Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Lyon Urban Trail 2016

Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 10 sur 10

Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 5 sur 10Dimanche 10 avril, sur la place de l’Hôtel de ville de Lyon, dès 7h30 du matin, ils étaient plus de 9 000 « trailers urbains » à prendre le départ de l’une des quatre épreuves de Lyon Urban Trail : 35 Km, 23 Km, 14 Km et 8 km.
Pour tous, cet événement de course à pied en ville offre un peu ou beaucoup de sensations sportives tout en permettant une escapade originale et des points de vue sublimes sur la ville des lumières ! Avec au programme, des passages par des sites emblématiques tels que le quartier du Vieux Lyon classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, les théâtres romains de Fourvière ou encore les pentes de la Croix Rousse, Lyon a confirmé une nouvelle fois son statut de capitale de trail urbain, berceau de ce concept original et largement dupliqué à travers les grandes villes d’Europe. Une météo une nouvelle fois printanière a accompagné les coureurs tout au long de journée, offrant des conditions de course idéales. Une édition sous le signe du succès !

Après la Grèce, le portugais Hélio Fumo inscrit son nom au palmarès
En l’absence des ténors du team Salomon et notamment du grec Dimitri Theodorakakos, vainqueur sur le 35 km en 2015, le jeu était très ouvert avec de nombreux favoris, parmi lesquels d’anciens vainqueurs du LUT et “spécialistes” du trail urbain. À cet exercice, c’est le portugais Hélio Fumo (Team New Balance) qui l’emporte devant Sébastien Spehler (Team Adidas).
LUT2016 - Helio Fumo - Gilles ReboissonLa photo d’Hélio Fumo, vainqueur du 23 km en 2015, avait été choisie comme visuel de Lyon URBAN Trail en 2016.
Le champion portugais rend un vibrant hommage aux organisateurs lyonnais en s’imposant en 2h25’20 », juste devant Sébastien Spehler en 2h25’52 », après avoir fait course commune en tête durant plus de 25 km.

« Je suis satisfait de ma deuxième place, déclare Sébastien. Je ne pouvais pas mieux faire et Hélio était le plus fort. Si l’environnement du Lyon Urban Trail est complètement différent, le parcours est tout aussi dur et cassant que celui de nombreux trails! »

Emmanuel Meyssat (team Hoka one one), vainqueur du LUT en 2010 et 2011, complète le podium 2016 en 2h32’30 ». Chez les femmes, Lucie Jasmin (team Isostar), s’impose en 2h57’17 », devant la portugaise Ines Marques (2h58’24 ») et Anne-Sophia Provent (3h17’36 »).
A noter qu’une importante délégation portugaise avait fait le déplacement à Lyon cette année, avec de grosses ambitions. En 2009, des coureurs portugais avaient en effet découvert le trail urbain à Lyon et décliné ensuite ce concept innovant à Lisbonne, puis à Porto. Depuis cette date, Les organisateurs Lyonnais et portugais entretiennent des relations régulières et amicales, favorisant les échanges sportifs.
La victoire d’Hélio Fumo et la deuxième place d’Ines Marques en est une belle consécration.

=> Sur le 23 km, Renaud Jaillardon, déjà vainqueur du LUT by night en novembre dernier arrive main dans la main avec Cédric Fleureton en 1h39’37 ». Hugo Altmeyer complète le podium en 1h42’37 ».
Déclaration de Renaud Jaillardon : « On s’est entraidé, Cédric était plus à l’aise dans les descentes et je menais le train sur les parties roulantes. Ayant repéré le tracé une semaine auparavant, je connaissais les passages difficiles. Avec Cédric nous avons progressivement durci la course et lorsque il a encore accéléré dans les descentes d’escaliers, j’ai tout de suite réagi pour ne pas être distancé. »
« Nous nous connaissons très bien avec Cédric. Nous avons évolué un moment dans le même club et nos chemins se sont plusieurs fois croisés sur des courses à pied en montagne. Une belle rencontre où il m’a apporté son expérience énorme en tant que triathlète de haut niveau. Que du plaisir de partager cette victoire sur fond d’encouragements de nos familles, amis et nombreux spectateurs. »

Sandy Margot l’emporte en 2h24’16 » devant Marion Blanchet (2h24’51 ») et Claire Dauchez (2h25’53 »).

=> Sur le 14 km, victoire de Bastien Tuffery en 56’35 » devant Christophe Brulin (57’00 ») et Thibault Jacques Gaget (59’59 »).
Chez les dames, Clara Ferrari l’emporte en 1h02’03 » (4ème au scratch) suivie de Natalie White (1h15’10 ») et Marion Delespierre (1h15’18 »).

=> Sur le 8 km, victoire de Quentin Willems et Sarah Tunstall.

Résultats LUT 2016 : 35 km / 23 km /14 km

© Gilles Reboisson

Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 9 sur 10 Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 8 sur 10 Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 7 sur 10 Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 6 sur 10 Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 4 sur 10 Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 3 sur 10 Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 2 sur 10 Photos LUT 2016 - Gilles Reboisson - 1 sur 10

———————————————————————-

Preview – Ce dimanche, ils seront près de 10 000 amateurs à s’élancer sur les nouveaux parcours de la 9ème édition de Lyon Urban Trail. Pionnière et désormais capitale incontestée du trail urbain, Lyon constate chaque année que son concept original et son cadre unique déplacent de plus en plus les foules et les meilleurs spécialistes du genre.Que ce soit pour 35, 23, 14 ou 8 Km, les coureurs redécouvrent la ville en participant à une course qui sort véritablement des sentiers battus…

Les photos du Lyon Urban Trail 2015

Sur la distance reine de 35 km, la course au podium s’annonce serrée chez les hommes. En l’absence du Grec Dimitri THEODORAKAKOS, abonné au podium et vainqueur de l’édition 2015, le jeu sera ouvert avec un plateau de qualité réunissant : Romuald DE PAEPE, 4ème en 2015, Stéphane RICARD, champion du monde 2016 de course en raquettes, Sébastien SPEHLER, vainqueur du trail blanc de Serre-Chevalier 2016, Vainqueur de la 6000D 2015, Vainqueur du Trail Tour National 2014 et surtout vainqueur de Lyon Urban Trail 2014 sera également présent.
Tout comme Emmanuel MEYSSAT, Champion de France de trail 2011, Vice-champion de France de trail 2013 et 2010 et vainqueur de Lyon Urban Trail en 2010 et 2011, absent des dernières éditions.
Renaud Jaillardon - Lyon photo Sophie GiraudLe spécialiste portugais Hélio FUMO, vainqueur du 23 km du LUT 2015, et de nombreux outsiders, notamment Denis JACQUIN.

Chez les femmes il faudra suivre Lucie JAMSIN, du team Isostar et la  portugaise Inès MARQUES, vainqueur du 13km de Lyon Urban Trail en 2014.

Beaucoup de monde sur le 23 km du côté des hommes avec Sébastien HOURS et Stéphane CELLE du team Terre de Running, le Portugais Tiago LOUSA, Vainqueur du circuit Urban Trail Portugal 2015, Renaud JAILLARDON (team Salomon) et Hugo ALTMEYER, vainqueur 12km Lyon Urban Trail 2015.
Chez les femmes, Christel DEWALLE (Forfait / team Adidas) viendra défendre son titre 2015 sur le 23 km.
Sur le parcours de 14 km, notons la présence de Nathan JOVET (team Salomon) et de Virginie PAILLOUX, une habituée des podiums sur Lyon urban trail.

Une délégation portugaise

Dès 2009, des coureurs portugais découvraient le trail urbain à Lyon et décidaient ensuite de décliner ce concept innovant à Lisbonne, puis à Porto. Depuis cette date, Les organisateurs lyonnais et portugais entretiennent des relations régulières et amicales, favorisant les échanges sportifs. Cette année, une grosse délégation portugaise fait le déplacement avec des ambitions non dissimulées. Citons notamment Tiago LOUSA, vainqueur du circuit Urban  Trail Portugal 2015 (Porto et Lisbonne), Hélio FUMO, vainqueur du 23 km du LUT 2015 (le  coureur du visuel Lyon Urban Trail 2016) et Inès MARQUES, vainqueur du 13km de Lyon Urban Trail en 2014.

Un nouveau parcours de 8 km, un concentré de LUT pour s’initier au trail urbain sera proposé pour la première fois cette année, avec un petit détour sur les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse. Avec un départ à 11h30, tout est fait pour le rendre accessible à tous (300m D+).

Places restantes :
35km : 200
23km : 300
13km chrono et rando : 400
8km chrono et rando : 500

Infos/inscriptions : www.lyonurbantrail.com

Photo Gilles Reboisson