Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Marathon du Mont-Blanc 2014 : Kilian Jornet triple la mise

marathon du Mont-Blanc 2014

Double vainqueur sortant, Kilian Jornet, victorieux sur le kilomètre vertical vendredi (lire actu ICI), a récidivé ce dimanche, s’imposant avec maîtrise sur un parcours quelque peu modifié en raison des conditions météorologiques.

Après des conditions optimales vendredi pour la deuxième édition du 80 km, les conditions ont radicalement changé dimanche. 7 heures du matin, c’est sous une pluie battante que 2 500 concurrents se sont élancés sur le marathon du Mont-Blanc, douzième édition du nom. De la pluie oui, mais pas autant de vent qu’attendu. Car la veille, les organisateurs avaient décidé de modifier le parcours, supprimant notamment le passage à l’Aiguillette des Posettes, alors que l’arrivée, prévue initialement à Planpraz, à 2 050 mètres d’altitude, a été déplacée à Chamonix. Pour un total avoisinant les 42 km (et environ 2 200 m D+).

LES PHOTOS DU MARATHON DU MONT-BLANC 2014
VIDÉO MARATHON DU MONT-BLANC 2014
(Mouss Production – version courte 4 min)
VIDÉO MARATHON DU MONT-BLANC 2014 (Mouss Production – version longue 9 min)

Podium 2014 marathon du Mont BlancUn parcours moins difficile et plus rapide qui n’a pas empêché Kilian Jornet de faire valoir son hégémonie. Après qu’un groupe de huit unités se soit détaché (Kilian Jornet, Michel Lanne, Zaid Ait-Malek, Thomas Owens et Marc Lauenstein notamment), l’Espagnol accéléra une première fois dans le col des Posettes (1 997 m, à ne pas confondre avec l’Aiguillette des Posettes, située à 2 200 m), aux environs de la mi-parcours. « Le début de course était très roulant. Jusqu’à Vallorcine (1 260 m), c’était presque une course sur route. Je savais que la deuxième partie était plus technique » commentait Kilian Jornet une fois la ligne d’arrivée franchie.

Michel Lanne : « j’avais peur d’être dans un rêve et de me réveiller »
Sa première accélération n’a pas suffit. Car Michel Lanne et Tom Owens, un temps distancés, ont comblé leur débours dans la descente suivante. Avant que le vainqueur du kilomètre vertical vendredi ne place une deuxième banderille dans la montée finale vers la Flégère, nichée à 1 875 m d’altitude. Tout en maîtrise et avec aisance, pour aller glaner une troisième victoire consécutive sur ce marathon. « J’ai souffert jusqu’à Vallorcine car c’était très roulant. Mais dans la deuxième partie de course, j’ai vraiment pris du plaisir » a-t-il souligné.

 « Kilian a joué avec nous. Il était vraiment très fort » glissait d’ailleurs Michel Lanne, qui s’est accroché pour monter sur la deuxième marche du podium, à deux minutes de Jornet. « C’est un peu la course de l’année pour moi. Je m’étais dit qu’il fallait se préparer pour faire 3 heures, 3h30 à bloc, sans calculer. J’ai fait la course sans réfléchir. Je suis très content. J’avais peur d’être dans un rêve et de me réveiller » souriait Michel Lanne, 6e de la Zégama (remportée par Kilian Jornet) en mai dernier. Le Britannique Tom Owens a complété le podium, dix petites secondes devant le vainqueur de la Sierre-Zinal 2013, Marc Lauenstein.

Elisa Desco au forceps
Podium dames Marathon du Mont-Blanc 2014
Côté féminin, la lutte fut âpre pour succéder à Stevie Kremer, victorieuse l’an dernier. La tenante du titre, 2e du kilomètre vertical vendredi, se détacha dans les Posettes avec Elisa Desco et Megan Kimmel. C’est finalement Elisa Desco qui fit la différence dans l’ultime descente, s’imposant avec un tout petit peu plus d’une minute sur Megan Kimmel. Au final, les trois premières  se tiennent en deux minutes. « Je suis très contente. La course fut très dure et je ne m’attendais pas à gagner » a souligné, radieuse, la lauréate italienne, alors qu’Anne-Lise Rousset a terminé première Française, 9e en 4h14’34’’.

Les résultats du Marathon du Mont-Blanc 2014 ICI

Le top 10 femmes :
1. Kilian Jornet, 3h23’39’’ ; 2. Michel Lanne, 3h25’50’’ ; 3. Thomas Owens, 3h26’20’’ ; 4. Marc Lauenstein, 3h26’30’’ ; 5. Manuel Merillas-Moledo, 3h27’50’’ ; 6. Eirik-Dagssonn Haugness, 3h28’07’’ ; 7. Aritz Egea, 3h30’17’’ ; 8. Marcin Swierc, 3h31’40’’ ; 9. Florian Reichert, 3h37’54’’ ; 10. Greg Vollet, 3h39’17’’.

Le top 10 femmes :
1. Elisa Desco, 3h53’33’’ (32e au scratch) ; 2. Megan Kimmel, 3h54’51’’ (38e) ; 3. Stevie Kremer, 3h55’36’’ (39e) ; 4. Kasie Enman, 4h03’14’’ (54e) ; 5. Azara Garcia, 4h05’41’’ (60e) ; 6. Maite Maiora-Elizondo, 4h08’41’’ (67e)  ; 7. Hiske Weissmann, 4h11’49’’ (73e) ; 8. Anne-Lise Rousset, 4h14’34’’ (79e) ; 9. Laia Andreu-Trias, 4h18’29’’ (90e) ; 10. Ekaterina Mityaeva, 4h22’58’’ (100e).

Quentin Guillon – ©photos YM Quemener

Marathon du Mont Blnac 2014