Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

L’UTMB® 2017 en 15 chiffres

L'UTMB® 2017 en 15 chiffres

L’Ultra Trail du Mont-Blanc 2017 s’annonce palpitant pour souffler ses 15 bougies, jamais dans l’histoire de la course un tel plateau aura été aligné au départ de la place du Triangle de l’amitié.
Retour en 15 chiffres sur l’histoire de l’épreuve qui porte bien son statut de sommet mondial du Trail.

UTMB - Finishers8 000 : le nombre de coureurs qui seront au départ de cette édition 2017 sur l’une des 4 courses l’UTMB® (2 300), la CCC® (1 900) la TDS® (1 600) et l’OCC (1 200) sans oublier la PTL®, la YCC pour les espoirs et juniors et les courses enfants.

92 : le nombre de nationalités représentées avec plus de 60% d’étrangers sur l’ensemble des épreuves.
La France est bien sûr la 1ère nation avec 3516 inscrits (37,8%) suivie de l’Espagne avec 911 inscrits (9,8%), l’Italie avec 815 inscrits (8,8%), le Royaume-Uni avec 524 inscrits (5,6%) et le Japon avec 318 inscrits (3,4%).

41 134 : le nombre de finishers depuis la création de la course en 2003 répartis sur les 4 épreuves dont 17 229 sur l’UTMB®, 13 984 sur la CCC®, 6 264 sur la TDS et 3 657 sur l’OCC.

UTMB® 2017 : 7 victoires pour 3 coureurs en 14 éditions

15 : 2017 sera une édition anniversaire, qui soufflera ses 15 bougies, la 1ère course a eu lieu en 2003 sous la pluie
Kilian Jornet - 2011 - © UTMB® - Franck OddouxL’édition 2010 a été stoppé aux Contamines en raison du mauvais temps et un nouveau départ a été donné le lendemain de Courmayeur, l’édition 2012 s’est déroulé sur le parcours de repli de 105 km (5 900 m) en fond de vallée entre Chamonix et Les Contamines en raison des mauvaises conditions météo en altitude (froid, et neige).

7 : la moitié des victoires à ce jour tiennent au palmarès sur 3 coureurs qui seront au départ et grand favoris, pour accrocher le trophée 2017 à leur palmarès.
Kilian Jornet, l’ultra terrestre en compte 3 (2008, 2009 et 2011), Xavier Thévenard 2 (2013 et 2015) et François D’Haene 2 aussi (2012 sur le parcours de repli et 2014).

20 : le temps de course qui va attiser toutes les spéculations, le chrono peut-il passer sous les 20h de course, le meilleur chrono est actuellement la propriété de Xavier Thévenard en 2015 en 21h09’15’’ sur le nouveau parcours intégrant le passage des Pyramides et qui totalise 171 km pour 10 200 m D+, Nathalie Mauclair l’a bouclé en 2015 en 25h15’33 » (7″ de moins que Caroline Chaverot en 2016).

1 : la victoire en 2003 de Dawa Sherpa sous la pluie pour la 1ère édition, au terme de 153.3km et 8 000 m de D+ bouclé en 20h05’58’’, Krissy Moehl l’avait emporté chez les dames.
Seuls 67 coureurs avaient franchi la ligne d’arrivée à Chamonix dont Michel Poletti à la 17ème place.

Lizzy Hawker - 2011 - © UTMB® - Franck Oddoux5 : chez les dames, Lizzy Hawker détient le record du nombre de victoires, 5 succès à son palmarès (2005, 2008, 2010, 2011, 2012), Krissy Moehl et Rory Bosio se sont imposées 2 fois chacunes et 3 Françaises ont inscrit leur nom au palmarès, Karine Herry en 2006, Nathalie Mauclair en 2015 et Caroline Chaverot en 2016.

212 : le nombre de coureurs américains attendus à l’UTMB® cette année contre 178 en 2016, soit une hausse de 15%. Cette augmentation place les États-Unis parmi les 10 nations les mieux représentées sur l’UTMB®.
Avec quelques coureurs à suivre de près, Jim Walmsley, Tim Tollefson, Zach Miller, David Laney, Andrew Miller, Jeff Browning, Sage Canaday

42 : L’âge moyen des hommes et des femmes est proche : les hommes ont en moyenne 42 ans et les femmes 41 ans.
Le vétéran de l’UTMB® est un coureur suisse âgé de 75 ans, tandis que le plus jeune est tchèque (20 ans).
La répartition (sur toutes les courses) homme/femme reste stable avec 85% d’hommes et 15% de femmes inscrites

UTMB : X. Thévenard seul coureur à avoir réussi le Grand Chelem

4 : seul un coureur a inscrit son nom au palmarès des 4 courses, le Grand Chelem revient à Xavier Thévenard, il a UTMB - Xavier Thévenard vainqueur des 4 coursesremporté la CCC® en 2010, s’est imposé sur l’UTMB® en 2013 et 2015, la TDS® en 2014 et l’OCC en 2016.

58 : souvenez vous de la victoire de Marco Olmo en 2006 en 21h06’, l’Italien avait fêté ses 58 ans quelques jours après. Il avait même réalisé le doublé en s’imposant en 2007 en 21h31’ avec son style particulier en petites foulées – le parcours était légèrement plus court (158 km / 8 600 m).

2 : ils sont seulement 2 à avoir bouclé 13 des 14 éditions de l’UTMB®, à l’exception de l’édition 2010 repartie de Courmayeur, le Français Didier Delemontez et l’Allemande Anke Drescher seront bien au départ le vendredi 1er septembre de Chamonix pour la 14ème fois.

3 : La CCC® et la TDS® rejoignent l’Ultra-Trail® World Tour
Nouveauté cette année, la CCC® et la TDS® rejoignent le calendrier Ultra-Trail® World Tour. La CCC®, avec le statut Series permet l’obtention de 1 000 points pour les vainqueurs ; la TDS® avec le statut Pro permet l’obtention de 700 points pour les vainqueurs. L’UTMB® quant à elle a le statut de Series Bonus avec 1 300 points à la clef.

250 : le nombre de journalistes accrédités représentant près de 30 pays venant du monde entier dont le Japon, la Chine, la Turquie, la Nouvelle Zélande, les Etats Unis, Hong Kong et tous les pays Européens.
Une augmentation de 20% par rapport à 2016 avec de grands médias comme Outside Magazine, le New York Times, TF1, la RAI, France Télévision…

7 500 000 : la valeur en millions d’Euros des retombées économiques sur la vallée de Chamonix et ses environs durant la semaine de la course.
Avec pas moins de 72 500 nuitées, mais aussi la présence d’un salon avec 160 exposants qui génèrent également beaucoup transactions.

Par Fred Bousseau – ©Fred Bousseau – Franck Oddoux – Merci à Didier Curdy

UTMB - passage par le Col de La Forclaz