Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Maxi Race de Yangshuo, la Chine s’ouvre au trail

Maxi Race Yangshuo 2015 - Fred Bousseau

Qui aurait cru un tel engouement pour le Trail Running en Chine il y a encore quelques mois ?

Photos Maxi Race de Yangshuo 2015

Maxi Race Yangshuo 2015 - Fred Bousseau - 3 sur 32La discipline est apparue il y a moins de 5 ans et connaît un essor exponentiel à l’échelle de la grandeur du pays et de ses 1 milliard 350 millions d’habitants.
Un pays qui évolue à vitesse grand V, qui se démocratise petit à petit avec l’arrivée du nouveau président Xi Jinping en 2013 (successeur Hu Jintao), qui ouvre son pays, accélère les réformes et ou certaines libertés sont moins restrictives qu’en France.
Il faut cependant encore s’assurer d’une caution de près de 135 000 Yuan (9 000 €), pour voyager vers la France, le pays ne souhaitant pas une fuite de sa population vers les pays occidentaux.

Dans les rues, la population grouille, va et vient au rythme du boom économique, la Police n’est absolument pas présente physiquement mais par vidéo surveillance, aucune répression ni interdiction n’est visible, même si le pouvoir reste encore très centralisé et très hiérarchisé.
Un pays ou Facebook, Twitter, Instagram et Google entre autres ne sont pas accessibles….ou presque !

Un jumelage bénéfique Yanghsuo – Annecy Le Vieux
Yangshuo se situe au Sud de la Chine à quelques 3 500 km de Pékin et environ 850 km de Hong Kong, dans la province de Guangxi dont la préfecture est Guilin qui compte près de 5 millions d’âmes….autant de visiteurs viennent ici chaque année dont 10% d’étrangers.
Maxi Race Yangshuo 2015 - Fred Bousseau - 32 sur 32Une région dynamique, encore très agricole, qui vit et se développe grâce au tourisme en raison de la beauté et la curiosité de ces pics karstiques qui font la richesse du lieu.
Ces excroissances calcaires d’environ 400 m d’altitude, recouvertes en parties d’une végétation dense, sont érigées sur plusieurs centaines de kilomètres carrés, leur nombre n’est sans doute même pas connu !
Certains sont accessibles en aller retour par une succession d’escaliers aux marches irrégulières mais la majorité n’ont sans doute jamais été gravis.

Environ 30 courses il y 4 ans près de 300 aujourd’hui et la naissance de cette Maxi Race de Yangshuo, née d’une volonté politique Franco Chinoise, très visible lors de la cérémonie avant départ et à la remise des prix.

Maxi Race Yangshuo 2015 - Fred Bousseau - 7 sur 32Le jumelage entre les 2 villes et la présence de Bernard Accoyer, le maire Français et ancien président de l’Assemblée Nationale au coté du maire de la ville, du consul général de France de Canton et de nombreux représentant politiques de Pékin et locaux en témoigne des enjeux.
Une collaboration avec la Maxi Race du lac d’Annecy sous la direction de Laurent Blondeel et Stéphane Agnoli, également positionnée sous l’angle économico/politique, pour associer le bassin Annécien au travers de l’Outdoor Sport Valley (OSV) qui souhaite trouver des opportunités de collaboration et créer des échanges.
Un partenariat Salomon / Suunto, diplomatique mais sans doute judicieux car même si le sport est encore naissant, le potentiel économique pour les marques est extrêmement puissant, avec une population dont les moyens financiers (pour une majorité) ne cesse de s’accroitre.

Côte course, un parcours hors cadre !
On retiendra pour cette 1ère édition les victoires de Jiaernjia (Chine) en 3h07’19 » chez les hommes et des invités Martina Valmassoi (Italie) en 3h52’09 » devant Maud Gobert (France) en 3h55’12 » chez les dames sur le 45km (1 100m D+) et des Chinois Sijinguo en 10h28’05 » et Xuxiaohong en 14h06’21 » sur le 110 km (3400m D+).

Maxi Race Yangshuo 2015 - Fred Bousseau - podiums 2015Mais surtout près de 600 participants souriant, une cérémonie d’ouverture en grandes pompes, avec quelques discours très formels et officiels, devant plusieurs centaines de spectateurs, un habillage marketing du départ, de l’arrivée et des podiums haut en couleur pour montrer une belle image de l’épreuve et 80 000 US$ attribués, une démonstration de la puissance économique du pays.
Une organisation parfaite côté course, même si l’aspect « Mountain Trail Challenge » a été quelques peu oublié et les recommandations de L. Blondeel et S. Agnoli peu (ou pas) suivies.
Le 41km se résumera à une course sur piste bitumée à 70%, avec peu de relief et essentiellement des passages dans les champs de Kumquats (cultures fruitières), mais à aucun moment la vue dégagée et panoramique sur les pics et les paysages typiques de cette vallée.

Les coureurs du 110km auront eux eu la chance de découvrir un peu plus les zones authentiques et sauvages leur offrant un peu plus la promesse de ce que l’on cherche lorsque l’on se déplace pour découvrir un pays et une région.
La course et le sport auront donc servi de caution aux relations politiques et économiques oubliant quelques peu la découverte touristique, la promotion de ce joyau géographique et la définition même du Trail Running, l’édition 2017 devra revoir sa copie pour attirer le monde du trail vers cette destination insolite….pourtant N°1 en Chine.

Par Fred Bousseau – texte et photos

Maxi Race Yangshuo 2015 - Fred Bousseau - 29 sur 32