Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Nivolet-Revard : F. Antolinos au finish, C. Lafaye facile

Tous les ingrédients étaient réunis ce samedi matin, sur les hauteurs d’Aix les Bains pour offrir aux coureurs et aux spectateurs une épreuve haletante pour cette troisième manche du TTN long 2012.
Le temps devait être pluvieux, il n’en sera rien avec même un soleil généreux  jusqu’à 15h avant qu’un bel orage n’éclate, rafraîchissant l’atmosphère et les coureurs encore en course, un peu de neige sur le parcours rappelant que les coureurs évoluaient sur une partie du domaine nordique de La Féclaz et une dizaine de prétendants au podium promettant une course animée…dans un cadre superbe.
Une course indécise
Ce sera le cas puisque parmi les grands favoris, on pouvait citer, Fabien Antolinos (Running Conseils), Fabien Chartoire (Running Shoph Clermont), Nico Pianet (Scott-Odlo-les Saisies), Sylvain Court (Adidas) et Ludo Pommeret (Hoka / Altecsport) sans oublier quelques outsiders, Christophe Assailly, Franck Gorry (ancien vainqueur), Thomas Saint-Girons (Asics) et les 2 invités Japonais Sota Ogawa et Takahiro Kurihara.
Dès le départ, Fabien Chartoire va prendre quelques longueurs d’avance montrant qu’il est là pour « faire la course », mais au passage à Pragondran, les choses sont rentrés dans l’ordre, 2 hommes passent en tête Nico Pianet et Christophe Assailly suivis du Japonais Sota Ogawa puis S. Court, F. Chartoire, F. Antolinos, S. Celle…
Les 2 premiers éclaireurs vont mener la course jusqu’à la Croix du Nivolet.
Au passage du Sire, Nico Pianet est seul en tête avec le Japonais sur ses talons, C. Assailly est relégué à 4min et les poursuivants à plus de 6 minutes.
On pense alors que la course va se jouer dans ce duel Franco-Japonais, mais lorsqu’on connaît le parcours on sait aussi que l’épreuve commence en quelque sorte à cet endroit.
Rien ne va changer jusqu’au Revard, Les 2 hommes sont ensemble, S. Court, Fabien Chartoire et F. Antolinos sont à environ 4min et unissent leurs forces pour diminuer l’écart et revenir, L. Pommeret auteur d’une belle remontée se maintien à distance, C. Assailly  jettera les armes un peu plus tard, tout comme T. Lippi, C. Benay, S. Jouvance…
Une victoire dans le dernier kilomètre pour 33 secondes.
Dans la descente vers Les Mentens, F. Antolinos va passer à l’attaque et tout donner pour tenter de combler son retard et d’aller chercher la victoire, il va lâcher ses 2 compagnons et revenir sur Nicolas Pianet avant Mery.
Il reste alors 5 km, le Japonais est seul en tête et compte 1min40s d’avance, il va se ravitailler pendant une vingtaine de seconde, F. Antolinos, très concentré passera à ce dernier ravitaillement sans s’arrêter lançant ses dernières forces pour tenter de rejoindre cet étonnant et talentueux Japonais.
A 1 kilomètre de l’arrivée, il revient sur ses talons dans la dernière bosse, Sota Ogawa ne peut pas le suivre et laisse échapper la victoire.
Fabien Antolinos s’impose en 4h30min01s suivi 33 secondes plus tard de Sota Ogawa qui franchissait la ligne avec le sourire et la joie d’un vainqueur.
Un peu plus de 4 minutes plus tard, S. Court complétait le podium suivi de Nico Pianet qui a craqué sur la fin, concédant 6min au vainqueur, puis F. Chartoire, Ludo Pommeret (qui a courru un 83 kilomètre en Ecosse il y a 1 semaine) puis Thomas Saint Girons, Franck Gorry, Aurélien Dunand Pallaz et Laurent Michel.
Chez les dames, la course à été un cavalier seul de Céline Lafaye (Scott-Odlo-Les Saisies) qui s’impose en 5h14min (20ème au scratch), sans avoir eu le temps de voir ses rivales, puisque Mélanie Rousset termine 1h03min plus tard, suivie de Anne-Sophie Austrui (6h21min).
Sur le Malpassant -26 km
Victoire chez les hommes du jeune Clovis Dalban Morenas (Altecsport) en 2h09min34s suivi de Julien Chorier (Salomon- 2h16min48s) et Vincent Faillard (Asics – 2h17min26s)
Sans surprise Stéphanie Duc (Running Conseils) l’emporte en 2h28min47s (12ème au scratch) devant Anne Lise Chamiot Poncet (Dynafit) et Zuzanna Château.
Et le TTN dans tout cela !!! (classement provisoire après 3 courses)
1/ Laurent Michel – V1 – (3 courses) : 1366 points
2/ Fabien Antolinos (2 courses – 1 victoire) : 1349 points
3/ Manu Gault (2 courses) : 1273 points
4/ Fabien Chartoire (2 courses – victoire) : 1241 points
5/ Sylvain Court (2 courses) : 1240 points
Dames :
1/ Fiona Porte (2 courses – 1 victoire) : 1026 points
2/ Nathalie Muaclair (2 courses – 1 victoire) : 1024 points
3/ Céline Lafaye (2 courses – 1 victoire) : 980 points
Résultats des 2 courses en rubrique « résultats »
Texte et photos : Fred Bousseau