Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Marathon du Mont Blanc : N. Pianet auteur d’un superbe doublé

2000 coureurs se sont élancés de Chamonix sous le soleil ce matin à 7 heures.
Un cadre splendide et des conditions idéales sur la première partie avant que la chaleur fasse son apparition et altère les organismes.

Un départ très rapide de El Yazid El Madi qui n’a surpris personne pour cet excellent coureur de courtes distances.
Au passage à Argentière, il avait pris les commandes et seul Raymond Fontaine parvenait à le suivre à distance.
Derrière, les favoris restaient en embuscade accusant près de 2 minutes de retard, parmi eux, Nicolas Pianet le vainqueur de 2010, Arnaud Perrignon, Nicolas Martin, Maxime Durand, David Pasquio……
La course allait rester dans ces positions jusqu’a Vallorcine.
Dès le début de l’ascension, Raymond Fontaine reprenait les commandes et passait au sommet avec une petite minute d’avance.
Les 4 poursuivants effectuaient une course sage et attendaient leur heure.
Après Tréléchamp, les positions allaient alors progressivement se décanter.
Raymond Fontaine comptait quelques minutes d’avance au passage à La Flégère.
Nicolas Pianet, détaché, tentait alors de revenir sur le Réunionnais.
Arnaud Perrignon, Nicolas Martin voyaient revenir Maxime Durand.
500 derniers mètres fatals
La victoire va alors se jouer dans les 500 derniers mètres, comme l’an passé entre David Pasquio et Nicolas Pianet.
Sous l’oeil de près de 500 spectateurs, il va rapidement revenir puis "déposer" Raymond Fontaine dans une ambiance survoltée et orchestrée par Ludo Collet, qui va mettre le feu sur la ligne.
Il s’offre un second succès consécutif (3h56min42s – 15 secondes de moins qu’en 2010) après sa victoire "surprise" de l’an passé et confirme tout son talent.
Raymond Fontaine peu habitué aux distances de plus de 30 km, termine très exténué en 3h57min28s, victime d’une hypoglycémie dans les derniers kilomètres.
Maxime Durand, très heureux à l’arrivée, monte sur la boîte devant Arnaud Perignon et Nicolas Martin, El Yazid El Madi terminant finalement 6ème.

Chez les dames, Lisel Dissler qui était surprise de voir Stéphanie Jimenez au départ ce matin a mené la course jusqu’à Vallorcine comptant 1min30s d’avance à ce ravitaillement.
La petite Française du Team Salomon, va alors produire son effort dans la montée des Posettes pour virer en tête au sommet avec 4 minutes d’avance.
Habituée du circuit Sky Running (6ème à Zegama), elle découvrait cette course pour la première fois.
Avec un genou toujours douloureux, Lisel va tout de même parvenir à limiter les dégats et à ralier l’arriver en 4h47min51s, prenant la seconde place derrière Stéphanie (4h39min36s) et lui concédant un peu plus de 8 minutes.
La troisième place revient à Amandine Ginouvès Gerdoux en 5h24min5s.
Texte et photos : Fred Bousseau