Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Manigod-Scott KV Challenge, un skieur peut en cacher un autre !

Ce mercredi 25 juillet avait lieu la 3ème manche du Manigod-Scott KV Challenge dans des conditions de courses idéales.
Près de 170 inscrits et un peu plus de 150 coureurs au départ, ce qui confirme le succès grandissant de cette épreuve et de ce challenge sur 5 dates tous les 15 jours le mercredi soir.
En l’absence de Kilian Jornet, parti aux Etats Unis pour disputer les courses US de l’été, la succession de celui qui a le meilleur chrono sur ce parcours en 35min26s était ouverte.
Il fallait compter sur la présence de William Bon Mardion le Champion d’Europe de ski alpinisme 2012 en individuel (devant Kilian Jornet !!!), mais aussi d’Arnaud Bonin (second de la première manche fin juin), le retour du fondeur Benoît Chauvet (vainqueur de la foulée blanche 2011), de Xavier Gachet, Jean François Philippot (12ème des France de KV), mais aussi de Christel Dewalle qui elle aussi détient le meilleur chrono sur ce parcours en 39min51s et qui semble intouchable en ce moment.
Sans trop de surprise, William Bon Mardion, va être à la hauteur de son talent, il l’emporte en 37min38s (24s de plus que lors des France ou il avait terminé 5ème), devant l’Américain Travis Macey (38min49s) et Benoît Chauvet (39min39s).
Arnaud Bonin prend une belle 4ème place en 39min46s devant Jean François Philippot en 40min52s.
Rien n’est encore joué pour le classement général final chez les hommes, même si William Bon Mardion met une option, il devra se méfier de ses poursuivants et d’éventuels coureurs qui ont déjà participé à une manche et peuvent encore courir celles du 8 et du 22 août.
Chez les dames, sans surprise, Christel Dewalle s’impose pour la troisième fois (41min13s – 6ème au scratch) et remportera donc le challenge 2012, La Cluse Christiane Lacombe termine seconde (49min34s) et améliore encore son chrono de quelques seconde suivie de Catherine Juillaguet (50min41s).
Ce parcours (1000 m D+ / 3430 m) est désormais balisé en parcours permanent, avec les indications de dénivelé tous les 200m et le temps de passage référent de Kilian Jornet.
Classements complets en début d’après midi.