Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

OCC 2017 – M. Lauenstein et O. Rodriguez entre les gouttes

Le Suisse Marc Lauenstein et la surprenante Espagnole Oli Gordon Rodriguez ont remporté en début d’après-midi l’édition 2017 de l’OCC®, tracée entre Orsières (SUI) Et Chamonix, sur 56km et 3500m D+.

A 8h15 ce matin, 1 565 concurrents ont pris le départ de la plus courte des épreuves au programme de la semaine de l’UTMB, mais certainement la plus nerveuse.

Alors que le soleil et la chaleur avaient accompagné hier le peloton sur la première journée de la TDS®, il en était tout autrement aujourd’hui, avec l’arrivée d’une importante perturbation dans le ciel de la vallée de Chamonix. Du vent et de la pluie ont ainsi accompagné les concurrents, avec des températures devenues beaucoup plus fraîches, en-dessous des 10 degrés, sur les points hauts du parcours.

Au sein du peloton, on distinguait les athlètes en débardeur et short malgré la fraîcheur ambiante, et ceux qui avaient d’emblée choisi de se couvrir de leur coupe-vent, dès le départ. Ironie de l’histoire, les deux vainqueurs du jour figuraient parmi ceux qui avaient choisi la prudence d’une couche supplémentaire au départ, qui les aura peut-être épargnés d’un refroidissement en cours de route, au fur et à mesure que le mercure dégringolait…

La course fut lancée tambour battant par Thibaut Baronian, 3e de cette épreuve l’an dernier, et Ruy Ueda (JAP), 2e de la CCC® en 2016. Revenu de l’arrière, Marc Lauenstein s’alliait à Baronian après la mi-course, et le duo faisait « sauter » le Japonais Ueda. Les deux « Salomon boys » poursuivaient leur périple en tête de course, alors que le jeune Thomas Angeli, encore Espoir, laissait entrevoir un beau potentiel, posté derrière les deux leaders, avant d’être victime d’une hypoglycémie sur la fin de course.

Marc Lauenstein, vainqueur du Trail du Ventoux cette année, forçait ensuite l’allure dans la montée vers la Flégère, pour posséder 8 minutes au sommet, avant de basculer vers l’arrivée avec ce confortable matelas. « 8 minutes, c’était à la fois peu et beaucoup » expliquera le Suisse. « Avec la pluie la dernière descente était piégeuse, j’ai bien fait attention à arriver en une pièce sur la ligne d’arrivée, tout en conservant la tête de course…. ». Ce à quoi le coureur parviendra, pour l’emporter en 5h19 :34, devant Thibaut Baronian à 4 minutes, et l’Espagnol Camps à 8 minutes.

Eli Gordon Rodriguez, vainqueur femme

Chez les filles, le scénario de course fut quasi analogue, avec un duo Emelie Forsberg / Amandine Ferrato qui forçait l’allure sur la première moitié de course, avant de se faire rattraper au col des Montets par l’Espagnole au gabarit de poche, Eli Gordon Rodriguez. Cette dernière, au palmarès surtout constitué de victoires régionales sur des courses de Catalogne, se révélait pour l’occasion, et filait vers une première victoire retentissante, le jour de ses 30 ans. Elle termine devant Emilie Forsberg, à environ 8 minutes, et une Amandine Ferrato qui aura énormément souffert du froid sur la deuxième partie du parcours, mais qui aura réussi à conserver sa place sur le podium.

RÉSULTATS OCC 2017

LB – Photos Franck Oddoux/UTMB