Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Morocco Tizi N’Trail 2014

Morroco Tizi N'Trail 2014

Retour sur la seconde édirion du Morocco Tizi N’Trail avec pas moins de 70 concurrents issus de divers horizons.
Au menu de cette édition, un prologue et 4 étapes pour une distance totale de 120 km de course, des dénivelés de 400 à 1130m, une altitude maximum de 2330m.

LES PHOTOS DU TIZI N’TRAIL 2014

Les concurrents auront le plaisir de découvrir des espaces magnifiques tels que déserts de la région de Ouarzazate, parmi lesquels le Ksar de Aït Ben Haddou, la vallée de l’Ounila, les villages d’Animiter et Telouet aux contreforts de l’Atlas.
Les concurrents du Morocco Tizi N'Trail 2014Pour les concurrents, il s’agit de relever un défi personnel mais aussi de découvrir les paysages grandioses des montagnes de l’Atlas et de gouter à la culture et à l’hospitalité légendaire des marocains.

Parmi les engagés, la France est très bien représentée avec notamment deux coureurs réunionnais, mais aussi l’Italie, le Royaume Uni et bien sur le Maroc venu en force avec pas moins de 15 concurrents dont 12 du team officiel Managem Garmin.

L’épreuve sera également sous le signe de l’Handi-trail avec les membres de l’association « courir avec » (www.courir-avec.com), qui participent à l’épreuve avec 2 équipage en joëlettes, des fauteuils adaptés tout terrain. Pour André Martin, président de l’association, « ces jeunes atteints de maladies génétiques pourront vivre les mêmes sensations dans les mêmes conditions que les coureurs.
Parmi les concurrents, notons aussi la présence de Karim Mosta (Courir loin), coureur marocain, deux fois vainqueur de la coupe du monde d’ultra marathon et fidèle du marathon des sables (26 participations). Notons que 1/3 de femmes participent à la course.

=> 1ère étape– Lundi 28 avril 2014(Ouarzazate – Tamdakht => 27 km / 409m D+)
C’est dans une joyeuse ambiance que les coureurs ont quitté l’hôtel pour se rendre, en 4X4,  à la sortie de la ville de Ouarzazate afin de s’élancer sur la première étape, aux portes du désert.

A 10 heures les coureurs s’élancent dans un décor tel le soldat dans le désert. Le parcours commence par le suivi d’oriflammes pour passer devant les décors du film King of Kingdom et Gladiateur, puis par le suivi de points jaunes tout au long du parcours. Le parcours est assez caillouteux avec la traversée d’un plateau désertique, qui, dès les premières foulées, commence à user les organismes.

C’est sans surprise que les coureurs marocains des teams Managem Garmin et CNCR prennent les devants dès les premiers kilomètres sur un rythme impressionnant et le groupe de l’association « courir avec » ferme la marche avec les 2 joëlettes,  avec un mental exemplaire. Quelques kilomètres plus loin, la course quitte la piste pour traverser le Ksar de Aït Ben Haddou (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO).

L’arrivée se déroule sur le lieu du premier bivouac, à Tamdakht, lieu magnifique, avec comme point de vue une oasis, une kasbah et en arrière plan les contreforts de l’Altlas qui annoncent la suite.

Le premier à passer la ligne d’arrivée en moins de deux heures sera le jeune Mohamed El Morabity (dossard 3), qui n’est autre que le petit frère de Rachid récent vainqueur du Marathon des Sables. La relève est assurée dans la famille El Morabity. En deuxième position, nous retrouvons Simo Tebji (dossard 10) puis Omar Benhnida du team CNCR.

Coté féminin c’est l’anglaise Georgia Wood qui remporte l’étape avec une 9ème place au général devant la Réunionnaise Cécile Ciman (4ème du Grand Raid de la réunion 2013) et Edith Doyen.

Le final à donné lieu à un grand moment d’émotion avec une haie d’honneur pour accueillir les deux joellettes de l’association Courir Avec.

Jessy et Léo sur le Morroco Tizi N'Trail 2014

Jessy et Léo

Le point de vue de Léo James (pompier de Paris – 24 ans) et Jessy Trinité (Etudiant – 24 ans).
« Nous sommes tous deux originaires de Basse-Normandie, et copain depuis le lycée. Nous avons crée notre association Humanit’r’aide adventure dans le but de réaliser des défis sportifs et solidaires à travers le monde. Nous sommes raideur et le Morocco Tizi N’trail est le premier défi de l’association, nous avons encore peu d’expérience sur les trails à étapes, mais nous allons tout donner et surtout devoir gérer. Avant de commencer le récit de cette première étape, nous tenons à remercier tous nos partenaires qui nous ont beaucoup aidé et cru en notre aventure.
Première journée et premiers kilomètres, nous avons des fourmis dans les jambes… Mais nous nous sommes vite freiné par la chaleur suffocante et trouvons un rythme entre marche et course avec en tête les conseils de Karim Mosta et les expérimentés de la course. Ce rythme nous permet de nous préserver, de résister au 36 degrés ressentis et d’échanger avec les populations des villages traversés. Nous prenons donc le temps de taper dans la main des enfants et de ne pas se perdre et de profiter des magnifiques paysages qu’offre cette première étape. Gardons le cap, habituons nous à bien gérer l’eau, ça promet en tout cas une superbe aventure. Point d’orgue de cette première journée le partage et l’échange avec les enfants et le professeur du village où nous avons pu remettre des équipements sportifs récoltés en amont en France. C’est le véritable objectif de notre association est nous en sommes très fiers. Merci à toute l’organisation, très attentionnée et très professionnelle. Continuons à nous dépasser pour ceux qui en ont besoin ».

=> 2ème étape – mardi 29 avril 2014 (Tamtakht – Anmiter => 33 km / 1 130m D+).
Les coureurs ont passés leur première nuit en bivouac sous une légère brise et un beau ciel étoilé. Les visages, ce matin, commencent à être marqués d’une part par le peu de sommeil causé par les chiens « hurleurs »  et d’autre part,  par quelques stigmates de la première étape.

On pensait que les participants partiraient plus doucement et plus sagement qu’hier. Pourtant en tête ça ne lambine pas à voir la cadence des athlètes marocains mais aussi des féminins leaders du classement, Cécile Ciman, Georgia Wood et Edith Doyen. Une belle surprise aussi avec la belle course de l’italienne, Lorenza Visintin, bien plus à l’aise sur ce type de terrain montagneux.

Sur ce magnifique parcours, les traileurs ont remonté la vallée luxuriante de l’Ounila, le long de l’oued, en direction de Telouet. Au fil des kilomètres et des canaux, c’est un paysage splendide qu’offre dame nature.

Sur les 33 kilomètres, les organisateurs ont réussi à faire passer les participants une infime portion de bitume, ce qui permet une progression très agréable. Les coureurs enchaînent sur des mono traces dans un décor d’émeraude. Lors des passages dans les nombreux villages agricoles, les traileurs étaient supportés par les habitants. Les participants progressent jusqu’au village d’Animiter, situé à 1730 m d’altitude et en prennent plein les yeux. Certains coureurs ont tout de même « jardiné » afin de trouver leur chemin. Il est vrai que les marques de peinture sont quelquefois sur des pierres que les enfants s’amusent à retourner !

Les organisateurs et traceurs de l’épreuve, Gilles et Richard ont voulu faire découvrir aux coureurs par les quatre étapes, quatre aspects des différents paysages marocains. Les coureurs ont fait le désert, hier, aujourd’hui la vie près de l’eau, demain c’est un paysage de montagne qui est prévu et pour la dernière étape c’est un paysage mixte de tout ce que les traileurs auront traversés.

L’arrivée est posée sur le terrain de foot du village, niché au milieu d’une ancienne carrière de sel qui offre un contraste du rouge de la terre et du blanc du sel.

Les deux marocains, Mohamed El Morabity du Team Managem Garmin et Omar Benhnida du team CNCR fissent ensemble, main dans la main à plus de 20 minutes de leurs poursuivants.

=> 3ème étape – merecredi 30 avril 2014 (Anmiter – Telouet => 27 km / 1 100m D+)
C’est un changement de profil que cette 3éme étape offre aux traileurs qui prennent la direction des montagnes de l’Atlas sur un parcours de 27 km, les premiers kilomètres donnent le ton, ça grimpe jusqu’à atteindre un col à 2050 m d’altitude.
L’étape se poursuit en direction du village de Telouet qui abrite une magnifique Kasbah. Les participants doivent gravir en single plusieurs cols avec des tons de roche passant de l’ocre (village de Tazga) à l’émeraude, qui ferait rêver les meilleurs vététistes.
Tous les concurrents s’entendent à vanter la beauté et la diversité des paysages traversés tout le long du parcours.

Après une dernière descente sur piste, les concurrents doivent traverser le souk et poursuivre les 500 dernières mètres de goudron pour arriver à proximité de l’ancienne Kasbah du Glaoui de la région aujourd’hui en partie en ruine.

Les coureurs marocains ont de nouveau prouvé leur haut niveau sur ce type de parcours et il serait très intéressant de les confronter sur des courses en Europe telles que le célèbre UTMB à Chamonix.

Le jeune Mohamed El Morabity, 22 ans termine la course en tête en 2h20’50’’ devant son compatriote Samir Akhdar et Simo Tebji.
Coté classement féminin de l’étape, Cécile Ciman arrive en tête, à la septième place de l’étape au scratch, 20 min devant Georgia Wood et Edith Doyen.

A la veille de l’étape qui ramène les concurrents en direction de Ouarzazate, les choses se précises au classement général. En effet,  les trois marocains de l’étape du jour se partagent le podium et si Mohamed El Morabity semble bien installé sur la première marche, les deuxièmes et troisièmes places sont encore incertaines. Pour les filles, sauf incident, on devrait retrouver un peu le même schéma et retrouver la réunionnaise Cécile Ciman en tête de l’épreuve.

=> 4ème étape – mardi 29 avril 2014 (Telouet – Assaka => 25 km / 750 m D+).
Ce matin là, la bonne humeur était de la partie même si la fatigue se faisait sentir. Les coureurs ont dansé et chanté en marocain et en français sur la ligne de départ,  peut être pour se rappeler de ce dernier moment tous ensemble, baskets aux pieds.

Les traileurs ont parcouru les  500 premiers mètres à travers la Kasbah et les cultures environnantes en groupe sur un rythme déjà soutenu. Puis, c’est lorsqu’ils ont attaqués le premier sentier où une bonne partie du dénivelé de la course se concentrait, que le peloton s’est étiré petit à petit. Très vite un groupe de Marocains se constitue en tête à une allure impressionnante au vue du profil. Cette première partie est un vrai plaisir malgré la difficulté, l’arrivée au premier col renvoie à toute la vallée de Telouet et aux montagnes du haut Atlas encore parsemées de quelques névés. C’est alors qu’un court sentier les mène à une piste en terre. Les coureurs habitués au marathon et à l’allure rapide ont pu dérouler réellement leur foulée à partir du 5ième km. Lieu où il a été effectué un premier relais d’enfant dans les joëlettes, partis une demi-heure plus tôt. Les paysages défilent, et la chaleur augmente plus la course avance sur ces pistes désertiques.

Hier vexés de s’être trompés dans le balisage, les coureurs marocains Omar Benhnidia et Mohamed Ahnida,  avaient effectué un total de 57 km soit 30 supplémentaires, tout en arrivant à retrouver la trace pour finir en moins de 5h. Ils étaient donc gonflés à bloc pour cette ultime étape et s’adjuger les 2 premières places !
Au classement général Mohamed El Morabity l’emporte en 9h07min devant Samir Akdhar (9h32min) et Simo Tebji (9h38min)

Coté féminin, la « stressée » Cécile Ciman, originaire de l’île de la réunion s’impose en 11h43min devant l’anglaise Georgia Wood (12h06min), qui aura tout tenté pour essayer de rattraper son retard sur les parties planes.  La troisième place revient à Edith Doyen (13h20min).

Il est important de rappeler que l’association « courir avec » venu de Nantes, a terminé la course en étant aussi méritant que les premiers si ce n’est plus, tout en apportant une joie de vivre chez tous les concurrents, une abnégation de l’équipe pour ces enfants, et ayant un courage hors norme ce qu’il leur a permis de vaincre les 120 km environ de la course.

Au final, sur l’ensemble de l’épreuve le team Managem Garmin 1 termine en tête du classement général par équipe, devant le team Managem Garmin 4 et en troisième position le team CNCR Morocco Trail (classement complet par équipe ICI).

CLASSEMENT INDIVIDUEL FINAL DU MOROCCO TIZI N’TRAIL 2014

Morocco Tizi N'Trail 2014