Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Oxygen Challenge – 2e journée – Breuil tient son rang

Ce matin dès 7h30, la file des trailers était imposante au pied du téléphérique menant au Plomb du Cantal, depuis la Prairie des Sagnes, au coeur du Lioran. Chacun des 380 concurrent(s) avait rendez-vous pour la deuxième étape des Séries, constituée d’un Enduro Trail Tracking toujours très prisé, pour son côté ludique et convivial. Il s’agisait en effet de parcourir 24km et 1350M D+, en alternant cinq spéciales chronométrées ultra-courtes et intenses (sur une distance allant de 660m à 1750m), le reste du parcours se réalisant en liaison. L’occasion rêvée pour les trios formés au départ de se retrouver en cours d’étape, et d’échanger en toute décontraction, avant de "tout donner" sur les spéciales du jour. A cause d’une météo tournant à l’orage à la mi-journée, l’organisation devra détourner une partie du peloton en fin de parcours, sur un itinéraire bis, pour des raisons de sécurité.

Thierry Breuil, triple champion de France de trail, aura tenu son rang aujourd’hui après une première journée d’hier un peu decevante au vu de son pedigree. Au cumul des spéciales du jour, Breuil devance le Clermontois Martin Reyt, et l’ancien raideur multisport Vincent Faillard. Côté féminin, le mano a mano entamé hier entre Maud Gobert et Caroline Freslon-Bette aura tourné aujourd’hui en faveur de la première citée, qui termine avec 28 secondes d’avance sur son adversaire. La victoire devrait se jouer demain sur l’ultime manche des Series qui se déroulera – au choix pour les athlètes –  sur le 45km ou le 70km. Caroline Freslon-Bette a choisi la version longue distance, tandis que Maud Gobert, elle, s’alignera sur le 45km, une épreuve à moindre coefficient qui pourrait lui coûter la victoire finale au cumul des différentes étapes.
Côté masculin, quelques athlètes de renom viendront se frotter aux concurrents jouant la gagne sur les Séries. On peut ainsi nommer le Suisse Jean-Yves Rey, vainqueur de Courmayeur-Champex-Chamonix en 2009, ou encore de Christophe Malardé, vainqueur de la SaintéLyon 2009, tous deux engagés sur le 70km demain.
Photos : Thierry Larret