisateurs me sollicitaient pour venir participer au lozère Trail (ex Balcons du Lot).
J’imaginais un parcours relativement roulant avec des montées plutôt courtes (ce que je n’aime pas trop en fait!), mais agissant au feeling et ayant beaucoup apprécié l’approche des organisateurs (simples, amoureux de la nature et naturellement attachants), j’ai décidé d’accepter.
Arrivé en famille la veille de l’épreuve à Chanac, j’ai de suite compris que nous avions pris la bonne décision : Un mignon petit village (un cours d’eau au pied du village, une ancienne tour qui domine, des habitants qui disent bonjour avec le sourire), des bénévoles souriants et heureux d’être là et un site hyper sécurisant pour les enfants (départ à l’entrée d’un camping).
 
Juste un signe qui ne trompe pas : la veille de l’épreuve reine, la montée du Ron Gron (montée sèche de 2 km avec environ 300 D+).
Ce n’est pas simplement l’épreuve telle qu’elle qui m’a plu (je n’y ai pas participé, c’est mon épouse qui y a pris part), mais la manière de l’organiser qui reflète très bien l’esprit des organisateurs. "Une épreuve pour être ensemble dans un milieu naturel chargé d’histoire".

Tes impressions sur la course ?
Pour ce qui est du Dimanche, je ne m’attarderai pas sur le balisage qui était impeccable …. même dans les parties hors chemin.
Par contre, je tiens à insister sur le parcours qui est sûrement un des plus beau que je connaisse.
Beaucoup de singles sur les pentes abruptes au dessus du Lot au milieu des grands arbres ou des rochers, des sections hors chemin où l’on progresse de rubalise à rubalise, des montées et descentes raides (pas trop roulantes), de superbes paysages et des bénévoles et riverains souriants, un final splendide et très difficile.
 
Enfin, pour ce qui est de ma course, c’était ma deuxième course de reprise après l’Azun trail la semaine d’avant ou j’avais terminé 2ème (J’avais coupé 15 jours après le trail de Signes). Trois grands souvenirs pendant la course, dans l’ordre chronologique :
• courir une vingtaine de minutes avec Guillaume LENORMAND,
• retrouver ma petite famille au km30, au moment où je suis relativement dans le trou,
• et les 8 derniers kilomètres que je termine au moral dans un cadre splendide et très accidenté. J’ai également retrouvé un grand champion que j’apprécie beaucoup, David LAGET, et rencontré Mme VOLAY et Monsieur KIKOUROU.

Que du bonheur…..
 
Côté sensations de course, je suis content de mon résultat qui me satisfait dans l’optique du marathon du Mont Blanc puis des courses de montagne de cet été (Trail du Caroux, Course du Canigou et course du Montcalm).

Rendez vous en Mai 2010 pour la 5ème édition.