Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Lozere Trail => 5 questions à Philippe Miquel, un organisateur passionné

La cuvée 2011 du Lozère Trail s’annonce bonne, quelles sont les nouveautés et les favoris au départ ?
?La principale nouveauté pour 2011 s’inscrit bien sûr dans le cadre de notre philosophie de l’accueil et de la convivialité.?Afin que les parents puissent participer aux courses, cette année nous proposerons une garderie.?Les enfants de 6 mois à 4 ans seront accueillis par la crèche du village et les plus grands par le centre aéré. Ces formules seront exclusivement réservées aux coureurs. Grâce à la collaboration de la mairie et du centre d’information du droit des femmes et de la famille, cet accueil sera gratuit. Cerise sur le gâteau : les repas servis seront bios.? Côté parcours, nous avons misé sur l’aspect sauvage du paysage en réhabilitant un chemin menant à une cascade depuis longtemps oubliée.?Dans un souci d’éco responsabilité, nos ravitos seront quasi exclusivement bios et nous allons essayer de mettre en place un système de co-voiturage.?Tout ne sera pas encore "parfait" en 2011, mais j’espère que pour 2012, nous serons au top dans ce domaine.? Concernant les favoris, chez les féminines je peux annoncer Sandra MARTIN, Véronique CHASTEL, Kenza PEDRERO.? Chez les garçons sont dores et déjà inscrits David LAGET, Patrick BRINGER, Guillaume LENORMAND, Ludo POMMERET mais j’attends d’autres confirmations qui devraient  compléter ce très joli plateau.
??Le Lozère Trail fait partie de ces épreuves "authentiques" recherchées par les coureurs, quelles sont les raisons du succès ?
?La principale raison est que l’équipe organisatrice, les Salta Bartas, est composée de 45 fous de trail mus par l’envie de faire plaisir à d’autres passionnés.?Notre trail n’est pas une histoire de business…..c’est juste du plaisir et du partage.?Nous sommes aussi soutenus par tout un village qui veut faire découvrir son patrimoine au travers de notre épreuve.
??La course est une des moins onéreuse, comment fait un organisateur pour arriver à un tel tarif ?
?Dès la première édition du LOZERE TRAIL, il y a neuf ans déjà, nous avons misé sur l’accueil, l’authenticité et le respect de l’environnement.?La mairie, le département et la région sont sensibles à nos arguments et nous accordent leur soutien car nous participons à la promotion de sites remarquables que les élus souhaitent promouvoir.?Nous pouvons aussi compter sur nos partenaires privés, notamment LA SPORTIVA, CRAFT et SUUNTO qui nous permettent d’offrir des dotations de valeur aux participants. ??
Quelles sont les principales difficultés rencontrées pour organiser une telle course en 2011 ??
La première lorsqu’on habite en LOZERE c’est de faire venir du monde sur notre épreuve car nous n’avons pas de bassin de population près de chez nous.?Ceci nous oblige à communiquer beaucoup et à faire preuve de force de persuasion. ?Nous devons convaincre les coureurs que la Lozère ne se situe pas au fin fond du monde. ?Chanac n’est en fait qu’à 1h30 de Montpellier et Clermont-Ferrand par l’A75 tout en bénéficiant de tous les attraits de la campagne. ?L’autre difficulté relève des lourdeurs « paperassières » toujours plus présentes et contraignantes.?Nous sommes par exemple confrontés aux exigences de Natura 2000 qui peuvent parfois nous sembler pesantes.? Cependant, nous demeurons conscients de la nécessité de fixer des règles afin de préserver notre environnement et y sommes depuis toujours attachés.??
On parle d’une nouveauté pour 2012 et les 10 ans de la course ?
?Pour fêter dignement ce dixième anniversaire, nous créons l’événement en proposant une troisième formule sur deux jours. ?Il s’agira d’un parcours de 45km le samedi au coeur du site mythique des Gorges du Tarn avec hébergement dans le village médiéval de Sainte-Enimie.? La journée du dimanche sera consacrée au retour sur Chanac grâce à un magnifique tracé de 50km. Ce trail pourra être effectué en individuel ou par équipe de deux.? Le nombre de places sera pour cette première édition limité à 150.? Le projet est déjà bien avancé mais je vous en dirai plus à l’automne