Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Mondiaux de Trail, L.A Hernando et C. Chaverot titrés.

Championnats du Monde de Trail 2016 - podium hommes

Cette édition 2016 des Championnats du Monde aura tenu toutes les promesses que l’on attendait avec incontestablement la victoire des 2 meilleurs coureurs mondiaux actuels sur cette distance de 85 km, Luis Alberto Hernando et Caroline Chaverot.
Lire LA PREVIEW complète ICI

PHOTOS MONDIAUX DE TRAIL 2016

Luis Alberto Hernando tient sa revanche

Annoncé comme le grand favori de ces Mondiaux au Portugal, l’Espagnol aura été à la hauteur de son rang.
Championnats du Monde de Trail 2016 - Fred Bousseau - Luis Alberto HernandoVice Champion du Monde à Annecy en 2015 (A LIRE ICI), vainqueur de La Transvulcania 2016 (devant Nicolas Martin – A LIRE ICI) et des Mondiaux de Skyrunning en Espagne sur des distances similaires (A LIRE ICI), il a maîtrisé son sujet pour s’offrir le titre dont il rêvait et qui manquait à son palmarès.

Une course qui s’est élancée sur des bases très rapides, avec dès le 15ème kilomètre un groupe d’une quinzaine de coureurs avec l’ensemble des favoris annoncés.
Une course nerveuse pendant près de 3 heures, jusqu’au lever du jour et le passage au premier ravitaillement de Gérès au kilomètres 30, ou Benoit Cori passait le premier.

C’est dans la première grosse difficulté du parcours, après cette station thermale en bordure du Parc National, que L.A Hernando va accélérer, ils sont alors 5 Français à l‘accompagner, mais seuls N. Martin et S. Court peuvent suivre l’Espagnol, « c’était peut-être le bon coup et le moment de durcir la course » dira N. Martin qui a ensuite pris la tête du groupe de 3.

Mondiaux de Trail 2016Au passage du barrage au km 42, les 3 échappés ont déjà près de 2’30 d’avance sur un groupe de contre où l’on retrouve L. Pommeret, M. Lanne et B. Cori, puis le Suisse au nœud papillon Diego Pazos à 3′, les Espagnols T. Catanyer à 5′ et P. Villa, A. Collet, L. Carrera, T. Owens…
C’est dans cette ascension technique vers le point culminant de l’épreuve que l’Espagnol va porter une seconde attaque, il va rapidement prendre 30’, puis 1’ pour basculer avec 2’30 à son avantage au sommet.
S. Court et N. Martin vont alors unir leurs efforts, « on est descendu vite vers le ravitaillement, on était à 3’20 au kilo » expliquera N. Martin qui était surpris de constater qu’ils avaient pourtant concédé 1’30’’ de plus dans cette partie descendante.

A Lindoso au km 55, l’Espagnol semble serein, il repart alors avec un avantage de 4’ sur les 2 Français et ne cessera ensuite de creuser l’écart au fil des kilomètres, 6’ au km 65 et plus de 10’ à 10 km de l’arrivée, avec une impression d’aisance et puissance.

33 secondes pour la seconde place

L’utilisation des bâtons aura sans doute été un atout pour l’ancien biathlète, sélectionné aux JO de Turin, un constat partagé par S. Court « c’est sûr que les bâtons étaient sans doute un plus, quand tu fais toutes les ascension aux jarrets, tu y laisses aussi plus de jus ».

L’Espagnole va finalement s’imposer en 8h20’29, mais les 2 Français vont maintenir le suspense jusqu’au bout, après le ravitaillement de Mezzio (km 73), Sylvain Court déjà victime d’une chute au kilomètre 60 (entorse de la cheville), va repartir sans son dossard du ravitaillement, l’obligeant à revenir et à reprendre sa course avec 1’ de retard.
Il va alors « chasser » pour combler son retard en grimaçant et revenir dans les baskets de Nicolas Martin à 5 km de l’arrivée.
Mais ce sera sans doute l’effort de trop, à moins de 2 kilomètres de la ligne un spectateur indique à N. Martin qu’il est second, ce dernier se retourne et ne voit plus S. Court.
Championnats du Monde de Trail 2016 - Fred Bousseau - Nicolas Martin, Sylvain Court et Benoit CoriNicolas Martin prend donc la seconde place en 8h30’09, devant le Champion du Monde 2015 Sylvain Court pour 33 petites secondes.
Sur la ligne d’arrivée, les 2 Français reconnaissaient la supériorité incontestable de l’Espagnol, « Luis était vraiment le plus fort aujourd’hui, il mérite complètement sa victoire » et Sylvain Court d’ajouter par la suite, « je voulais essayer de faire le doublé, ce qui aurait été historique, je suis un compétiteur et oui j’aurais voulu gagner ».

Après sa seconde place en 2015, Luis Alberto tien sa revanche, on assistera à la belle en Italie en 2017.
Benoit Cori termine 4ème après une course d’attaque qu’il est allé chercher avec ses tripes pour défendre la médaille par équipe, Ludovic Pommeret prend la même place qu’en 2015 en complétant le TOP 5 après un passage à vide pendant plusieurs kilomètres entre Lindoso et Mezzio et Aurélien Collet auteur d’une course sage, 35ème, puis 15ème au 30ème kilomètre, il va revenir progressivement pour terminer 7ème.

Abandon de Michel Lanne à Mezzio (km 73 – début d’hypernatrémie)

Réactions des coureurs Français ICI

Caroline Chaverot logiquement…..mais de justesse.

Chez les dames, il aura fallu que Caroline Chaverot s’emploie et aille puiser au fond d’elle pour conquérir ce titre mondial Championnat du Monde de Trail 2016 - Caroline Chaverotdont elle rêvait depuis 1 an ajoutant, « c’est incroyable ce qui m’arrive cette saison, j’ai réussi toutes mes courses». – voir ses succès 2016 ci-dessous*.

4h45 du matin, le bus des coureurs s’arrête à 300 m du départ, on est à peine à 15 minutes du départ, un timing un peu serré qui énerve les Françaises et contrarie Caroline Chaverot qui aime bien que tout soit réglé comme du papier à musique.
A ses côtés sur la ligne, Emelie Forsberg et Azara Garcia, un départ très rapide, peut-être même trop, E. Forsberg prend les commandes suivie de A. Garcia à 30s et C. Chaverot qui accuse plus d’une minute de retard après 10 km puis A.L Rousset.
Au passage à Gérès (km 30), la française, déjà lauréate des Mondiaux de Skyrunning 2016 a fait l’effort pour revenir après le km 15, elle rejoint le ravitaillement en tête avec 1’30 d’avance sur l’Espagnole, E. Forsberg est à 3’ puis R. Debats à 5’, A.L Rousset à 6’ et G. Arenas à 8’….la course est lancée pour la victoire en individuelle et le duel entre la France et l’Espagne par équipe.

Au km 42, les positions et les écarts sont inchangés, rien n’est joué et personne ne semble faiblir.

Au passage à Lindoso au km 55, Caroline Chaverot a creusé l’écart dans la montée vers le point culminant, elle passe avec 4’30s d’avance sur A. Garcia et 7’ sur R. Debats, A.L Rousset, victime d’un gros coup de fatigue stoppe sa course à ce point de ravitaillement.

« J’ai eu peur » : Caroline Chaverot

Les écarts se creusent, C. Chaverot semble contrôler ses adversaires, mais après Soajo (km 64), la française, va connaître un gros passage à vide « je n’avançais plus, j’étais obligé de m’arrêter pour reprendre mon souffle, je me suis retournée dans la dernière ascension et je voyais A. Garcia juste derrière moi, j’ai eu peur qu’elle revienne sur moi ».
Championnats du Monde de Trail 2016 - podium femmes.jpgL’Espagnole va effectivement revenir à 1 minute, mais Caroline va trouver les ressources mentales pour aller puiser au fond de ses forces et finalement s’offrir le titre en 9h39’39, elle confirme incontestablement son statut de meilleur mondiale, « c’était une course très difficile, j’étais pas au mieux ces 10 derniers jours, je suis très heureuse de ce titre ».
l’Espagnole Azara Garcia prend la seconde place en 9h45’01 devant la Néerlandaise Ragna Debats en 9h47’50
Nathalie Mauclair, Championne du Monde en titre, et victime d’une chute sur les côtes en début de course, termine au courage à la 4ème place, « je me suis battue pour l’équipe » tout comme Aurélia Truel, 11ème qui offre le tittre Mondial par équipe pour 12 minutes devant les Espagnoles et les Anglaises.
Maud Gobert termine 14ème pour ses 4ème et derniers Mondiaux, Sophie Gagnon a été aussi contrainte à l’abandon suite à une blessure à la cuisse.

*Caroline Chaverot réalise une saison exceptionnelle, lauréate de la Transgrancanaria, du Trail du Ventoux, du Trail de la Galinette, du Trail des Glaisins, du Madeira Ultra Trail, du 80 km du Mont-Blanc, des Mondiaux de Skyrunning, de l’UTMB®, des Championnats du Monde de Trail et du classement final de l’Ultra Trail World Tour.

La France conserve ses titres par équipes chez les hommes et les dames, mais également chez les dames, un titre qui n’a jamais quitté le clan tricolore (Maud Gobert 2011 / Nathalie Mauclair 2013 et 2015 / Caroline Chaverot 2016) et 2 médailles individuelles chez les hommes, un bilan plus que positif qu’il faudra aller défendre en Italie le 10 juin 2017 à Badia Prataglia, un profil roulant au cœur de la forêt, de 50km pour 2800 m D+ qui pourrait se gagner en moins de 4h30min.

Championnats du Monde de Trail 2016 - Fred Bousseau - contrôle sanguin pour Sylvain CourtReste plus qu’à définir les modalités de sélections, Messieurs les responsables de la fédération…..la course est dans 7 mois !!!

La FRANCE Championne du Monde par équipe 2016, l’équipe conserve ses titres par équipe chez les hommes et chez les dames – retour sur le stage de l’Equipe de France ICI.

A NOTER : des contrôles sanguins ont été effectué sur plus de 60 coureurs avant le départ dans le cadre de la politique de santé de l’ITRA et des contrôles antidopage sur les 5 premiers H & F à l’arrivée de la course et Caroline Chaverot en comptabilise 12 cette année.

RÉSULTATS CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2016

Luis Alberto Hernado et Caroline Chaverot Champions du Monde de Trail 2016

LES PHOTOS 2016 EN CLIQUANT SUR LA PHOTO

VICTOIRE Caroline Chaverot (FRA) en 9h39’39 »
2/ Azara Garcia (ESP) en 9h45’01 »
3/ Ragna Debats (NEL) en 9h47’50 ».
4/ Nathalie Mauclair (FRA) en 10h13’35 »
5/ Gemma Arenas (ESP) en 10h21’11 »
6/ Kathrine Gotz (SUI) en 10h30’40 »
7/ Jo Meek (GB) en 10h36’12 »
8/ Beth Pascall (GB) en 10h41’34 »
9/ Michaela Mertova (CZE) en 10h42’58’
10/ Teresa Nimes (ESP) en 10h44’07 »
11/ Aurélia Truel (FRA) en 10h44’55 »
14/ Maud Gobert (FRA) en 11h00’53 »

VICTOIRE de Luis Alberto Hernando (ESP) en 8h20’29 »
2/ Nicolas Martin (FRA) en 8h30’06 »
3/ Sylvain Court (FRA) en 8h30’39 »
4/ Benoit Cori (FRA) en 8h36’25 »
5/ Ludovic Pommeret (FRA) en 8h44’15 »
6/ Diego Pazos (SUI) en 8h54’15 »
7/ Aurélien Collet (FRA) en 8h55’57 »
8/ Tòfol Castanyer (ESP) en 8h58’28 »
9/ Andy Symonds (GB) en 9h00’40 »
10/ Stephan Hugenschmidt (GER) en 9h01’19 »

Par équipes hommes : France / Espagne / Allemagne
Par équipes femmes : France / Espagne / Angleterre

Par Fred Bousseau – texte et photos.

Championnats du Monde de Trail 2016 - Fred Bousseau - podium mens

Championnats du Monde de Trail 2016 - Fred Bousseau - podium womens

Championnats du Monde de Trail 2016 - Fred Bousseau - podium teams womens Championnats du Monde de Trail 2016 - Fred Bousseau - podium team Mens