Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Oxygen Challenge – Sylvain Camus vainqueur du 43km

A 8h30 ce matin, un copieux peloton de près de 800 trailers s’est élancé de la prairie des Sagnes, au Lioran, pour la 2e épreuve trail du week-end, avec 43km et 2350m D+ au programme.

Le parcours débutait par une belle ascension vers le Plomb du Cantal. Au sommet, à 1855m d’altitude, un vent violent, de face, mesuré à 80km/h donnait du fil à retordre aux organismes, complètement à découvert sur les crêtes qui suivaient.
La redescente vers le village de Thiézac, peu avant la mi-course, donnait une première indication sur les hommes forts du moment.

Jonathan Colombet parcourait les premiers kilomètre en compagnie des trailers attendus pour le podium, à savoir Raymond Fontaine, les frères Camus, le duo Meudec/Reyt…
Le petit "cabri" réunionnnais semblait ensuite prendre les choses en main, en distançant d’environ trois minutes ses principaux adversaires. Mais aux alentours du 25e kilomètre, Raymon Fontaine s’égarait. "J’étais tellement concentré sur moi-même que je n’ai pas fait attention au balisage" expliquera-t-il à l’arrivée. "J’ai fait un bon kilomètre dans la mauvaise direction, avant de me rendre compte de mon erreur". Perdant environ 5-6 minutes dans l’histoire, Fontaine rebroussait chemin et recollait ainsi à Sylvain Camus.
Au col de Pertus, sous un soleil réapparu dans le ciel auvergnat, celui-ci possédait 45 secondes d’avance sur Fontaine, et 3 minutes sur Yohann Meudec. Une avance qui allait inexorablement s’accroître sur le dernier tiers du parcours.
Une semaine après sa victoire commune avec son frère sur le Trail des Balcons d’Azur et après plusieurs podiums au Lioran, Sylvain Camus, parvenait à monter sur la plus haute marche du podium. "Je ne me suis pas affolé quand j’ai vu Raymond partir" expliquera Sylvain. "Je savais que ce serait une course un peu tactique, et j’ai attendu mon heure pour faire mon effort".
A la 3e place, le Clermontois Yohan Meudec ne s’avouait pas vaincu pour la victoire finale sur les Series. "Il y a encore l’Enduro Trail demain. Donc il va falloir récupérer cet après-midi, pour avoir de bonnes jambes demain".
Même optimisme chez Raymond Fontaine. "Cette deuxième place aujourd’hui n’hypothèque pas ma victoire finale au Challenge. Je continue à apprendre sur le trail, je suis quand même content de ma course aujourd’hui car j’avais de bonnes jambes. Je sais désormais courir moins vite, et plus longtemps". Voilà qui promet une belle bagarre demain sur l’Enduro (19km entrecoupé de Spéciales chronométrées), un format très nerveux avec beaucoup de variations d’intensité.
L.B/ Photos Thierry Larret