Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Marathon du Mont Blanc – Jornet et ses équipiers dominent les débats

A l’heure du départ (7h00) ce matin des averses étaient annoncées sur Chamonix, mais une fois de plus comme pour chacune des précédentes éditions, ce 10e marathon du Mont-Blanc s’est élancé sous un ciel suffisamment dégagé pour découvrir le formidable paysage. Avec une température en baisse, les conditions idéales étaient réunies pour battre tous les records…
Dès les premières minutes la course est partie sur un rythme d’enfer. Au km 5 un premier groupe de 6 mène les débats : Yoan Meudec, Tom Owens, Raymond Fontaine, Grégory Vollet, Tofol Castaner et Kilian Jornet, suivi de près par 2 autres petits groupes. On retrouve les mêmes au Km 13,38 sans aucune trace de fatigue sur les visages. Ce n’est qu’à partir de la première grande montée vers le col des Posettes (+ 940m) que le groupe de tête s’est scindé laissant les Espagnols Kilian Jornet et Tofol Castaner avec une petite avance. Mais la course est définitivement jouée : Kilian passe la ligne en 3h38’24 », Tofol suit à 7 minutes et 31 secondes.  Kilian compte 14 mn d’avance par rapport au temps de référence établit en 2011 de Pierre Yves Rey.  Phénoménal !
Kilian confie : « On a fait la course ensemble avec Tofol, j’ai juste mis un peu plus de punch dans la montée à la Flégère. J’ai fait un bon temps parce que le rythme de la tête était très bon et les conditions excellentes ». Grégory Vollet (FR) est troisième, faisant lui aussi une formidable course.
Ils sont 6 à avoir fini sous le temps du record de 2011 de Pierre-Yves Rey (CH) de 3h56′.

Le trio de tête chez les femmes était formé par Sylvia Serafini (IT), Maude Mathys (CH) et Maud Gobert (FR). Maude Mathys a gagné la première place entre Trélechamp et Vallorcine, laissant derrière elle jusqu’à l’arrivée Sylvia et Maud. « Jusqu’à la fin j’avais peur que Sylvia revienne. Le parcours, assez roulant pour moi, m’a convenu. Je suis d’autant plus satisfaite que je me suis décidée tardivement » déclare Maude Mathys qui pour sa première participation s’offre le temps de  4h28’17 » battant le record de 4h39’36’ détenu par Stéphanie Jimenez (2011).
Une première victoire dans le milieu de Trail pour Maude plus habituée aux podiums du KM Vertical : Elle a gagné le KM Vertical de la Fully 2011 en 38’24 », et a terminé 7e à Serre Zinal l’an dernier.
 
Vers midi la pluie est venue jouer les trouble-fêtes pour le reste du peloton sans entamer le succès du week-end. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine avec encore des nouveautés : la vallée de Chamonix Mont -Blanc annonce sa candidature pour les Skyrunner World Series en 2013 pour le Km Vertical et le Marathon mais également pour le Skyrunning World Championship 2014. Verdict , le 6 juillet ! 
Photos JM Mouchet