Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

OUTRUN THE SUN 2014 – interviews d’avant course

OUTRUN THE SUN 0214

A la veille du départ de ce premier défi OUTRUN THE SUN autour du Mont Blanc, rencontre avec les 4 acteurs du Team Ultra Trail qui défieront le soleil et tenteront de partir de Chamonix samedi matin pour boucler le tour en moins de 15h41min (description du défi ICI).
Quelques changements :
Côté coureurs, Thomas Lorblanchet devient le 4ème relayeur et Xavier Thévenard  succèdera au Japonais Kota Araki.
Le parcours a été modifié sur la 4ème section, Thomas Lorblanchet montera directement au col de Balme après Trient et évitera Catogne, le Col des Montets et la Tête au vent pour redescendre directement sur Chamonix par le balcon Sud.
Sur le relais 3, le Col Sapin est supprimé, Jonas Buud ira de Bertone à Bonatti directement par le sentier en balcon.

Ce nouveau tracé fait 153km pour 7 900 m de D+, les temps de passage approximatifs, sont, 2h32min pour le relais 1, 4h51min pour le relais 2, 4h08min pour le relais 3 et 3h31min pour rejoindre chamonix soit un temps de course total de 15h02min.

UN DÉFI À VIVRE EN DIRECT ICI

Réactions des différents relayeurs du Team Ultra

=> Kota Araki – JPN (relais 1 – Chamonix – Les Contamines)
« Lorsque j’ai su que je venais ici, j’étais très excité et heureux de venir à Chamonix et découvrir le Mont-Blanc qui est un lieu important du Trail Running.
Je me suis entraîne spécialement pour cet objectif depuis 1 mois, la première partie ressemble beaucoup aux courses que nous avons au Japon.
All for one, one for all !
C’est un événement très important pour les Japonais et l’ensemble des coureurs qui vont nous suivre ».

=> Xavier Thévenard – FRA (relais 2 – Les Contamines / Courmayeur)
«Je voulais voir la partie du col du bonhomme de jour, l’ayant pas vu lors de l’UTMB 2013 puisque je suis passé de nuit (sourires)……et les conditions d’enneigement actuels me sont plus favorables.
On a adapté les relais au terrain en cette période et aux qualités athlétiques de chacun.
Je la prends comme une course avec un dossard, la pression qui monte progressivement ne va pas venir perturber ma performance ».

=> Jonas Buud – SUE (relais 3 – Courmayeur / Champex)
« Courir en montagne est toujours nouveau et intéressant par rapport à un marathon ou c’est toujours un peu la même chose.
J’avais abandonné à Champex lors de l’UTMB 2013, ça avait été difficile après Courmayeur, je pense que cela sera meilleur demain et me permettra d’oublier ce moment difficile.
Je ne reviendrai pas à l’UTMB 2014 mais sans doute plus tard, sachant qu’il faut spécialement se préparer pour cet objectif ».

=> Thomas Lorblanchet – FRA (relais 4 – Champex / Chamonix)
« C’est un peu l’Ekiden du Trail, c’est un projet nouveau qui pourrait évoluer et donner des idées sur d’autres courses, c’est aussi une manière de faire évoluer la discipline sur des nouveaux formats de course et c’est représentatif de l’esprit de la discipline.
Je n’ai pas repéré cette quatrième section mais je connais bien le Tour du Mont-Blanc pour avoir sillonné ces chemins à plusieurs reprises, en attendant, c’est un beau challenge comme on peut en avoir dans la vie, le petit plus, c’est aussi le fait de le faire en relais ».

=> Manu Gault – FRA (remplaçant)
« L’événement prend une proportion assez forte au niveau médiatique et on commence à le sentir, si je n’y étais pas impliqué, j’aurai hâte de pouvoir le suivre.
Mon rôle dans l’équipe est d’assurer la pérennité du défi au cas ou l’un des gars aurait un pépin physique le jour J.
L’envergure du projet m’oblige à être disponible à tout moment et « je ferai l’intérim » si besoin.
Au fond si je rentre pas dans la course c’est aussi que tout se passera bien et que le team complet sera en route pour mener à bien le défi.
Je suis très content d’être dans cette aventure quoi qu’il se passe car c’est une expérience nouvelle et très enrichissante ».

Dans le même temps, une équipe de 7 composée de Sylvaine Cussot, Holly Rush, Feitoza Iazaldir, Gert Theunis, Lukas Naegele, Megan Kimmel, Genis Zapater s’élancera avec le même objectif de rentrer à Chamonix avant le coucher du soleil.

Par Fred Bousseau

 outrun the sun