Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Maud Gobert « je me sens ressourcée et motivée »

Maud Gobert - team Adidas

Maud Gobert (Adidas) fait partie des coureurs qui ont réalisé une saison blanche, après un hiver 2012-2013 ou elle n’a pu s’entraîner correctement et n’a pas pratiqué de ski de rando, elle a repris la compétition à l’Ultra Tour du Môle 2013 (avril) avec une victoire avant de terminer 3ème au Nivolet-Revard (Mai).
Marquée par la disparition de Bernard Donzel, elle est allée au bout des Championnats du Monde de Trail (Juillet) avec une 16ème place, puis elle  fait une coupure de 3 mois pendant laquelle elle s’est fait opérer du genou droit.
Elle vient de reprendre la compétition sur un 10km route, un trail de nuit (Trail des Teppes) et une course en Italie (Valtellina Wine Trail) avec 3 succès, elle sera samedi soir au départ de la Saintélyon.

Comment va ta santé et la forme physique ?
Ca va plutôt bien, j’ai toujours des petites douleurs qui persistent mais je m’y habitue.
Je sais maintenant que le morceau de cartilage est enlevé, donc j’ai confiance en ce genou, il faut juste que je reprenne l’habitue de courir avec ma jambe droite.
Cela fait maintenant près de 2 mois que je m’entraine normalement, je ne peux pas dire que je ne suis pas en forme, vu que je n’ai pas couru beaucoup cette année.
Je sens que je me suis bien préparée, peut-être même mieux que les autres années, mais c’est difficile à estimer, car après 3 mois de coupure j’ai l’impression de reprendre une nouvelle saison.

Tu fais une saison blanche, est-ce difficile psychologiquement ?
Non, car j’étais fatiguée après 5 saisons à courir « non stop » du mois de Mai au mois de Novembre.
J’avais perdu l’envie de courir et j’avais besoin de cette coupure, mon corps me le demandait.
En début de saison 2013, je ne partais plus m’entraîner par plaisir mais souvent dans la contrainte et sans envie.
La disparition de Bernard Donzel et une absence totale de motivation pour ces Championnats du Monde (sans intérêts pour moi), n’ont pas arrangé les choses.
J’ai passé un été calme sans planning de courses, juste à profiter de mes filles et à travailler (NDLR, Maud est accompagnatrice en montagne)….je me sens maintenant ressourcée et motivée.

Maud Gobert - ski alpinisme 2013

M. Gobert

Tu seras au départ de la Saintélyon avec quel objectif ?
Ayant remporté la course 2 fois, on dit souvent jamais 2 sans 3 (sourire) !
C’est une course qui me plaît, j’aime bien courir la nuit, ce qui me rappelle mes entraînements à la frontale, je serai au départ pour me faire plaisir et évidemment donner le meilleur.
Je suis déçue par le forfait de Nathalie Mauclair (repos après sa belle saison), mais il y aura toujours des adversaires de qualité comme Caroline Chaverot, Maud Combarieu et d’autres outsiders sans doute.
La neige est un atout pour moi, puisque depuis trois semaines je m’entraine dans ces conditions hivernales, j’ai même repris depuis quelques jours le ski de randonnée.
J’ai l’envie de compétition et de remettre un dossard, mais l’objectif sera de rejoindre Lyon.
C’est vrai que cette année est particulière, car c’est la première fois que je me prépare que pour UN événement, puisque 8 jours après je reprendrai les skis pour 4 mois d’enseignement.

Tu seras la marraine de la candidature de la MaXi-Race pour les Mondiaux 2015, un beau challenge ?
Oui, Stéphane Agnoli m’a sollicité il y a 1 mois et cela m’a fait très plaisir car c’est une de mes premières courses (2ème en 2006), cela m’évoque de bons souvenirs et j’aime beaucoup ce parcours autour du lac.
Je ne sais pas si je serai sélectionnée à ces Championnats, mais en tout cas je serai au départ de la course même en Open, si la candidature est retenue.
Je ferai tout pour aider l’organisation à obtenir ces Mondiaux, car la France mérite un tel événement après les performances des Français aux Mondiaux et le niveau général et représentatif des coureurs au niveau mondial.

© Fred Bousseau

Maud Gobert au départ de la Saintelyon 2013