Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Michel Lanne : « je vais me secouer le museau dimanche ».

Michel Lanne - Team salomon

Le trail du ventoux Ergysport 2014 ouvre la saison des Salomon Skyrunners France Séries et c’est toujours un événement attendu qui réunit un joli plateau de coureurs Français.
Rencontre avec Michel Lanne (Salomon) qui revient sur sa préparation, ses objectifs et son nouveau rôle d’organisateur du Trail de Serre Chevalier en septembre prochain.

1/ Comment as-tu préparé ce premier grand rendez-vous de l’année ?
J’ai repris l’entraînement et donc ma saison vers Noël. Depuis le début de l’hiver, avec les grosses quantités de neige qui sont tombées chez moi, j’ai fait beaucoup de ski de randonnée pour emmagasiner du dénivelé et du volume. J’ai aussi profité de cet hiver pour retravailler la vitesse sur le plat et en montée, sur route ou sur piste de ski.

C’est pas toujours évident de courir l’hiver quand on habite à 1250 m d’altitude, mais on y arrive !
Pour préparer le Ventoux, je suis descendu quelques jours dans le Sud pour retrouver les sensations de courir dans la caillasse !

Michel Lanne sur les pentes du Ventoux2/ Tu seras l’un des grands favoris après ta deuxième place de l’an passé, est-ce une pression supplémentaire ?
Absolument pas ! Quelle que soit la course ou le résultat de l’année précédente, je ne me mets vraiment pas la pression.
Le Ventoux, c’est une très belle épreuve et j’ai vraiment à cœur de faire un bon résultat, mais je l’aborde comme n’importe quel trail.
Je me suis bien entraîné, je vais bien me secouer le museau dimanche et puis on verra bien le résultat !

3/ On t’a moins vu sur les trails blancs cet hiver, pour quelles raisons ?
J’ai disputé la Romeufontaine en janvier et le Snow Trail Ubaye Salomon en février. 2 trails en 2 mois (NDLR : 2 victoires), c’est déjà pas mal, non ?
En 2013, j’ai couru du 1er janvier au 15 décembre, en essayant d’être performant du début à la fin de la saison. En 2014, je compte bien faire pareil. Si je commençais la saison avec 3 trails blancs par mois, je risquerais de la finir sur les mains !

4/ Quelle sera la suite de ta saison, reprends tu les longues distances ?
Pour la suite de ma saison, j’ai prévu de courir le Marathon de Zegama fin mai, le 80 km du Mont Blanc fin juin, le Matterhorn Ultraks en août, le championnat de France en septembre, les Templiers en octobre et peut-être un retour aux USA en décembre pour terminer une course qui m’a bien plu en 2013.

Le format 40 à 80 km me plaît bien et en principe je ne devrais pas dépasser plus de 80 km. Je me fais plaisir sur ce genre de courses, j’arrive à bien gérer la récupération et cela me permet de préparer correctement une épreuve par mois.

5/ Tu deviens organisateur d’une course, est-ce difficile ?
Et oui, c’est moi qui organise le Serre Che Trail Salomon, qui aura lieu le 14 septembre prochain dans la vallée de Serre Chevalier. Ce n’est pas toujours facile quand on part de zéro, mais c’est surtout passionnant. Ce projet me tient vraiment à cœur, je m’investis beaucoup pour que cela fonctionne et je suis très heureux de me lancer dans cette aventure.
Je me suis inspiré de pas mal de trails auxquels j’ai pu participer, en prenant surtout en compte les souhaits, les réflexions et les attentes de coureurs. Mon but est de proposer une belle course avec de beaux parcours, une super logistique et un bon repas pour que chacun reparte de Serre Chevalier avec le sourire !

Les inscriptions sont ouvertes sur www.trail-serre-chevalier.com

Par Fred Bousseau

Michel Lanne - salomon

Michel Lanne – Salomon