Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Mont Fuji 2014, François D’Haene en Grand Maître

François D'haene, Salomon, vainqueur de l'UTMF 2014

Cette 3ème édition de l’Ultra Trail du Mont Fuji s’annonçait sous les meilleurs auspices avec à la fois l’intégration de la course à l’Ultra Trail World Tour 2014 ce qui lui assurait un plateau de qualité avec un grand nombre de coureurs d’ultra trail dont une forte délégation de Français(es), mais aussi avec des conditions météorologiques au rendez vous dans un cadre majestueux, avec toujours le Mont Fuji en décor de fond.

Cette épreuve réussit plutôt bien aux Français puisque Julien Chorier avait remporté la première édition en 2012 avant de prendre la seconde place l’an passé devant Sébastien Chaigneau.
Cette édition 2014, plus dense, comptait pas moins d’une dizaine de Français venus avec l’ambition d’un Top 5 voire mieux comme Thomas Lorblanchet, Seb Chaigneau, Manu Gault, François D’haene, Antoine Guillon, Christophe Le Saux, Lionel Trivel et Nathalie Mauclair.
(La liste des favoris avec les impressions d’avant course ICI)

François D’haene maîtrise, les autres Français animent l’épreuve.
Dès le départ à 15h (heure locale), Christophe Le Saux va prendre les commandes pendant plus d’une heure et étirer le peloton des favoris.
Il va partir en éclaireur avant de se faire reprendre par un groupe de 5 coureurs composé de Manu Gault, Thomas Lorblanchet, Fabrice Armand, Iker Karrera et François D’haene suivi à 4min de Joe Grant, Ryan Sandes, Mike Foote, Branden Davies

Après 4h de course, F. D’Haene et I. Karrera vont prendre quelques minutes d’avance avant de s’égarer et de se retrouver alors avec le groupe de poursuivants ; « Nous avons couru ensemble quelques heures dans la bonne humeur avant que le groupe explose dans la montée sur les pentes du volcan au km 66. J’ai alors pris mon allure et fait cavalier seul jusqu’à l’arrivée… » souligne François.
Il va alors prendre les commandes et la course à sa main pour creuser les écarts sur ses poursuivants, 15 min au km 80 sur Manu Gault, puis 30min au kilomètre 105 avant d’attaquer les grosses difficultés du parcours.

La course connaîtra alors une seconde phase à partir de ce moment-là, Manu Gault va se blesser (douleur au tendon d’achille) et abandonnera au km 123, tout comme Thomas Lorblanchet (problèmes digestifs), Seb Chaigneau pas dans le coup et n’arrivant pas à s’alimenter, aura baissé les armes au km 83 naviguant autour de la 15ème place et préférant ne pas compromettre la suite de sa saison, tandis que Iker Karrera (douleur au genou) et le vainqueur sortant Yoshikazu Hara rendront aussi leur dossard.

François D’haene va alors contrôler la course pour aller s’imposer en 19h09min et déclarer à l’arrivée « c’est évidemment beaucoup de joie de fierté et de bonheur que d’avoir la chance de signer ici une victoire sur une grande course internationale ».
Il s’offre une victoire de prestige après son succès à l’UTMB 2012, à La Réunion en Octobre 2013 et prouve qu’il fait bien partie du gratin mondial de la discipline, lui qui déclarait avant la course «c’est un mix entre excitation et un peu d’appréhension de me lancer si tôt sur un ultra ».
Comment sera-t-il alors pour ses prochains objectifs qui sont le 80km du Mont Blanc en Juin, l’UTMB® en août et la Diagonale des Fous ?

Antoine Guillon, 4ème de l'UTMF 2014Le Sud Africain Ryan Sandes, très conquérant en ce début d’année après sa victoire à La Transgrancanaria résistera au retour de Mike Foote pour prendre une belle seconde place en 20h18min devant l’Américain (20h54min).
Une nouvelle fois Antoine Guillon, partit prudemment va faire parler ses qualités de métronome pour revenir d’abord dans le Top 10 après quelques heures de course et se retrouver dans le Top 3 à un moment avant de finalement s’adjuger une superbe 4ème place en 21h29min.
Il en sera de même pour son copain Lionel Trivel qui calquera sa course sur celle d’Antoine pour finir cet Ultra Trail du Mont Fuji dans le Top 5, ce qui confirme ses qualités et ses capacités en Ultra Trail.

Christophe Le Saux grand animateur du début de course et récent 10ème du Marathon des Sables terminera à la 14ème place en 23h19min.

Le podium pour Maria Semerjian
Nathalie Mauclair, UTMF 2014
Chez les dames, on s’attendait à un duel entre Nuria Picas, seconde de l’UTMB 2013 et qui s’engageait pour sa seconde course de 100 miles et Nathalie Mauclair, vainqueur de la Diagonale des Fous, de la TDS et Championne du Monde 2013, arbitré par la Brésilienne Fernanda Maciel, l’Italienne Francesca Canepa, l’Allemande Julia Böttger et l’Espagnole Néréa Martinez.

Nathalie Mauclair, va partir très vite lâchant ses adversaires au fil des premiers kilomètres.
Elle sera proche du Top 10 après 60km de course avec près de 15 minutes d’avance sur Nuria Picas, mais avant le km 80, l’Espagnole reviendra sur la Française pour prendre rapidement près de 20 minutes d’avance et conserver la tête de la course jusqu’à l’arrivée, malgré une fin de course difficile.
Nathalie Mauclair sera contrainte à l’abandon (son premier en trail) souffrant d’une grosse ampoule sous le pied, c’est alors que Fernanda Maciel va s’accrocher à la seconde place du podium pour terminer en 23h46min, tout juste 19min après Nuria Picas.
Mais la surprise va venir de la Toulousaine Maria Semerjian , 7ème de l’UTMB 2013, qui après 27h16min d’effort franchira la ligne d’arrivée avec un large sourire pour prendre une belle troisième place, récompensée d’une course sage et régulière.

LES PHOTOS DU MONT FUJI 2014 ICI

Nuria Picas, vainqueur de l'UTMF 2014

Nuria Picas

Dames
1 / Núria Picas, Espagne, team Buff : 23 h 27 mn 30 s.
2 / Fernanda Maciel, Brésil, team The North Face : 23 h 46 mn 20 s.
3 / Maria Semerjian, France, team i-Run : 27 h 16 mn 13 s.

Hommes
1 / François D’Haene, France, team Salomon : 19 h 9 mn 13 s.
2 / Ryan Nicholas Sandes, Afrique du Sud, team Salomon : 20 h 18 mn 59 s.
3 / Mike Adam Foote, Etats-Unis, team The North Face : 20 h 54 mn 16 s.
4 / Antoine Guillon, France, team WAA : 21 h 29 mn 12 s.
5 / Lionel Trivel, France, team Hoka : 21 h 32 mn 50 s.

Fred Bousseau – © photos Franck Oddoux

Tom Lorblanchet, UTMF 2014

Tom Lorblanchet, UTMF 2014